Je suis allé voir des photos XXX lesbiennes, et mon copain m’en veut…


Bonjour Mimi,

merci de prendre la peine de nous écrire, de nous faire confiance. Vous vivez une situation délicate et votre désarroi face au rejet de votre copain est normal.

L’imaginaire sexuel n’est pas une chose simple et elle est rarement similaire pour tous. Les fantasmes de certaines personnes sont des idées, des situations, des objets à utiliser que la personne désirerait accomplir. Pour d’autres, comme cela semble être le cas, il s’agit d’une curiosité ou du moins une idée qui reste de l’ordre de l’imaginaire. Il se peut que votre conjoint ne fasse pas, ou ne connaisse pas les nuances et les conséquences possibles d’un fantasme. Peut-être qu’il associe l’utilisation de la pornographie lesbienne avec un désir de pousser plus loin cet aspect de votre sexualité. Et il se sent peut-être trahi, ébranlé par l’idée que votre relation n’était qu’un faux semblant.

Vous ne pouvez pas le forcer à vous croire, l’obliger à avoir confiance en vous, ce sont des choses qui une fois atteinte peuvent être longue à reconstruire. Je crois que l’honnêteté est la meilleure solution dans l’immédiat: vérifiez sa disponibilité à aborder le sujet et si la porte est ouverte vous pouvez discuter de la curiosité qui vous habite, de votre intention (ou non) de pousser plus loin ces fantasmes. Vous n’avez pas à avoir honte de ce que vous avez fait; avoir des fantasmes, seul ou en couple, est une chose normale. Il ne faut cependant pas que ces fantasmes priment sur votre vie réelle.

Si la situation ne semble pas se règler, vous pouvez aussi aller consulter un(e) sexologue. Cela peut se faire en individuel ou en groupe. De cette façon, votre copain et vous aurez un terrain plus neutre pour parler de cette situation. Voici l’annuaire des sexologues du Québec: http://www.associationdessexologues.com/fr/choisir.html.

J’espère avoir pu vous aider un peu. Si jamais vous avez d’autres questions ou si vous voulez des précisions, n’hésitez pas à nous recontacter.

Bonne journée!

Vincent, pour AlterHéros

Leave a comment