J’ai tenu la main de ma girlfriend et maintenant les gens rient de moi !


il y a quelque jour que j’ai regarder un film avec ma girlfirend a l’école et on se tenait la main et on était coller et maintenant plusieurs personnes qui rires de moi et qui me laisse pas tranquille
Marie05
 
 
Bonjour Marie05!
 
Plus tôt ce mois-ci tu nous écrivais car tu craignais pour ton avenir et que les autres devinent ton orientation sexuelle. Je comprends que tu as une copine et que vous démontrez des signes d’affection à l’école comme se tenir la main. Je suis contente de voir que tu as gagné de la confiance à ce sujet! Par contre, certaines personnes t’intimident à l’école en réaction à votre couple.
 
Pour faire du pouce à ce que Marie-Édith a dit au sujet de l’école secondaire, c’est en effet un lieu très isolant. Plusieurs personnes homosexuelles et bisexuelles s’y sentent seules, incomprises et ont des mauvaises expériences principalement parce que certain.es élèves cherchent à insulter, dénigrer, être violent.es.
Toutefois, le personnel de ton école et tes parents sont là pour te protéger. Tu n’as pas à craindre les moqueries en étant avec ta copine. Je sais que ça prend beaucoup de courage, mais dénoncer à la direction, à la ou au psychologue de l’école ou à un.e professeur.e de confiance met de ton côté des adultes qui ont l’autorité de faire cesser l’intimidation. Je t’invite à lire cette page portant sur l’intimidation afin de connaitre tes droits et les conséquences possibles pour les intimidateurs.trices : https://www.educaloi.qc.ca/jeunesse/capsules/lintimidation-et-la-violence-lecole.
 
Je tiens à te rassurer que ces rires et commentaires ne sont pas éternels. Les gens prennent de la maturité, les lieux gay-friendly sont plus accessibles et ces élèves malveillants ne feront plus partie de ton quotidien en graduant du secondaire.  Pour l’instant, tu peux contacter Jeunesse, J’écoute (https://jeunessejecoute.ca/), Tel-Jeunes (https://www.teljeunes.com/Accueil) par téléphone ou clavardage si tu es du Québec. On pourra très bien t’aider en ce qui concerne l’intimidation. Sinon, tu peux contacter Interligne (https://interligne.co/) qui s’adresse particulièrement aux jeunes LGBTQ+ qui vivent des difficultés, comme l’intimidation. Si tu n’es pas du Québec, tu peux te renseigner sur Internet ou auprès de ta travailleuse sociale et psychologue pour connaitre les ressources téléphoniques/de clavardage jeunesse près de chez toi. Ces ressources t’offrent un suivi plus direct et personnel, où tu pourras expliquer en détail ta situation. Les intervenant.es parlent tous les jours à des jeunes comme toi et te conseilleront de façon personnalisée.
 
Je t’encourage à ne pas baisser les bras. Tu as fait beaucoup de chemin et tu as absolument le droit d’être avec ta copine sans craindre des rires et moqueries. Nous te répondrons avec plaisir si tu as d’autres questionnements, n’hésite pas à nous contacter à nouveau.
 
Fanny Girard-De Serres, bénévole pour AlterHéros


About Fanny

Fanny est étudiante au Baccalauréat en Sexologie de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM). Elle rêve d'égalité, d'une sexualité épanouie pour toutes et tous et de la gratuité du Nutella.

Leave a comment