J’ai des saignements vaginaux après la masturbation. Est-ce lié à la pose de mon implant contraceptif?


Lorsque je me masturbe le clitoris seulement, j’ai des saignements vaginaux, parfois qui ressemble à du spotting, parfois qui déclenche carrément mes règles. Il arrive qlq temps après la masturbation, entre 15 et 20min.

J’aimerai connaître l’origine de ce saignement.

Cela ne se produit pas lorsque mon compagnon le fait, seulement quand c’est moi.

Cela se produit depuis presque 2 ans, depuis la pose de mon implant nexplanon. La sage-femme que je consulte ne m’as pas trouvé d’explications.

Léa

Salut Léa,

 

Merci d’écrire à AlterHéros. Avant de commencer je tiens à te dire que je ne suis pas gynécologue et que les aspects médicaux de ma formation en sexologie sont relativement limités. Si tes inquiétudes persistent et que c’est possible pour toi, je crois que tu ferais mieux de consulter un.e professionnel.le de la santé pour te rassurer.

 

Le problème que tu décris est un saignement vaginal lors de la masturbation d’origine inconnue. Cela a commencé lors de la pose d’un implant contraceptif il y 2 ans.

 

Tu précise que les saignement déclenchent tes règles, est-ce que tu veux dire que cela provoque des règles hors de ton cycle habituel? D’ailleurs tes règles sont-elles régulières et d’une durée semblable? Le site de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada indique que malgré les différences entre les individus, les critères suivants indiquent des menstruations dites normales :

  • Vos menstruations durent de 3 à 8 jours.
  • Vos menstruations surviennent à un intervalle de 21 à 35 jours (compté à partir du premier jour d’une menstruation au premier jour de la menstruation suivante).
  • Le volume total de sang perdu pendant une menstruation est d’environ 2 à 3 cuillères à table (30 à 50 ml).

 

Et les signes suivants sont des exemples de raisons valides de consulter :

  • Un arrêt des menstruations pendant plus de 90 jours (sans grossesse ni contraceptif à cycle prolongé).
  • Un cycle menstruel habituellement régulier qui devient irrégulier.
  • Des saignements qui durent plus longtemps qu’à la normale, par exemple des menstruations qui durent soudainement 9 ou 10 jours plutôt que les 5 jours habituels.
  • Des saignements entre les menstruations, surtout sans utiliser de contraceptif hormonal.
  • Des douleurs menstruelles alors que les menstruations ne sont habituellement pas douloureuses.
  • Des saignements qui deviennent plus abondants qu’auparavant, imbibant plus d’un tampon ou d’une serviette hygiénique à l’heure ou tachant les vêtements de nuit.

 

Leur site propose également de faire cet auto-test en ligne pour déterminer si les saignements sont inquiétants et s’il y a lieu de faire des tests ou analyses plus poussés auprès d’un.e professionnel.le de la santé.

 

Le changement qui a eu lieu suite à la pose de l’implant nexplanon a-t-il été soudain? Le site de Nexplanon dit que « [son] effet secondaire le plus courant est une modification du modèle de saignement lors des règles normales. Dans les études, une femme sur dix a arrêté d’utiliser l’implant en raison d’un changement défavorable de leur schéma de saignement. Vos menstruations peuvent être plus ou moins longues, ou vous pouvez n’avoir aucun saignement. Le temps entre les règles peut varier, et vous pouvez également avoir du spotting entre les menstruations ». Il existe aussi des contre-indications à surveiller pour ce type d’implant tel des allergies, des maladies chroniques, des maladies du sang de même que des saignements vaginaux anormaux non diagnostiqués. Je ne suis pas en mesure de te dire sans l’ombre d’un doute s’il s’agit bel et bien de la cause de tes saignements, mais s’il s’agissait possiblement d’une piste à investiguer.

 

N’oublie pas que les implants contraceptifs empêchent les grossesses, mais ne protègent pas contre les infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS). Les différentes ITSS peuvent avoir différents symptômes, incluant parfois de l’inflammation et des saignements, ou encore être asymptomatiques. Si tu as des relations sexuelles avec un.e ou plusieurs nouveaux partenaires il pourrait être pertinent de faire un test de dépistage.

 

Voilà, j’espère que ces quelques informations t’aideront à y voir plus clair. Encore une fois, je crois que mon principal conseil serait de consulter un.e médecin ou gynécologue pour confirmer la source de ces saignements et les prochaines actions à prendre. Ta santé sexuelle est importante, ne la néglige pas. 🙂

 

Maxime, stagiaire pour AlterHéros


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment