#bisexuel
#désir
#fantasme
#femme
#réalité
#suite
#zone
21 février 2024

J'ai parfois des fantasmes lesbiens, mais aucun désir de les mettre à exécution, suis-je bisexuelle ? lesbienne ?

Bonjour,
Je vous écris ce matin, car depuis quelques temps j’ai des questionnements. Je vie avec mon copain depuis plus de 2 ans.
Je l’aime énormément et je me sens bien avec lui. Je n’ai jamais eu d’attirance pour d’autre fille ou femme et je ne suis jamais tombée amoureuse d’une femme. Par contre, quelquefois pour m’exciter lorsque je fais l’amour j’imagine des femmes ou qu’une femme me touche ou me fais des faveurs sexuelles.
Par contre, je ne m’imagine pas vivre avec une femme ou avoir une relation avec une femme. Je ne suis pas attirée en cas contraire vers des femmes et je ne vie pas de désir envers une femme à part dans mon imagination.
Cela fait-il de moi une bisexuelle ou une lesbienne…
Je me pose ses questions beaucoup et ça me rends mal alors je perds un peu de désir pour mon chum parce que je me sens mal envers lui. Je ne crois pas que les fantasmes sont interdits, mais j’aimerais avoir votre avis.
Merci à l’avance.
Olivia

François Paquette

Bonjour Olivia,

Merci de nous avoir écrit. Tu éprouves parfois des fantasmes pour des femmes, et tu peux être excitée lorsque tu imagines une femme qui te touche, mais tu n’as aucun désir de transposer ces fantasmes dans la réalité ; tu te demandes si cela fait de toi une femme bisexuelle ou lesbienne.

Je tiens tout de suite à te rassurer : tu es loin d’être la seule à vivre une semblable situation. Plusieurs hommes et plusieurs femmes vont avoir des fantasmes pour des personnes de même sexe, sans avoir envie de les réaliser. Comme tu l’as toi-même mentionné, les fantasmes ne sont pas interdits, et plusieurs fantasmes courants sont souvent gardés dans la zone « imaginaire » et non dans la zone « réelle », comme par exemple des fantasmes d’endroits particuliers, ou des fantasmes qu’on bâtit sur des gens qu’on connaît, des collègues, etc…

De toute manière, les termes « bisexuelle » ou « lesbienne » sont des concepts, qu’on peut accepter de porter ou non. Si l’étiquette « bisexuelle » nous plaît, nous pouvons l’adopter. Mais personne n’est obligé de la porter si elle ne lui plaît pas… tu n’as donc pas nécessairement besoin de te définir dès maintenant.

Bonne chance dans ta réflexion

François pour AlterHéros.

Similaire