#expérience
#femme
#orientation
#pénétration
#plaisir
#Questions
#relation
#sexualité
#travers
24 février 2024

Je me pose de plus en plus de questions sur mon orientation sexuelle

Bonjour,
Depuis ma puberté je suis fort attirée par les femmes. Jusqu’à présent j’ai seulement eu des relations avec des garçons. J’aime être en présence de garçons, je me sens en sécurité auprès d’eux. Les relations sexuelles avec les garçons ne me déplaisent pas et je suis attirée par eux mais j’ai horreur de la pénétration. Je sors d’une relation d’un an avec un garçon et je commence à me poser de plus en plus de questions sur mon orientation sexuelle. Je n’ai jamais osé avoir de relation avec une fille bien que je le souhaitrais. Suis-je lesbienne ou bisexuelle? Je me pose beaucoup de questions.
Merci de votre aide.
Eve

AlterHéros

Bonjour Ève !

Merci pour ta question.

Premièrement ne t’inquiètes pas, car tu n’es pas seule dans cette situation. Il est important de faire ce qu’on a envie de faire et surtout ce que tu désires faire. Si tu n’as pas envie de pratiquer la pénétration parce que tu n’aimes pas cela ou bien parce que tu te sens inconfortable, il est important de t’écouter en ce sens. L’important, c’est de te sentir épanouie dans ta sexualité et tes comportements sexuels. Non seulement la sexualité est là pour satisfaire des besoins, mais elle est aussi présente pour s’accomplir et avoir du plaisir avec l’autre.

Dans la sexualité hétérosexuelle, il peut y avoir des pressions, de la part de l’un ou l’autre des partenaires, pour qu’il y ait pénétration. Cela vient beaucoup de notre éducation, et est lié à l’idée que les relations sexuelles ont pour but la reproduction de l’espèce, c’est-à-dire avoir des enfants. Mais, la sexualité entre un homme et une femme peut prendre de multiples formes, sans avoir de pénétration : une relation sexuelle peut être faite sous forme de caresses, de longs baisers, de masturbation…

De plus, pour plusieurs femmes, la région qui procure le plus de plaisir sexuel n’est pas l’intérieur du vagin, mais bien la vulve et le clitoris. Le clitoris est l’organe avec le plus de terminaisons nerveuses. Il est donc normal de ressentir du plaisir lorsqu’il est stimulé. Pour certaines femmes, c’est le contraire. Le tout est d’apprivoiser notre corps pour comprendre quelles sont les zones érogènes qui nous apportent le plus de plaisir ! Si tu n’apprécies pas la pénétration, c’est tout à fait correct, tu n’es pas obligée à rien. C’est tout à fait normal et vous êtes beaucoup dans le même cas !

Aussi, si tu as envie de faire l’amour avec une femme, le vivre pourrait être une bonne chose, puisque  les expériences vécues que peuvent te permettre de répondre à tes questionnements. Mais, tu n’es pas obligée d’avoir des expériences concrètes pour déterminer ton orientation sexuelle, toutefois, ces expériences peuvent être utile pour t’aider à comprendre qui tu es.

Pour définir notre orientation sexuelle, il est important de se poser des questions, mais aussi de voir nos réactions émotionnelles, sentimentales et physiques en présence de chaque personne. Ainsi, tu peux, à travers non seulement tes expériences mais aussi les émotions ressenties face à chaque expérience, tes fantasmes et tes attirances sans oublier les réactions physiques telles que l’excitation ressentie en présence de certaines personnes pour découvrir et définir clairement ton orientation sexuelle. Pour finir, n’oublies pas que tu n’es pas seule, car plusieurs personnes se posent les mêmes questions, et que plusieurs choix s’offrent à toi. Rien n’est coulé dans le béton, c’est à toi de définir ton orientation: tu peux être hétérosexuelle et en questionnement, tu peux être bisexuelle, lesbienne, ou tout simplement préférer ne pas avoir d’étiquette.

Donc, prends ton temps, réfléchis et je t’invite à poser des actions selon tes sentiments et tes goûts. Fais ce que tu veux, mais uniquement lorsque tu es prête et que tu en as envie.

En espérant avoir répondu à ta question,

Jany

Similaire