Je ne peux plus supporter mon apparence physique masculin, j’aimerais m’affirmer en tant que femme trans.


Je suis un homme de 39 ans avec une dysphorie du genre, j’aimerai devenir une femme tres feminine. Mon orientation est celle attiré par les femmes, alors dans ce cas je serai probablement classifié comme étant lesbienne. Je suis dans le processus de trouver de l’aide, car je ne peu plus suporté mon apparence physique masculin que j’etais forcé d’accepter depuis longtemps et de vivre comme un homme violent avec depression et des pensées suicidaire, je n’ai jamais pu avoir de relation sexuelle toute ma vie avec des femmes a cause de mes problemes sur mon apparence physique, ma dynamique sexuelle est tres étrange. J’ai besoin d’aide SVP. Ceci est plus pour trouver de l’aide.
*Je NE suis pas attiré par les hommes.

N.

Bonjour N.,

Merci de faire confiance à AlterHéros!

Tu nous écris pour avoir de l’aide en lien avec ta transition. Pour reprendre tes mots, tu souhaites devenir une femme très féminine et tu précises que tu es lesbienne. Après des années à tenter de refouler ta féminité et à souffrir intensément et à ressentir de la dysphorie de genre, tu commences à faire des démarches pour trouver du soutien et modifier ton apparence physique actuelle pour te sentir mieux.

Même si la transition apporte généralement beaucoup de bien-être et de soulagement, je sais que cela peut aussi apporter des craintes, de la solitude et de la confusion. Je souligne ton courage de t’affirmer et de nous écrire! Nous allons voir ensemble quelques ressources vers qui te tourner et explorer des idées pour t’aider à te sentir mieux dans ton corps.

Pour débuter, tu peux consulter le Guide de transition médicale, qui « est un projet conjoint de TransEstrie et du Conseil québécois LGBT, visant à démystifier les démarches de transition médicale ainsi que l’accès à celles-ci en contexte québécois.  Ce guide s’adresse en premier lieu aux personnes trans, non-binaires et en questionnement afin qu’elles puissent comprendre les différentes possibilités qui s’offrent à elles, fournir un consentement éclairé tout au long de leur transition médicale et défendre leur droit d’avoir accès aux procédures dont elles ont besoin. »

Pour compléter sur les options non-médicales, j’en profite pour citer cet extrait d’une réponse de mon collègue Séré à Quelles sont les possibilités pour parvenir à devenir plus femme que homme ? : « Connais-tu les prothèses mammaires externes? Ce sont des prothèses mammaires qui se rajoutent par-dessus la poitrine existante afin d’y donner une autre forme. Certaines s’utilisent avec un soutien-gorge spécialisé, alors que d’autres peuvent être collées directement sur la peau à l’aide d’un adhésif médical. En lisant ta question, j’ai tout de suite pensé à ces prothèses, qui sont abordables et qui correspondent à la forme de poitrine pointue que tu aimerais avoir:  Ce sont des prothèses mammaires qui entrent dans la catégorie de “breast enhancers”, c’est-à-dire qu’elles se placent bien par-dessus une petite poitrine. Il y a aussi celles-ci, qui sont un peu plus chères, mais sont auto-adhésives.

Tu peux explorer le site de The Breast Form Store pour découvrir d’autres sortes de prothèses qui pourraient te plaire. Il y a des prothèses de hanche, des culottes destinées à aplatir l’entrejambe et des prothèses de vulve. »

Ensuite, pour obtenir du soutien par d’autres femmes trans, je te recommande sans hésiter le groupe virtuel FEMTL. Voici la description du groupe selon leur site : « Nous sommes FEMTL. Nous fournissons et modérons le plus grand espace en ligne dédié aux femmes trans et aux personnes transféminines de Montréal et des régions environnantes. Nous coordonnons et organisons également des événements sociaux et des événements de soutien en direct, pour partager des moments agréables ensemble et rendre les moments moins agréables plus faciles à vivre. ». Je n’y ai pas accès moi-même puisque je ne suis pas une femme trans ni une personne transféminine, mais ma conjointe qui fait partie de ce groupe me dit qu’elle y trouve beaucoup de références utiles (coiffure, épilation, maquillage, vêtements, féminisation de la voix, etc.) et d’activités à faire pour briser l’isolement.

Il existe aussi d’autres groupes vraiment chouettes pour les personnes trans comme les organismes Action Santé Travesti(e)s et Transexuel(le)s du Québec (ASTT(e)Q) qui offre des services en français, espagnol et en anglais ainsi que Aide aux Trans du Québec (ATQ). Quant à la communauté lesbienne, le Centre de Solidarité Lesbienne (CSL) et le Réseau des Lesbiennes du Québec (RLQ) offrent aussi des services aux femmes trans et aux personnes transféminines.

Comme tu as mentionné avoir ou avoir eu des idées suicidaires, je te partage aussi les sites et les lignes téléphoniques que tu peux contacter en tout temps pour obtenir de l’aide immédiate : Interligne: 514 866-0103 ou sans frais 1 888 505-1010; Trans Lifeline: 1 877 565-8860 et Suicide Action Montréal: 1 866 APPELLE (1 866 277-3553).

Je te souhaite de trouver le soutien dont tu as besoin pour pouvoir t’épanouir enfin! Entre-temps, n’hésite vraiment pas à nous réécrire si tu veux plus d’infos ou si tu as d’autres questions.

Queerdialement,

Rose Dorian, bénévole pour AlterHéros


About Rose Dorian

Je suis technicien‧ne en travail social et je suis bénévole avec AlterHéros depuis 2015. J'aime me décrire comme une grosse butch transmasculine, kinky, poly et neuroatypique. Je suis une personne blanche allochtone et je vis à Tio'tia:ke sur les territoires Kanien'kehá:ka volés et non cédés. Mes loisirs sont principalement le tricot, la broderie, le jardinage et la musculation.


Leave a comment

One thought on “Je ne peux plus supporter mon apparence physique masculin, j’aimerais m’affirmer en tant que femme trans.

  • avril1975

    C’est évident que c’est très dur pour une personne masculine de vivre sa féminité.
    Tant de choses nous sont interdites.

    Personnellement je porte des collants tous les jours avec de temps en temps une culotte féminine, je m épile les jambes et je me maquille aussi quotidiennement. Je mets du fond de teint, du mascara et parfois une ombre à paupières discrète.

    Je voudrais pouvoir aller plus loin : mettre une jupe, des chaussures à talons, et pour le maquillage porter du rouge à lèvres ou du gloss, me vernir les ongles..

    Pour le vernis au masculin ça va peut être se répandre, enfin j’espère, des orteils vernis c’est si joli.

    Essaie de te féminiser discrètement comme je le fait. Bien sûr on ne va jamais aussi loin qu’on le voudrait.

    Bon courage et amitiés