2 June 2008

Je ne rencontre personne, je ne sais plus que faire

Bonjour,
J’ai 32 ans et ma dernière relation avec un homme remonte à presque 7 ans !!!! C’est l’horreur depuis je n’ai rencontré personne.
Je suis une femme ronde qui ne s’accepte pas du tout et du coup je n’ai évidemment attiré personne.
Mais ce qui me pose le plus de problème c’est qu’aujourd’hui je suis incapable de savoir si je suis Hétéro, bi ou homo.
Je ne suis encore jamais tombé amoureuse d’une femme (il me semble en tout cas). mais lorsque je vois 2 femmes s’embrasser je trouve ça touchant.
pfffff je ne sais pas quoi faire, comment faire pour savoir vraiment qui je suis ……
quelqu’un peu m’aider ??? à en savoir un peu plus …. comment savoir ?????
Merci d’avance à tout le monde et Félicitation pour votre site,
Virginie

Sophie Bouchard

Bonjour Virginie,

Tout d’abord, merci pour votre compliment en lien avec notre site.

Si j’ai bien compris ce que vous écrivez, vous dites ne pas avoir été en relation amoureuse ni intime avec personne depuis bientôt sept années. Vous ajoutez être une femme «qui ne s’accepte pas du tout», vous craignez ne pas attirer personne et, en plus, vous semblez vous questionner sur votre orientation sexuelle. Vous semblez vivre une grande remise en question qui est, par ailleurs, tout à fait normale quand on aborde la trentaine.

Vous vous demandez comment faire pour savoir qui vous êtes. Une chose est certaine : une bonne réflexion s’impose. En premier lieu, faites un petit retour sur votre passé : demandez-vous ce qu’il s’est passé auparavant, il y a sept ans : avez-vous vécu une rupture douloureuse? Un événement traumatisant? S’est-il passé quelque chose de spécial qui vous aurait incitée à vous retirer de la vie affective pour toutes ces années?

En second lieu, je vous invite à réfléchir à la question : savez-vous prendre bien soin de vous-même? Vous l’a-t-on déjà enseigné? Cela ne va pas de soi. Il est fréquent que des personnes entrent dans l’âge adulte sans s’arrêter pour vérifier si elles vivent une vie saine et équilibrée. Elles se sont laissées envahir par le travail ou la parentalité et ont oublié de prendre soin d’elles-mêmes. La trentaine est alors l’occasion de remettre en question ses habitudes de vie et en prendre de meilleures : mieux manger, mieux dormir, faire de l’exercice, prendre du temps pour soi, cesser de consommer des substances toxiques (tabagisme, drogues, abus d’alcool, etc.).

Tout en gardant à l’esprit que le chemin vers l’acceptation de soi nécessite parfois beaucoup d’efforts, réfléchissez aussi à savoir comment vous pourriez maintenant apprendre à mieux vous accepter : qu’est-ce qui vous aiderait? S’agit-il de renouveler votre garde-robe, de vous sentir en plus grande forme, de prendre des vacances dans un lieu agréable? S’agit-il de retourner aux études, de changer de profession? Quelles idées ces questions font-elles naître à votre esprit? Quelles sont vos solutions uniques à vous pour vous aimer davantage? S’il arriverait un miracle demain matin, quels sont les signes qui feraient que vous reconnaissez qu’il s’agit d’un miracle?

Un bon outil pour accompagner votre réflexion est de commencer à vous écrire un journal intime dès aujourd’hui et de suivre votre progrès au fil des semaines. Surtout, donnez-vous du temps pour ces réflexions. Votre vie en vaut la peine.

Pour ce qui est de la question de l’orientation sexuelle, je pense qu’elle se posera plus facilement lorsque vous serez plus avancée dans votre démarche d’acceptation de vous-même comme une personne digne d’amour à part entière. Cela étant dit, ce n’est pas parce que l’on trouve touchant de voir deux femmes s’embrasser que l’on est lesbienne nécessairement.

Quoiqu’il en soit, je vous souhaite bon courage. Je crois que votre questionnement est sain et n’ayez pas peur du changement, il sera probablement annonciateur de très belles transformations, dans votre cas.

Sophie
Pour l’équipe d’AlterHéros

Similaire