Je n’ai jamais rien ressenti, ni envers les gars, ni envers les filles. Que penser de mon orientation ?


Bonjour!

Je te remercie de t’être adressée à nous.

Dans ton message, tu nous indiques que tu n’as jamais ressenti d’amour envers un garçon ou une fille de toute ta vie et tu nous demandes, en l’occurrence, s’il y a moyen de comprendre ta propre orientation.

Dans un premier temps, il convient de démêler deux concepts : l’amour et le désir. Fondamentalement, l’orientation sexuelle se définit en fonction du désir que l’on éprouve pour quelqu’un. Il est vrai que le sentiment amoureux se confond souvent avec le désir, mais il n’est pas essentiel à la définition de l’orientation sexuelle. Donc, as-tu déjà eu du désir sexuel envers quelqu’un ?

Cependant, il existe des personnes qui ont une libido (c’est-à-dire une « appétit » sexuel) très faible. Ces gens ressentent peu de désir et peuvent mener leur existence en n’ayant que très peu d’activités sexuelles. Si tel est ton cas, n’en soit pas triste ou perturbé. C’est parfaitement normal dans la mesure où nous n’avons pas tous les mêmes besoins. Je tiens cependant à préciser qu’il y a des circonstances qui peuvent favoriser le développement de la libido. Se sentir bien avec une personne, être en confiance, partager avec elle des valeurs, des intérêts, créer un climat d’intimité (ex : musique douce, éclairage tamisé, encens, etc.) sont autant de facteurs qui peuvent agir favorablement sur la libido. Tu nous as spécifiés que tu es gothique et qu’à cause de cela beaucoup de personnes te rejettent. Je comprends, dans les circonstances, pourquoi tu n’arrives pas à éprouver de l’intérêt pour quelqu’un. Disons que tu sembles évoluer dans un milieu peu ouvert à la différence, ce qui n’est pas propice au développement de liens intimes et chaleureux.

Il existe également des personnes qui sont “asexuelles”, c’est-à-dire qui n’ont aucune attirance sexuelle, ni envers les hommes, ni envers les femmes ; elles ne ressentent d’attirance sexuelle envers personne. Il se peut également que ce soit ton cas. Il n’y a aucun problème à cela ; et tu n’as pas à te justifier à ton entourage !

Par ailleurs, je remarque que tu es plutôt jeune. À 15 ans, on est généralement en mode exploration et ce, à tous les points de vue. Il est normal qu’il y ait, ici et là, quelques zones grises. Ce n’est qu’avec le temps que nos goûts se précisent et que l’on développe une plus grande aisance dans nos relations sociales. Je pense donc qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Donne-toi la chance de bien te connaître et, surtout, multiplie les occasions de rencontres avec autrui. Je sais, comme je le mentionnais plus haut, que ton identité gothique semble poser problème dans ton milieu et je ne te demande surtout pas d’y renoncer pour nouer des amitiés à tout prix. Cependant, via Internet, il existe plusieurs forums de discussion pour les jeunes et je suis sûr que tu pourrais en trouver un qui te permettrait de rencontrer des adeptes du gothique. Ainsi, en fréquentant des jeunes qui partagent tes goûts et ta vision du monde, je suis convaincu que tu finiras par trouver quelqu’un qui saura susciter ton intérêt. C’est à ce moment-là que tu verras si tu es davantage attirée par les garçons, les filles ou les deux sexes à la fois et, donc, si tu es une personne hétérosexuelle, homosexuelle ou bisexuelle. Cependant, rien ne presse. Pas besoin de t’imposer toute cette pression sur les épaules. Chaque chose vient en son temps. Et, si jamais quelqu’un s’avisait de te demander, à nouveau, si tu as le béguin pour quelqu’un, ne sois surtout pas embarrassée et répond simplement : « Non, jusqu’à maintenant, je n’ai pas été amoureuse de qui que ce soit. »

Voilà! En espérant que j’ai pu t’aider à y voir plus clair, je te souhaite d’être heureuse et de profiter pleinement de ta vie. Surtout, n’hésite pas à nous réécrire si jamais le besoin s’en faisait sentir.

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment