J’ai des démangeaisons après chaque rapport sexuel au niveau du vagin…


Bonjour, j’ai 23 ans cette année. Je viens vers vous car je consulte des gynécologues depuis mes 17 ans et on ne me prend jamais au sérieux. Depuis mes premiers rapports sexuels, j’ai des démangeaisons après chaque fois. Elles durent 4 jours environ. Ce sont des démangeaisons au début du vagin et elles sont insupportables. Mes médecins me disent que visuellement il n’y a rien. C’est parfait … et aux prélèvements il n’y a rien d’anormal. Mais je souffre énormément. Je ne peux pas avoir de rapports pour ne pas avoir de conséquences… j’ai encore un hymen en lambeaux et je me demande s’il pourrait être en cause? Merci pour toutes vos réponses.

 

Lna99

Salut Lna99!

 

Merci d’avoir décidé de te confier à nous concernant la problématique que tu vis suite à des rapports sexuels. Ça peut être frustrant en effet de se faire dire par des professionnel‧le‧s de la santé que nous n’avons rien de particulier, quand nous savons très bien que quelque chose nous dérange. C’est dommage de lire que tu ne te sentes pas écoutée. C’est pourquoi je vais faire de mon mieux pour te donner des pistes. Ça tombe bien, j’ai aussi de mon côté des symptômes ressemblant aux tiens. Je ne peux pas dire que ce sont exactement les mêmes, puisqu’il me manque quelques détails, mais je vais te nommer quelques petits trucs qui pourraient être en cause de cette démangeaison.

 

Pour récapituler, depuis que tu as commencé à avoir des rapports sexuels, tu ressens une forte démangeaison au niveau de l’entrée du vagin suite à une pénétration et celle-ci peut durer jusqu’à 4 jours. Tu as consulté plusieurs gynécologues qui t’ont dit que tu n’avais rien d’anormal, mais pourtant ce que tu vis te fait souffrir. Tu ne souhaites plus avoir de relations sexuelles depuis et tu te demandes si c’est ton hymen qui est encore en lambeaux qui peut causer cette démangeaison.

 

Premièrement, j’aurais quelques petites questions pour clarifier ta situation. Lorsque tu as des relations sexuelles, utilises-tu toujours un condom? Si la réponse est non, avais-tu les mêmes démangeaisons lorsqu’il n’y avait pas de condom? Lorsque tu fais des examens gynécologiques et qu’iels insèrent le spéculum, ressens-tu aussi des démangeaisons? Ou de l’irritation?

 

La première raison, qui n’est pas nécessairement la plus représentative non plus (car je n’y vais pas en ordre de priorité, ce serait difficile de déceler ce que tu as exactement sans les réponses à mes questions), serait une possibilité d’une allergie au latex. Si les démangeaisons que tu as sont présentes seulement après une pénétration vaginale avec l’utilisation d’un condom régulier, il est possible que tu sois allergique au latex, car ce qu’on peut ressentir avec ce genre d’allergie peut s’apparenter à tes symptômes. La solution pour ce genre d’allergie est simple, c’est d’acheter des condoms sans latex, qui se vendent dans n’importe quelle pharmacie dans la même section que tous les condoms! Pour déceler ce genre d’allergie, il serait donc question, comme déjà mentionné, de te rappeler si cette réaction fait surface seulement lorsqu’un condom est utilisé lors de tes rapports.

 

Ensuite, utilises-tu du lubrifiant lors de tes rapports? Cette question peut aller dans deux sens. En effet, tu peux être irritée et avoir des démangeaisons par manque de lubrification lors des relations sexuelles. Le lubrifiant, c’est notre meilleur ami! Même si nous pensons avoir assez de lubrification naturelle, son utilisation peut rendre les rapports plus confortables et aider à éviter l’irritation par la suite. Par contre, si tu utilises déjà du lubrifiant, il peut aussi être en cause de tes démangeaisons! Il est possible d’avoir une réaction allergique ou d’être sensible à certains types de lubrifiants, surtout ceux qui sont parfumés. Tu pourrais ainsi essayer un autre type de lubrifiant, puisqu’il en existe plusieurs. Le lubrifiant à base d’eau, par exemple, est le plus polyvalent, puisqu’il est compatible avec les condoms et les jouets sexuels en silicone, mais certains peuvent causer des réactions allergiques. Il en existe aussi à base d’eau et hypoallergéniqes, ce qui pourrait être un bon choix. Ensuite, il y a aussi les lubrifiants à base de silicone, qui sont aussi un très bon choix pour les personnes plus sensibles et à risque d’avoir des réactions allergiques. Ils sont compatibles avec les condoms, il faut juste faire attention de ne pas l’utiliser avec un jouet en silicone! Sinon, il y a aussi l’option des lubrifiants à base d’huile, ou même de l’huile de coco! Par contre, attention, les lubrifiants à base d’huile ne sont pas compatibles avec des condoms.

 

Une autre cause de tes démangeaisons pourrait être une tendance à faire des mycoses (ou infections à levure, ou candidose) suite à des relations sexuelles, mais j’aurais tendance à retirer ces probabilités, puisqu’un·e gynécologue aurait pu y déceler les symptômes lors de l’examen. La mycose est une infection assez commune auprès des personnes qui ont un vagin. C’est causé par le champignon Candida Albican, qui peut se développer lorsqu’il y a une déséquilibre de la flore vaginale, ou un débalancement du pH. Les symptômes qu’on peut avoir sont des pertes vaginales plus abondantes, mais pas nécessairement malodorantes et des démangeaisons et sensations de brûlures. 

 

Finalement, une douleur, soit une sensation de brûlure, de coupures, d’irritation ou de démangeaisons peut être causée par quelque chose qu’on appelle la vestibulodynie. C’est ce que j’ai personnellement, mais je tiens à te préciser que même si je te dis que tes symptômes peuvent s’apparenter à la vestibulodynie, ceci n’est en aucun cas un diagnostic, car je ne suis pas médecin et mes compétences sont limitées. Mais en bref, la vestibulodynie, c’est une sensation d’irritation et/ou de démangeaisons qui peut apparaître soudainement, après une pénétration vaginale quelconque, ou pas. En fait, c’est une douleur chronique. Cette sensation se situe autour du vagin et à l’entrée de celui-ci. La vestibulodynie est peu connue et il faut parfois plusieurs avis avant de se faire diagnostiquer. Elle peut parfois être accompagnée de vulvodynie, qui, comme son nom l’indique, est la même sensation, mais au niveau de la vulve, donc un peu partout à l’intérieur des grandes lèvres.

Quelque chose qui est aussi peu connu que la vestibulodynie, qui peut s’y apparenter et dont le traitement est le même, est l’eczéma vulvaire. Pourtant, l’eczéma au niveau de la vulve touche près de 50% des personnes qui ont une vulve. Le problème avec l’eczéma vulvaire et même la vestibulodynie, c’est que ce sont des conditions difficiles à remarquer lors des examens gynécologiques, surtout lorsque ce n’est pas en plein moment de crise d’eczéma. C’est dommage, c’est pourquoi il est important d’essayer d’accorder une grande importance aux symptômes que nous rapportons verbalement, et même peut-être leur nommer ce que nous pensons avoir. Le traitement pour la vestibulodynie et pour l’eczéma vulvaire est une crème stéroïdienne, que l’on applique directement sur l’endroit affecté. De mon côté, la crème que j’ai est une pommade de désonide.

 

Le conseil que je t’apporterai ainsi, si jamais tu a rayé les autres possibilités que je t’ai nommé avant la dernière, ce serait de discuter avec taon médecin ou un·e gynécologue de tes symptômes, nommer ce que tu penses avoir (comme de mon côté j’avais nommé penser faire de la vestibulodynie) et possiblement demander d’essayer une crème stéroïdienne.

 

Je te rappelle que je ne suis pas une professionnelle en médecine, donc je ne peux pas te nommer exactement ce que tu as, je peux seulement te donner des pistes. Il se peut aussi qu’il y ait des possibilités que je ne connaisse pas ou que j’ai oublié.

 

Pour répondre rapidement à ton questionnement par rapport à ton hymen, il est normal de rester avec des lambeaux de peau autour de l’entrée de son vagin. C’est même très fréquent. Cette peau n’est tout de même pas abîmée, donc tes démangeaisons ne devraient normalement pas provenir de ces bouts de peau.

 

J’espère quand même avoir pu t’aider en te nommant toutes ces possibilités! N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions. 🙂

 

Émilie (elle/she), stagiaire à AlterHéros


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment