J’ai un gonflement entre le vagin et l’anus… pensez-vous que ça peut être grave ?


Bonsoir, voilà j’ai attraper un gonflement entre le vagin et L’anus, plus proche de l’anus, en prenant une photo j’ai vu que c’était un peu gonfler et on voit un bouton blanc, mais c’est rouge autour et sa picote par moment mais gerable, je met une crème apaisante pour le moment, pensez vous que ça peut être grave ? Merci d’avance de votre réponse, cordialement.
Anini

Salut Anini !
Tout d’abord, merci d’avoir posé ta question et de faire confiance à AlterHéros.
Donc tu dis avoir découvert entre ton vagin et ton anus, mais plus près de l’anus, un gonflement qui semble être un bouton blanc et étant rouge à l’extérieur. Cela t’occasionne des picotements mais cela ne semble pas être insupportable selon ce que tu dis.
Les boutons près de l’anus peuvent être causés par différents facteurs. Par contre, n’étant pas médecin ni une professionnelle de la santé, il ne m’est pas possible de poser un diagnostic sur le bouton qui te tracasse. Dans ce cas, je te conseille fortement d’aller consulter un.e professionnel.le de la santé, comme ton médecin, afin qu’iel puisse identifier l’origine de ce bouton, répondre à tes questions et te proposer des solutions adaptées à ta situation !
En attendant, voici la réponse du Dr Frédéric Picotte, collègue chez AlterHéros, à une question qui est similaire à la tienne : « J’ai un bouton près de l’anus, et c’est très désagréable, qu’est-ce que c’est? »

Les boutons autour de l’anus peuvent être de causes multiples. Le diagnostique n’est pas simple, voire impossible sans visualisation de la lésion.
Une des causes fréquentes et d’apparition subite est la folliculite, une inflammation d’une glande sébacée qui donne un bouton rouge et sensible. Cela ressemble aux boutons d’acné. Ils peuvent être plus fréquents suite au rasage des poils pubiens ou autour de l’anus. Une folliculite disparaît généralement en quelques jours, et les compresses d’eau chaude peuvent aider. Il arrive que le bouton abcède (« crève ») spontanément, ce qui soulage alors plus vite. Je ne te conseille pas par ailleurs d’essayer de le « crever » par toi-même. […]  Bref, je ne peux poser de diagnostique sans voir, et il te faudra donc consulter un.e médecin si le bouton persiste ou devient agaçant ou si tu suspectes [une ITSS].

J’espère que ces informations te seront utiles et je te souhaite le meilleur pour la suite des choses!
N’hésites surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions, il nous fera plaisir de te répondre le plus rapidement possible.

Frédérique, étudiante en sexologie, bénévole pour AlterHéros

Leave a comment