J’aimerais que mon épouse me traite sexuellement comme sa maîtresse, que devrais-je faire ?


Bonjour Nadjib,

Merci d’écrire à AlterHéros. Dans ton message, tu me fais savoir que tu aimerais vivre ton fantasme de te faire dominer par ton épouse, qu’elle te touche et te lèche de façon masculine à l’anus et qu’elle joue le rôle d’un homme avec toi mais il semblerait qu’elle ignore tes fantasmes.

En effet, toute personne à ses propres fantasmes, même si elle ne les partages pas et qu’elle ne les exprime pas ouvertement. Du coup, il pourrait être une bonne idée de partager tes fantasmes avec elle en utilisant une communication ouverte et respectueuse, en t’informant également des siens.

La communication est souvent la clé qui permet de débloquer la situation lorsque nous voulons clarifier notre perception des choses, que l’on aimerait obtenir une information spécifique ou que l’on désire changer certaines situations par exemple.

Commençons donc avec une petite définition simple de ce qu’est la communication. En gros, c’est l’art de communiquer, l’action de créer une relation avec une ou plusieurs autres personnes afin de transmettre une information, de façon verbale ou non. Lorsque la communication est faite de façon positive et ouverte, cela peut apporter une foule d’avantages et surtout la bonne compréhension, de part et d’autres alors qu’une mauvaise communication peut apporter une quantité impressionnante de problèmes et d’incompréhensions.

Une discussion mal engagée dans un contexte négatif peut s’avérer blessante et ne pas régler grand chose, voire même empirer la situation, surtout lorsque l’on parle de choses aussi délicates que la sexualité, l’amitié ou l’amour! Voici donc quelques étapes importantes à respecter ainsi qu’une foule de conseils qui, nous l’espérons, sauront vous informer et vous guider dans votre processus de communication.

Préliminaires de la communication

L’établissement d’un moment d’échange entre deux personnes qui sera satisfaisant et enrichissant nécessite une bonne préparation. En effet, avant d’aller voir notre amoureux et de lui faire part de nos fantasmes, il est nécessaire de se questionner sur certains aspects à savoir : quels sont mes besoins, qu’est-ce que je veux aller chercher au travers de cet échange et suis-je prêt(e) à m’ouvrir et à parler de ce que je ressens. Ce questionnement permettra de mieux comprendre nos motivations et nos besoins en plus de permettre d’être plus clair sur ce que l’on cherche.

Trucs et astuces pour réussir une bonne communication

Notons en premier lieu qu’il faut, comme il à été précédemment dit, que tous soient prêts à communiquer, et ce dans un lieu ou c’est possible, assez intime pour que les sujets délicats soient abordés sans intimidation ni gêne.

Une fois que cela est établi, il devient primordial de rester ouvert d’esprit. En effet, il est important de laisser l’opportunité à l’autre de nous donner sa version des faits ou ses arguments tout en étant prêt(e) à accepter que l’autre ait une autre vision des choses, sans dénigrement. L’opinion de l’autre compte aussi, même si c’est nous qui avions quelque chose à dire au départ.

Il ne faut pas oublier de rester positif. Dénigrer sans cesse et toujours ressortir les points négatifs ne rendront pas la discussion plus simple, bien au contraire.

Sur la même lancée, il est important de parler en « je », sans accuser ou juger l’autre.

Toujours dans la même thématique, notons l’importance de ne pas interrompre l’autre, et de veiller à ce que cette règle soit comprise et égale des deux côtés, quitte à établir des règles avant même de commencer la discussion (« J’aimerai parler avec toi, cependant, il est important que nous nous laissions le temps de finir nos phrases sans nous interrompre »). C’est parfois difficile, mais très efficace lorsque l’on essaie de mieux se comprendre. Parler tour à tour peut également simplifier les choses grandement.

Finalement, n’oublions pas l’importance de valider notre compréhension. En effet, cela simplifie beaucoup la vie si on vérifie que l’on a bien compris ce que l’autre nous dit, par exemple à l’aide de la reformulation ou du résumé verbal. D’ailleurs, si c’est un sujet délicat, pourquoi ne pas se préparer à dire les choses de plusieurs façons différentes? Lorsque l’on est incertain de ce que l’autre à voulu dire, il est possible de demander « alors, si j’ai bien compris, ce que tu ressens (essaie de dire, d’expliquer, etc.) est ceci ».

Définition de la reformulation :

* Action de redire d’une autre façon ce que l’on vient de dire ou ce que l’autre vient de nous dire. Cela permet de dire autrement notre pensée et de clarifier si nous ne sommes pas sûr(e) que l’autre personne comprenne bien le message que nous voulons passer, ou ce que nous comprenons de l’autre. Pourquoi ne pas se préparer quelques reformulations au sujet des points importants afin d’être bien prêt(e) à notre conversation?

Définition du résumé verbal :

* Action de résumer en gros le contenu de la discussion ou d’une partie de la discussion, afin de bien vérifier que l’on oublie rien et que l’on se comprend mutuellement.

Enjeux de la communication

Les bons côtés…..

