J’ai fait une fellation à mon ami d’enfance et pourtant je suis hétéro, mais j’en ai toujours envie


J’ai fait une fellation à mon ami d’enfance et pourtant je suis hetero mes j’en ai toujour envie

 

Bonjour à toi!

 

Merci de faire confiance à notre équipe pour t’aider au travers de tes questionnements.

 

Il peut en effet être parfois compliqué de s’y retrouver, dans nos envies et nos sentiments. Savais-tu que l’orientation sexuelle et l’orientation romantique peuvent être deux choses différentes pour certaines personnes? L’orientation sexuelle, c’est l’attirance sexuelle que nous pouvons avoir pour une personne, pour un ou plusieurs genres, ou pour toutes personnes dépendamment de leur genre! L’orientation romantique, c’est l’attirance romantique que nous pouvons avoir envers ces personnes. Ce que je veux dire, c’est qu’une personne peut être attirée sexuellement par des hommes, mais ne pas être attirée romantiquement par ceux-ci. Cette personne ne souhaiterait donc pas, par exemple, être dans une relation amoureuse avec un homme. Pour d’autres personnes, l’orientation sexuelle concorde avec l’orientation romantique. Une personne pourrait donc, par exemple, être bisexuelle et biromantique. 

 

De plus, l’orientation sexuelle d’une personne se définit par trois aspects, mentionnés dans cette réponse à une ancienne question par ma collègue: « En gros, les principales composantes de l’orientation sexuelle sont les désirs, les comportements et l’identité. Pour citer ma collègue : ”Les désirs, ce sont nos attirances et envers qui elles se déclarent (est-ce qu’on est plutôt attiré par tel ou tel type de corps, tel ou tel type de personne, qui on aurait envie d’embrasser, etc.). Les comportements, ce sont les actions que l’on pose réellement, à l’inverse des désirs qui renvoient à l’imaginaire (ex : avoir embrassé notre amie, avoir eu une relation sexuelle avec un homme, avoir regardé les fesses d’une personne dans la rue). Finalement, l’identité, c’est l’appropriation et le choix de mots pour se décrire par rapport à notre identité sexuelle (hétéro, lesbienne, bisexuel.le, etc.)”.» En d’autres mots, les termes comme hétéro, bi, lesbienne ou asexuelle sont d’abord et avant tout des outils pour mettre des mots sur des expériences, des désirs et des identités. Une fille qui a des désirs à la fois pour des gars et des filles, mais des comportements sexuels principalement avec des garçons, pourrait par exemple s’identifier comme bisexuelle, car cela correspond à ses désirs, ou comme hétérosexuelle, car cela correspond à ses comportements, ou tout autre mot qui lui fait sentir bien! L’important, c’est uniquement d’être confortable avec les mots que nous choisissons. Et surtout, il n’y a pas de presse! Ces mots peuvent changer et fluctuer. Et c’est vraiment correct! »

 

Donc, au final, c’est toi-même qui peut mettre des mots sur ton orientation sexuelle et tu n’es pas non plus dans l’obligation de la définir! Si tu dis que tu es hétérosexuel, tu es entièrement dans le droit de l’être. Si jamais tu considères qu’un autre terme peut mieux décrire ton orientation sexuelle, tu peux aussi l’utiliser. Le but, c’est que tu sois confortable avec comment tu te définis et que tu te laisses la liberté d’avoir les expériences dont tu as envie, sans te laisser limiter par une «étiquette».

 

Tu as donc entièrement le droit de vouloir continuer tes expériences sexuelles avec ton ami, peu importe ton orientation sexuelle et, n’oublie pas, toutes les orientations sont aussi belles et égales! Tu resteras la même personne et sera tout aussi valide, même en décidant qu’une autre orientation sexuelle te représente mieux 🙂

 

J’espère avoir pu répondre à ta question! N’hésite pas à nous recontacter pour quoi que ce soit.

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment