Je suis amoureux de mon meilleur ami qui se dit hétérosexuel…


Bonjour Max,

Je te remercie d’avoir écrit ta question à AlterHéros. L”état actuel de la relation avec ton ami semble te faire souffrir énormément. Vous avez des relations sexuelles ensemble et tu es devenu amoureux de lui, alors que lui se dit d’orientation sexuelle hétérosexuelle. Tu as bien fait de nous écrire, car cette situation doit en effet être souffrante pour toi. Présentement, la question que tu te poses, c’est si tu devrais lui parler de tes sentiments amoureux malgré la peur qu’en lui en parlant, votre relation se dégrade et que tu le perdes. Tu dois savoir que je ne peux pas te dire quelle décision est la meilleure pour toi. Toi seul pourra choisir ce qui te semble le mieux, sans oublier qu’étant ton meilleur ami tu le connais assez bien. Je vais néanmoins te donner quelques pistes de réflexion pour t’aider à cheminer vers une décision qui respecte tes besoins. 

Tout d’abord, qu’est-ce qui t’amène à croire que votre relation pourrait se dégrader et que tu pourrais le perdre si tu lui parles de tes sentiments amoureux? Tu affirmes que dans votre relation, vous n’avez pas de secret l’un pour l’autre et qu’il est ton meilleur ami. Cela m’amène à questionner le type de discussions que vous avez et à te demander si vous parlez de sujets intimes? Si oui, comment réagit-il lorsque tu lui fais des confidences? Il est vrai que de choisir de lui dire aurait un impact sur votre relation. Néanmoins, il m’est impossible de savoir si cela serait un impact positif ou négatif, mais j’aimerais tout de même citer la phrase d’une intervenante d’AlterHéros qui répondait à un internaute également inquiet de la réaction de son ami : « Tout ça pour te dire qu’il y a milles raisons pour que ton ami réagisse mal. Mais, c’est ton ami également, il y a donc aussi milles raisons pour qu’il ne t’en tienne pas rigueur » https://alterheros.com/experts/2011/10/je-suis-amoureux-de-mon-meilleur-ami-homophobe

Par rapport à l’orientation sexuelle que ton ami affirme, il faut savoir que nos réflexions et nos attitudes sont issues de notre vécu, de notre personnalité, de notre culture et qu’elles parlent de notre aisance avec certains sujets. Peut-être que la tendance que ton ami a à s’étiqueter en tant qu’hétérosexuel l’amène à ne pas percevoir la possibilité que vos relations sexuelles soient autre chose qu’un sentiment d’amitié. Qu’en penses-tu? Une intervenante d’AlterHéros a déjà répondu à un internaute ayant une question similaire, je te partage le lien : https://alterheros.com/experts/2009/12/comment-devrais-je-analyser-cette-situation

Finalement, je t’invite à réfléchir à ce que chacune des options t’apporterait. Tu ressens l’envie de lui en parler et je peux comprendre qu’une personne se sentant en amour ait envie de le dire! Néanmoins, cette crainte par rapport à votre amitié à la suite de ce dévoilement est importante à prendre en compte, alors je te propose de choisir une issue qui t’est envisageable. N’oublie pas qu’il y a d’autres options et contextes. Regardons quelques options qui s’offrent à toi en ce moment. Tu pourrais d’abord tenter de lui parler de certains sujets pour tester ces réactions; Tu pourrais continuer à le voir, mais cesser d’avoir des relations sexuelles avec lui en lui expliquant que cela est trop souffrant pour toi; Tu pourrais cesser de le voir et ne rien lui dire ou bien cesser de le voir en lui expliquant préalablement les raisons de ton éloignement. 

Ces options sont toutes différentes et elles n’auront pas les même résultats. Afin de choisir une option plutôt qu’une autre, je t’encourage à prendre en compte tes limites et à respecter tes besoins. L’important c’est que tu sois à l’aise avec la décision que tu choisiras. J’espère t’avoir fourni des pistes de réflexion qui t’aideront à faire un choix avec lequel tu es à l’aise et surtout un choix qui t’apaisera!

Je te souhaite bonne chance et surtout, n’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu as d’autres questionnements.

Sandra Bergeron


About Sandra

Sandra est présentement finissante au premier cycle en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et débutera sous peu la maîtrise en sexologie profil clinique. Elle travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes enfants et adolescents au Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire où elle approfondie chaque jour diverses problématiques. Sandra actualise régulièrement ses connaissances en participant à une multitude de formations. Elle a entre autres participé au programme de formation en prévention des ITSS chez les jeunes en difficulté ; à une formation sur la prévention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes ; aux formations «Pour une nouvelle vision de l’homosexualité», «L‘éducation à la sexualité en milieu scolaire» et celle concernant «L'approche sexocorporelle intégrée». En ce qui concerne son expérience passée, elle a travaillé en tant qu'intervenante au service régional de crise, intervenante pour une ligne d'écoute téléphonique et intervenante à l'activité «Un esprit sain dans un corps sain» organisée par l’Université McGill. «En tant que sexologue en formation, je considère qu'une de mes fonctions est d'être une agente d'information et d'éducation et mon implication au sein de l'organisme AlterHéros me permet d'avoir l'opportunité d'intervenir avec différentes personnes et de traiter différents sujets, ce qui me comble amplement!

Leave a comment