Je m’inquiète parce que mon copain a des pratiques fétiches


Dès le début de notre relation, mon copain m’a dit qu’il se travestissait. Il m’a expliqué qu’il s’agissait d’un hobby. Il va de temps en temps à des soirées. Après m’être un peu renseignée, j’ai accepté cette situation. Seulement, en le questionnant, j’ai découvert qu’il aimait porter du latex (la matière lui donne un bon feeling) et qu’il allait à des soirées fetish. Il m’a expliqué que c’est pour lui une occasion de porter du latex en public, mais qu’il ne faisait rien de « sexuel », rien qui ne puisse nuire à notre relation. Je comprends son point de vue, mais j’ai une limite : je ne peux pas accepter que l’homme que j’aime aille dans des lieux qui sont pour moi synonyme de débauche. Il a renoncé à y aller par amour, sans toutefois renoncer au travestissement, ni au latex.
Je m’interroge : comment un homme doux, tendre et respectueux comme lui peut-il se plaire au contact de la scène fetish/SM et aimer le latex ? J’ai l’impression d’être face à un homme double et ça m’inquiète.
Lys Blanc

Bonjour Lys Blanc,

Merci de faire confiance à AlterHéros.

Si je comprends bien ta situation, ton copain t’avait fait part de ses pratiques de travestissement dès le début de votre relation. Cependant, ce n’est que récemment que tu as découvert qu’il participait aussi à des soirées fétiche. Il dit qu’il ne fait rien qui puisse nuire à votre relation, mais tu as de la difficulté à accepter que ton copain prenne plaisir à ce que tu considères être des pratiques de débauche. Cette situation t’inquiète.

Tout d’abord, ce qui pour toi est de la “débauche”, c’est pour d’autres personnes des pratiques consensuelles, saines et plaisantes. La scène fétiche et BDSM (Bondage Domination, Soumission, Discipline, Sadisme, Masochisme) est très vaste et les personnes qui la fréquentent sont diversifiés et proviennent de différents milieux. Ces gens vivent beaucoup de stigmatisation étant donné le tabou entourant ces pratiques. Ils vivent souvent leur sexualité dans le secret, alors qu’ils ne font de mal à personne. Les personnes qui ont des pratiques BDSM ou fétiche peuvent être aussi douces, tendres et respectueuses que n’importe quelle personne ayant des pratiques vanille (pratiques qui ne sont pas BDSM).

Il est compréhensible que tu sois surprise d’apprendre que ton copain fréquente cette scène, surtout s’il ne te l’avait pas dit auparavant. Cependant, en prenant en considération le niveau stigmatisation que vivent ces communautés, il est possible de comprendre qu’il ait eu peur de t’en parler. Ton copain ne mène pas une double-vie, il a juste un hobby qui sort de l’ordinaire. C’est un excellent réflexe de reconnaître tes limites et de les respecter. Cependant, je te conseillerais de lire davantage sur les pratiques fétiche avant de remettre en doute la douceur et la tendresse de ton copain.

Lui exprimer tes préoccupations et questionnements par rapport à votre relation en ayant une attitude d’ouverture peut aider à calmer tes angoisses et à ne pas nourrir des peurs basées sur des préjugés. Vous méritez d’avoir une bonne conversation sur le sujet.

 Bonne chance avec tout cela ! Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à réécrire à Parles-en aux experts.

Sarah G. pour AlterHéros.

 

Leave a comment