J’ai un gros bouton blanc sur les grosse lèvre depuis 2 mois… Que faire?


Bonjour jai un gros bouton blanc sur les grosse lèvre depuis 2 mois que faire?

Caroline

Hello!

 

Merci de nous avoir écrit!

 

Je veux juste préciser que je ne suis pas médecin, et qu’il m’est impossible de diagnostiquer une condition médicale ou de conseiller un traitement, surtout dans un contexte question/réponse en ligne. Je vais te donner quelques informations générales, mais je t’invite à consulter un.e professionnel.le de la santé si ton bouton t’inquiète.

 

Il y a plusieurs causes possibles selon l’aspect de ton bouton, s’il est douloureux ou non et le contexte de son apparition. Il pourrait s’agir d’acné, d’irritation, d’une lésion, ou d’une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS). Pour faire un survol, je vais te mettre des extraits de cette réponse et de celle-ci rédigées par le Dr. Frédéric Picotte, médecin de famille :

 

 Il pourrait s’agir d’un condylome, d’un petit abcès, d’un kyste sébacé ou épithélial… bref, une consultation médicale est requise.

 

Une des causes fréquentes et d’apparition subite est la folliculite, une inflammation d’une glande sébacée qui donne un bouton rouge et sensible. Cela ressemble aux boutons d’acné. Ils peuvent être plus fréquents suite au rasage des poils pubiens ou autour de l’anus. Une folliculite disparaît généralement en quelques jours, et les compresses d’eau chaude peuvent aider. Il arrive que le bouton abcède (« crève ») spontanément, ce qui soulage alors plus vite. Je ne te conseille pas par ailleurs d’essayer de le « crever » par toi-même.

 

Si le bouton n’est pas rouge, mais qu’il est de couleur chair, il faut envisager d’autres causes, surtout si la lésion perdure dans le temps. Il s’agit peut-être d’un condylome, communément appelé verrue génitale, causé par le virus du papillome humain (VPH). Un condylome donne généralement un bouton surélevé d’apparence « à tête de chou-fleur ».  Un.e médecin pourra confirmer le diagnostic ou en poser un autre. Il se peut que les condylomes apparaissent quelques mois (généralement entre 1 et 8 mois) après une relation sexuelle. Le VPH se transmet par contact sexuel direct, avec ou sans pénétration, ou par contact avec les sécrétions génitales d’une personne infectée.

 

Il est possible d’avoir des condylomes, même si tu as déjà été traitée et vaccinée par le passé. Il existe plus d’une centaine de types du virus VPH et les vaccins ne couvrent pas tous les mêmes souches. Tous les vaccins protègent contre les sous-types qui causent la majorité des cancers du col de l’utérus. Le Gardasil permet de prévenir aussi l’infection par le VPH 6 et 11, qui sont responsables de la vaste majorité des condylomes (verrues génitales). Comme il est impossible de faire un vaccin qui protège contre tous les sous-types à la fois, une personne vaccinée peut quand même être infectée par d’autres sous-types du virus VPH, non-couverts par le vaccin. D’où l’importance de porter le condom et de consulter son médecin aux 2-3 ans, à partir de 21 ans, pour passer une cytologie (PAP test), afin de s’assurer qu’il n’y ait pas des changements précancéreux du col de l’utérus, liés au virus.

 

Il y a aussi le molluscum contagiosium qui peut donner de petites bosses couleurs chaires avec le centre plus creux. Cependant, ces deux derniers boutons causés par des virus ne sont pas douloureux, même s’ils peuvent causer de l’inconfort. Ils se dissipent généralement d’eux-mêmes après quelques mois, quoique certain.e.s préfèrent consulter un.e médecin pour une raison esthétique, afin d’en faciliter la guérison.

 

Si les boutons sont ulcérés, vésiculaires et douloureux, il faut à tout prix exclure l’herpès génital, transmissible en tout temps même s’il n’y a plus de bouton. Bref, je ne peux poser de diagnostique sans voir, et il te faudra donc consulter un.e médecin si le bouton persiste ou devient agaçant ou si tu suspectes l’herpès génital.

 

Donc, comme le conseille le Docteur Picotte, un examen médical incluant des tests de dépistage permettrait d’avoir le cœur net.

 

En espérant que cela te donne une meilleure idée des possibilités. Désolé.e de ne pas pouvoir te donner une réponse plus précise.

 

Bonne fin de journée,

 

Maxime, intervenant.e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment