J'ai si peur de rencontrer une autre femme...

j’ai 35 ans et toujours vierge et je me suis sentie toujours attirée par les femmes !
je n’ai jamais eu de relation avec une femme! je me suis connectée sur un site de rencontre et parlé avec une lesbienne elle a voulu qu’on se rencontre mais je n’y arrive pas, j’ai peur ! que faut-il que je fasse pour passer outre cette peur de rencontrer une femme qui elle, est déjà lesbienne ?
magali

Élyse Vander

Bonjour Magali,

La première chose à faire afin de venir à bout de cette peur dont vous parlez dans votre question est d’en identifier la ou les sources. Provient-elle de la peur d’être publiquement identifiée comme étant lesbienne, ou vient-elle de la peur d’entrer en relation que toute personne, peu importe son orientation sexuelle, peut ressentir?

Le processus d’affirmation de votre identité lesbienne peut effectivement être une grande cause de vos appréhensions. Votre lettre laisse entendre que votre orientation sexuelle ne fait que peu de doutes pour vous. Bien que vous n’ayez jamais vécu de relation avec une partenaire, vous êtes consciente d’être attirée par les femmes. Cette prise de conscience est déjà un grand pas d’accompli. Dans votre question vous utilisez l’expression «une femme qui est déjà lesbienne». Or on ne peut pas être «déjà» lesbienne car on ne «devient» pas lesbienne. C’est un état qui n’est pas un choix, mais qui existe tout simplement.

Sachant cela, le pas suivant est d’accepter votre orientation sexuelle et ensuite de la vivre pleinement! Votre lettre n’indique pas si vous acceptez bien votre homosexualité. Ressentez-vous de la gêne ou de la honte par rapport à ce que vous êtes? Souvenez-vous que des milliers de femmes vivent leur vie lesbienne de façon épanouie et heureuse, et que la société a fait d’énormes progrès par rapport à l’acceptation de l’homosexualité. Il n’y a aucune raison pour que vous n’ayez pas droit de bien la vivre vous aussi. Il y a toujours la possibilité de parler à un spécialiste pour vous accompagner dans un cheminement d’acceptation, par exemple un psychologue ou sexologue, ou bien un organisme d’aide tel Interligne.

Au-delà de la question de l’homosexualité, il est possible qu’une partie de votre peur provienne d’une anxiété face à l’éventualité de faire des rencontres avec d’autres personnes et de peut-être développer des liens amoureux. Vous avez peut-être peur d’être jugée du fait qu’à 35 ans vous n’ayez jamais encore vécu d’expérience amoureuse ou sexuelle. Or, chez les personnes homosexuelles, la situation que vous vivez est fréquente. Il ne faut pas laisser place au découragement car il n’est jamais trop tard. N’oubliez pas que votre “inexpérience” est un détail de votre histoire personnelle que vous n’avez pas nécessairement à dévoiler lors de vos premières rencontres si vous n’êtes pas à l’aise. Ce sont votre personnalité, vos intérêts et vos valeurs qui compteront vraiment et que vous devrez mettre en valeur lorsque vous tisserez des liens amoureux avec une autre femme.

C’est peut-être cliché, mais la meilleure façon de guérir de votre peur de rencontrer d’autres lesbiennes est justement de rencontrer d’autres lesbiennes. C’est le simple petit pas qu’il vous reste à faire. Et rien n’oblige que votre premier contact soit dans le cadre d’un tête-à-tête. Une bonne idée serait peut-être de commencer avec une rencontre dans un groupe social, de discussion ou de loisirs pour lesbiennes ou personnes homosexuelles en général. Vous pourriez, dans des telles occasions, faire connaissance avec d’autres femmes de votre âge qui vivent une situation similaire à la vêtre. Il ne faut pas sous-estimer l’importance de l’entraide dans une cheminement tel que vous vous apprêtez à entreprendre. Je vous invite donc à contacter Interligne qui possède un répertoire de ressources pour personnes gaies et lesbiennes. Ils sauront vous donner celles correspondant à votre catégorie d’âge et à vos intérêts.

Merci de votre confiance envers AlterHéros et bon courage dans votre cheminement!
Élyse

Similaire