Exprimer nos besoins. Des relations interpersonnelles en toute franchise… c’est important! Ainsi, il peut parfois être problématique de cacher ses sentiments ou ses besoins à l’autre puisque nous pouvons alors avoir le sentiment d’être incompris(e) au sein de la relation. Dans la réalité des choses on oublie souvent que notre partenaire ou ami(e) n’est pas un devin et qu’il faut lui dire ce qui nous fait plaisir. Il n’y a donc aucun mal de dire à l’autre ce qui nous fait plaisir si cela se fait dans le respect de soi et de l’autre évidemment. Ce type de conversation permet de communiquer à l’autre ce que nous avons besoin et permet également de se faire respecter en tant que personne qui veut être comprise et qui a des besoins à elle. Il peut alors être beaucoup plus facile pour notre partenaire ou notre ami(e) de nous faire plaisir puisqu’il ou elle sait exactement ce dont nous avons envie.

Clarifier les attentes de chacun. Est-ce que mon ami(e) attend la même chose que moi de la relation que nous entretenons depuis un an? Est-ce que mon partenaire s’attend à ce que je passe la plupart du temps avec lui au point tel de négliger certains amis? Est-ce la fréquence des relations sexuelles que j’ai avec mon partenaire le satisfait? Voilà plusieurs questions qui méritent réponses et qui nécessitent que l’on en parle avec l’autre. Une bonne communication nous donnera généralement l’occasion d’exprimer ce que nous attendons de l’autre et vice-versa. Une fois les attentes de chacun exprimées, il sera alors plus facile de voir les points de discordance et de concordance et de trouver des solutions réalistes qui pourront satisfaire en partie les attentes de chacun.

Mieux connaître son partenaire ou son ami(e). Une conversation intime avec l’autre peut être une occasion rêvée de mieux connaître l’autre et par conséquent aider à cristalliser la confiance que nous entretenons envers l’autre. En effet, la confiance et l’intimité entre deux personnes se développent par une connaissance mutuelle, une franchise et un respect de l’autre. S’ouvrir à l’autre, écouter ce que l’autre à a nous raconter, se sentir écouté(e) et prendre plaisir à écouter l’autre peuvent grandement aider à l’établissement d’une relation enrichissante entre deux personnes.

Éviter les malentendus. Il ne suffit parfois que d’une simple conversation pour éviter certains malentendus qui pourraient mener à des frustrations inutiles. En fait, beaucoup de frustrations au sein d’une relation de couple ou d’une relation d’amitié proviennent du fait que l’on ne parle pas suffisamment à notre partenaire (ou que notre partenaire ne nous parle pas suffisamment). Combien de fois par exemple avez-vous pensez ceci par rapport à votre partenaire « mais qu’est-ce qu’il lui prend d’agir comme cela, je lui avais pourtant clairement dit que je n’aimais pas cela ». En fait, ce qui peut paraître clair pour une personne ne l’est peut-être pour l’autre et dire à l’autre ce que l’on ressent peut alors permettre de clarifier notre pensée et du fait même de mieux comprendre pourquoi l’autre agis en apparence à l’encontre de ce que nous lui avons demandé. Une telle conversation permettra la plupart du temps d’éviter les malentendus puisqu’elle permettra de s’assurer que chacun aient une même compréhension par rapport à un besoin exprimé.

Et les moins bons côtés

Il se peut que le fait de communiquer ses sentiments à une autre personne puise amener certains inconvénients.

Que l’autre partage les informations personnelles que nous lui avons dites. C’est toujours un risque à prendre et il faut s’assurer d’avoir assez confiance en l’autre pour qu’il ne brise pas le sceau de la confidentialité.

Que l’autre ne nous comprenne pas. Malgré les efforts et toute la préparation que nous pouvons y mettre, cela ne garanti malheureusement pas la réceptivité de l’autre à ce que nous avons à lui dire. Il ne faut donc pas insister outre mesure si cela se produit. On peut dans ce cas essayer de comprendre pourquoi l’autre ne veut pas nous entendre.

Conclusion

Avoir une conversation qui permette de dire ses craintes et ses désirs à l’autre peut faire peur mais apporte également beaucoup de soulagement et de satisfaction. En effet, parler de soi peut apporter une foule d’avantage tels nous aider à exprimer nos besoins, mieux connaître l’autre ainsi que clarifier nos attentes ce qui permettra souvent d’éviter les malentendus. De plus, s’équiper de bonnes techniques de communication peut également s’avérer très gratifiant à long terme. En effet, tout au long de notre existence, nous nous rentrouvrons tous confrontés à des situations ou à des relations interpersonnelles qui demanderont du tact et des aptitudes de communication efficaces. Savoir communiquer adéquatement avec l’autre et savoir comment se préparer à une discussion qui pourrait potentiellement être difficile peut alors s’avérer très payant, et ce dans tout les domaines de nos vies, que ce soit au travail, en affaire, dans nos relations amicales ou encore dans notre vie sentimentale.

Bon courage!

Inge Rollin, Sexologue B.A.


About Inge Rollin

Inge détient un baccalauréat en sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est aussi travailleuse autonome pour Venez tels quels en éducation sexuelle et en traduction. Inge a aussi été bénévole pour Suicide Action Montréal pendant plus d'un an. À AlterHéros, Inge s'implique depuis plus de 5 ans.

Je m'implique à AlterHéros car j'aime aider les gens, tout simplement. Partager mon savoir est un plaisir à chaque jour.

Leave a comment