Je me pose des questions, car mon copain regarde des films pornos…


Bonjour Isa.

Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

Dans ton message, tu nous révèles que ton copain ne parvient pas à te satisfaire sur le plan sexuel, et qu’il a tendance à visionner, en cachette, des films porno. Cette situation te laisse perplexe et tu te demandes si c’est normal.

Il y a, dans ton témoignage, deux éléments distincts : d’un côté, la consommation de pornographie; de l’autre, votre vie sexuelle. Essayons de décortiquer tout cela…

Tout d’abord, si ton copain s’adonne au visionnement de films pornographiques sur une base occasionnelle, il ne faudrait pas que cela te fâche ou te bouleverse. La plupart des garçons ont un univers fantasmagorique très riche et ils sont parfaitement capables, en général, de distinguer ce qui relève, précisément, du fantasme et ce qui, au contraire, relève du désir amoureux. En d’autres termes, le fait que ton copain apprécie la porno ne signifie pas nécessairement qu’il ne t’aime pas ou qu’il éprouve moins d’attrait à ton égard. Pour plusieurs gars, je le rappelle, il s’agit de deux choses distinctes. Par ailleurs, tu as souligné le fait qu’ « il se cache pour regarder (des) film(s) porno » et tu te demandes si c’est normal. Je pense que oui. Chacun a droit, comme on dit, à son « jardin secret ». Tu n’es pas obligée de dévoiler tous tes fantasmes à ton ami et il a droit, lui aussi, à cette forme d’intimité. Je crois, pour ma part, que s’il se cache, c’est surtout par délicatesse envers toi, afin de ne pas blesser ta susceptibilité.

Évidemment, s’il consomme de la porno de manière compulsive, là, il y a matière à s’inquiéter! En effet, celui qui éprouve le besoin de se masturber à répétition cherche souvent, par ce moyen, à évacuer une tension qui l’habite et le fait souffrir. Il peut s’agir de problèmes conjugaux, familiaux, professionnels, financiers, etc. Si c’est le cas de ton copain, il serait important que tu ne le juges pas, mais que tu essayes plutôt de voir, avec lui, quelle est l’origine de son stress et quels sont les moyens pour le surmonter. Au besoin, un psychologue peut être consulté. Un tel spécialiste saura orienter votre réflexion et vous aidera, sans aucun doute, à régler le problème.

Ensuite, il y a la question concernant votre vie sexuelle. Tu te plains de ce qu’ « il a de la misère à (te) satisfaire. » Spontanément, j’aurais le goût de te demander s’il y a une bonne communication entre vous deux. Est-ce que tu as déjà dit, clairement, à ton copain quelles sont les zones de ton corps qui sont les plus érogènes, c’est-à-dire celles qui te procurent le plus d’excitation? Lui as-tu dit les caresses, les baisers que tu aimerais recevoir? Toi-même, lui as-tu déjà posé de semblables questions? Et puis, il y a toute la question de la routine. C’est la tueuse la plus notoire du désir amoureux! N’hésitez pas à faire l’amour dans des circonstances inédites, explorez de nouvelles positions sexuelles et, par-dessus tout : prenez le temps de savourer les préliminaires. Trop souvent on gâte la joie d’un orgasme en se pressant, comme si l’amour était une question de vitesse! Les regards complices, les caresses chaleureuses et la respiration, haletante, qui vient rythmer de ses soupirs la naissance du plaisir : voilà déjà un joli programme en perspective! Bien qu’en cette matière, il n’y a pas de règles à suivre et que chacun y va selon ses envies, je te suggère un très bon site Internet sur différentes positions sexuelles à essayer, histoire de pimenter sa vie de couple : il s’agit de www.education.sexuelle.free.fr.

Voilà, Isa! J’espère que j’ai bien répondu à ta demande. Si jamais tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous réécrire. Il nous fera plaisir de te répondre.

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment