J’ai fait mon coming-out et je pense que c’est une gaffe, que puis-je faire ?


Bonjour Sarah

Merci de nous avoir écrit!

Il est vrai qu’il n’est pas toujours évident de composer avec une telle

situation. D’abord, tu parles de la “gaffe” que tu as faite lorsque tu

as dévoilé ton homosexualité à ta mère. Tu sais, presque tous le monde qui sont gai(e)s doivent passer par ce moment un jour…et il vrai que pour

certaine personne cette révélation peut provoquer plus de remous que pour d’autres.

Mais tu te dois de comprendre ta mère et surtout lui laisser un peu de

temps pour “digérer” la nouvelle. Car pour elle, tu as toujours été une

hétérosexuelle qui se marierait avec un beau prince charmant et qui

vivrait heureuse et aurais beaucoup d’enfants 🙂 Et puis il y a deux semaines, quasiment tout a changé pour elle. Elle doit donc s’habituer à l’idée que ton prince charmant sera une princesse charmante en fin du compte… et cela peut quelquefois prendre un certain bout de temps. Tu n’as qu’à penser par exemple le nombre de mois (et même d’année parfois) que cela t’a pris pour accepter ta propre homosexualité. J’imagine que cette acceptation ne s’est pas faite en deux ou trois jours… et bien tu peux te dire qu’il en ait également ainsi pour ta mère.

Je crois par ailleurs, que tu as bien fait d’en parler à ta mère, car pour

ma part, je crois que l’on doit être authentique avec qui nous sommes.

Alors si tu sens vraiment que tu es attirée par les filles je te conseille de

continuer à en parler à tes parents et à des proches en qui tu as

confiance.

N’oublie pas, par ailleurs, que cette révélation doit se faire de

manière graduelle. N’est pas peur de te confier à eux, d’écouter leurs

craintes, leurs préjugés et même de leurs expliqués comment tu vis ton

homosexualité.

Car tu sais, certaines personnes réagissent mal non pas par malice,

mais par ignorance ou par crainte de la différence. Car même si on est en 2006, il y a encore beaucoup de préjugés et de mystères qui perdurent autour de l’homosexualité. Il est également primordial de leurs laisser le temps dont ils ont besoin pour accepter ton orientation. Sur ce point, chaque personne va à son rythme! Cela ne sert donc à rien de forcer les choses.

Voilà j’espère que mes conseils ont pu t’aider. Bonne chance et ne

t’inquiète pas; je suis sûre que la situation se replacera avec ta mère. N’hésite surtout pas à nous réécrire!

Marie-Joëlle

Leave a comment