Je suis amoureuse de ma meilleure amie


Bonjour,
Alors voilà, j’ai un problème, et je suis perdue.
Cela concerne ma meilleure amie et moi.
Depuis avril, nous nous sommes vraiment rapprochées, aussi bien de part notre complicité, par des câlins, des surnoms et un changement progressif d’attitude. Je me suis beaucoup attachée à elle, et tout à commencé à devenir ambiguë pour moi. Je ne me passais plus de ses câlins, de ses attentions, elle est devenue extrêmement précieuse pour moi. Très vite, je me suis rendue compte que mes sentiment dépassaient l’amitié. Et aujourd’hui je l’aime comme je n’ai jamais aimé quelqu’un. Ca me pèse énormément, j’ai culpabilisé, avec la peur de la perdre. Mais je ne me sens pas capable de garder ça pour moi. Peut-être faudrait-il que je lui dise, cependant la perdre serait inconcevable. Je ne supporterais pas. Avant, elle je ne me savais pas spécialement attirée par les filles, quoique désinteressée par les garçons.
Je suis vraiment désemparée, et votre aide serait apréciable. Que dois-je faire?
Slowdown

Bonjour Slowdown,

En premier, je tiens à te remercier d’écrire à AlterHéros et de nous faire confiance.

Alors, si tu le veux bien, commençons par résumer ta situation. Ta meilleure amie et toi vous êtes énormément rapprochées et par ton attachement. Tu as réalisé que tu avais des sentiments amoureux pour elle. Tu tiens beaucoup à elle et tu aimerais lui faire part de ce que tu ressens. Cependant, tu as très peur de la perdre en lui avouant cela. Je vais tenter de t’aider du mieux que je peux à trouver des pistes de solution pour ce dilemme.

Rassures-toi, ce genre de situation arrive souvent. Le lien entre deux amies peut être tellement fort qu’il mène à des émotions intenses parfois accaparantes. Il est très fréquent chez les filles que l’homosexualité soit révélée par des sentiments pour notre meilleure amie. La peur que tu vis est très légitime. Mais il faut faire attention. La peur est une émotion à laquelle on accorde parfois trop d’importance et qui peut finir par contrôler notre vie. Le meilleur moyen de vaincre cette peur serait sans doute d’aller vérifier comment ton amie se sent par rapport à ton orientation sexuelle.

Tu dis qu’elle n’est pas consciente que tu sois spécialement attirée par les filles. Toutefois, elle sait que les garçons ne t’intéressent pas. Peut-être que cela serait un bon point de départ. As-tu pensé lui partager ton intérêt pour les filles, sans toutefois parler d’elle précisément? Tu pourrais lui dire que tu veux lui confier un secret et lui avouer ressentir de l’attirance pour les filles. Tu verrais alors comment elle réagit (sa réaction est-elle positive, neutre ou négative?)

Si elle réagit négativement, tu sauras que ce n’est peut-être pas une excellente idée de lui en parler pour l’instant. Par contre, si c’est le cas, ne t’inquiète pas trop. Certaines personnes ressentent des émotions négatives. Il arrive de vivre cette annonce comme un choc puisque la société nous dicte depuis la naissance que l’hétérosexualité est l’unique voie normale…

Si elle est neutre ou positive lorsque tu lui expliques aimer les filles, tu pourras alors songer a lui annoncer ce que tu éprouves pour elle.

Tu sembles très proche d’elle et c’est évident que tu ne veuilles pas la perdre comme amie. Tu peux peut-être lui dire que peu importe les sentiments qu’elle ressent de son côté, tu ne veux pas perdre son amitié, car cela compte davantage pour toi. Il est très possible qu’elle aussi ne veuille pas te perdre comme amie, même si elle ne partage pas tes sentiments amoureux.

Dans tout les cas, si tu lui annonces, tu dois te préparer à toutes les éventualités. Que pourrait-il arriver à la suite de cette révélation? Que feras-tu si elle réagit mal ou si elle te dit partager aussi ces sentiments? Es-tu prête à garder comme meilleure amie une personne qui ne t’accepterait pas comme tu es, dans ton orientation sexuelle? Cela peut être très déstabilisant. Si, au contraire, elle réagit positivement, alors tu n’auras plus à porter ce lourd poids sur ta conscience chaque fois que tu la vois.

J’espère que ces conseils et réflexions t’aideront!

Sincèrement,

Daphné