J’ai des lésions et des douleurs au prépuce après avoir pris du Cialis…


Je n’ai plu d’érection depuis plusieurs années, je crois même que mon penis a rapetissé. Voici donc que dernièrement je me suis fait une copine et j’ai demandé du cialis à mon docteur. Mon problème est que maintenant j’ai des lésions sur le prépuce, je m’explique: normalement lorsque je me lave, je baisse le prépuce pour bien nettoyer mais le penis est tout petit. La journée ou j’ai pris le cialis, mon gland a grossit mais pas le prépuce donc il a fendu tout le tour. J’ai l’impression d’avoir été coupé par des lames de rasoir tout le tour du penis. J’ai mis du polysporin pour aider à guérir ça.

Est-ce qu’il y a quelque chose à faire pour pas que ça ce reproduise? Merci

Bonjour,
Premièrement, les lésions et les sensations de coupure me semblent assez inquiétantes. Je crois que tu as bien fait d’utiliser du polysporin, mais je t’encouragerais tout de même fortement à consulter ton médecin ou encore à aller à l’urgence de l’hôpital le plus près de chez-toi, particulièrement si la douleur persiste. Un‧e professionnel‧le de la santé sera en mesure de comprendre ce qui s’est passé et de donner des recommandations médicales précises pour assurer la guérison et éviter que cela ne se reproduise.
 
Sinon, dans un autre ordre d’idées, il existe plusieurs stratégies pour remédier aux difficultés érectiles, indépendamment de l’âge et en fonction de leur cause. La diversification des pratiques érotiques et sexuelles, la reéfinition de sa sexualié et de sa masculinité en dehors de la pénétration vaginale, l’exploration des fantasmes et des fétiches, la masturbation, les jouets sexuels, les cockrings, la diminution de l’anxiété de performance, la diminution de la consommation de tabac et d’alcool, l’adoption de saines habitudes de vie, etc. Pour plus de détails, je te met les liens d’autres réponses de notre site :
J’espère que tu vas mieux depuis que tu nous as écrit, et si ce n’est pas le cas je réitère qu’une consultation médicale serait importante.
Au plaisir,

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment