#Acceptation de l'homosexualité
#homophobie
#orientation sexuelle
#sortie du placard
21 février 2024

Je ne veux pas être gay comme mon père !

Comment m’assumer? Avant je disais être bi parce que j’acceptais pas d’être comme mon père qui est homosexuel, et en plus j’ai peur de devenir une espèce de folle comme lui,…J’ai peur aussi que ma mère me renie, car elle à dit un jour et je cite:  »Si jamais y’a un de mes enfant qui est  »tapette » comme leur père et ben j’le tue! » Alors vous voyez pourquoi je veux pas sortir du placard.. Merci de m’aider je suis désespéré…je veux pas vivre caché!

AlterHéros

Salut Maxime!

Merci de nous écrire !

Je tiens à te dire que le plus important pour commencer à accepter ton orientation sexuelle est de ne pas rester seul. Le fait que tu choisisses de ne pas en parler à certaines personnes, dont ta mère, est un bon choix pour l’instant, car tu pourrais vivre de mauvaises expériences et tu as plus besoin de soutien que de rejet.

Tu peux le dire à des gens en qui tu as confiance sans rester caché complètement. J’ai une référence pour toi, un endroit où tu peux téléphoner et parler un avec un intervenant ou rencontrer des gens qui vivent possiblement la même chose que toi ! C’est à Jeunesse Idem, pour la région de l’Outaouais. Tu peux également à tout moment contacter Interligne, un organisme qui offre du soutien téléphonique ou par clavardage pour les personnes concernées par la diversité sexuelle et de genre.

Pour ce qui est de ton père, chaque homme gay (et chaque être humain sur cette planète) a sa propre personnalité, certains sont plus effeminés que d’autres. Il n’y a pas de « gène » effeminé, cela tient plutôt à notre éducation, à notre sentiment d’appartenance à un rôle sexuel ou à un groupe d’appartenance, à nos goûts, à nos valeurs et à la personnalité que nous développons tout au long de notre vie.

Quant à ta mère, ce qu’elle a dit est très dur envers ton père et envers ses enfants, néanmois, il se peut qu’elle aie agi sous le coup de l’émotion et que ses paroles ont dépassé sa pensée. Par contre, cela peut montrer qu’il ne faudra pas lui parler de ton orientation sexuelle trop rapidement, mais bien de prendre ton temps et de gagner de la confiance en toi, ainsi qu’un bon réseau de gens qui peuvent te soutenir si jamais la situation devient difficile. Tu n’as pas à porter cette colère ni le malaise des autres. Tu as le droit de t’affirmer tel que tu es!

Je te souhaite bonne chance et surtout, parle de ce que tu vis! Ne reste pas seul !

Merci,

Équipe AlterHéros

Similaire