#Amitié
#communication
#comportements sexuels
#homosexualité
#orientation sexuelle
#relations sexuelles
#sentiment amoureux
7 December 2022

J'ai des sentiments pour mon meilleur ami à qui je fais parfois des fellations, mais qui me dit qu'il n'est pas gay. Comment le savoir?

Bonjour je m’appelle Tony,
j’ai 16ans et je suis gay depuis environ 4 ans, mon meilleur ami me dit qu’il n’est pas gay alors que je lui fait des fellations depuis 3 ans et il me demande souvent de recommencer. J’ai des sentiments pour lui mais il me dit qu’il n’est pas gay. comment le savoir ?

Émilie Grandmont

Bonjour Tony!

 

Merci de partager ta situation avec nous. 🙂 Je comprends la confusion que tu peux ressentir. Il peut être difficile de connaître les pensées d’une autre personne, ainsi que leur orientation sexuelle, si ce n’est pas en discutant directement avec elleux.

Tu mentionnes donc avoir des sentiments pour ton meilleur ami qui te dit qu’il n’est pas gay, mais que tu lui fais pourtant souvent des fellations. Tu te demandes donc, comment savoir s’il est gay ou pas. C’est bien ça?

Je n’ai malheureusement pas de réponse ultime à ta question, puisque la seule personne qui peut y répondre est ton meilleur ami, et il semble en effet t’avoir déjà donné une réponse. Maintenant, est-ce que sa réponse est vraie? Je te dirais que oui, simplement par le fait que si ton ami s’identifie comme hétérosexuel (ou bisexuel, ou autre), il faut respecter ce à quoi il s’identifie et lui accorder l’autonomie sur sa propre sexualité. Peut-être qu’il n’est pas à l’aise de s’identifier comme étant gay, ou alors qu’il n’est pas prêt, ou même qu’il ne se sent juste pas représenté par cette orientation sexuelle et il a le droit!

En fait, comme le décrit cet extrait d’une ancienne réponse:

« L’orientation sexuelle se décline en trois aspects : les désirs, les comportements et l’identité. Les désirs, ce sont nos attirances et envers qui elles se déclarent (est-ce qu’on est plutôt attiré par tel ou tel type de corps, tel ou tel type de personne, qui on aurait envie d’embrasser, etc.). Les comportements, ce sont les actions que l’on pose réellement, à l’inverse des désirs qui renvoient à l’imaginaire (ex : avoir embrassé notre amie, avoir eu une relation sexuelle avec un homme, avoir regardé les fesses d’une personne dans la rue). Finalement, l’identité, c’est l’appropriation et le choix de mots pour se décrire par rapport à notre identité sexuelle (hétéro, lesbienne, pansexuel.le, etc.). Certaines femmes, par exemple, qui auraient des désirs invariablement de l’identité de genre des personnes qui l’intéressent, mais n’avoir eu des expériences sexuelles qu’avec d’autres femmes, pourraient se définir comme lesbiennes (se basant plutôt sur leurs comportements) ou comme pansexuelles (se basant davantage sur leurs désirs) ou même d’autres termes s’ils lui conviennent mieux! L’identité, c’est vraiment propre à chaque personne, sa façon de se percevoir et son sentiment d’appartenance à une orientation sexuelle plutôt qu’une autre.

Par ailleurs, bien qu’il ne soit pas possible de volontairement modifier notre orientation sexuelle, celle-ci reste néanmoins fluide et elle peut se modifier avec le temps. »

Il se pourrait ainsi que ton meilleur ami ne base pas la détermination de son orientation sexuelle sur ses comportements, puisque chaque personne a la liberté de se définir comme elle veut, sans nécessairement que leurs relations sexuelles influencent leur orientation sexuelle. Le plus important, c’est l’autodétermination.

Il se pourrait aussi que ton ami ressente de l’attirance sexuelle envers des hommes, sans toutefois ressentir de l’attirance romantique envers eux. Parfois, l’orientation sexuelle n’est pas la même que l’orientation romantique chez certaines personnes. Par exemple, une femme pourrait donc ressentir de l’intérêt amoureux pour tous les genres et s’identifier comme biromantique, mais ressentir de l’attirance sexuelle pour les femmes seulement et s’identifier comme homosexuelle.

Je crois que je ne t’apprends rien en te disant que la seule manière de connaître l’orientation sexuelle de ton ami, c’est en discutant directement avec lui. Tu aurais l’option, au lieu de lui reposer la question directement, de lui partager ce que tu ressens, pour savoir ce qu’il en pense. Je sais que ce n’est pas toujours facile, tu n’es pas dans l’obligation de le faire si tu n’es pas à l’aise. Je souhaite tout de même que tu penses à toi et à ton bien-être. Si tu vis difficilement les sentiments que tu ressens pour lui et/ou que tu n’apprécies pas la dynamique relationnelle dans laquelle vous êtes présentement, tu n’es pas dans l’obligation de continuer quoi que ce soit qui a un impact négatif sur toi. Il est important que ton meilleur ami écoute et comprenne tes besoins et tes limites (et vice-versa).

 

J’espère que cette réponse pourra t’aider. N’hésite pas à nous recontacter si tu en ressens le besoin!

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

Similaire