J’ai commencé à me demander si le fait que je sois gay ne serait pas un moyen d’attirer l’attention.


Bonjour, je suis au secondaire, et depuis environ 2 ans je me questionne sur mon orientation sexuelle. Quand j’étais au primaire, j’avais un meilleur ami très près de moi. J’avais arrêté de dîner à l’école pour pouvoir manger chez moi et faire le trajet avec lui (nos maison n’étant pas très éloignées). Je faisais beaucoup de choses avec lui, je jouait avec lui après les cours et les week-ends (bref, des trucs d’enfant de 12 ans) et je l’ai même surpris en allant le voir à un de ses matchs de baseball (après ç’est devenu une habitude). J’ai compris que j’éprouvais plus pour lui que de l’amitié il y a environ 2 ans, et c’est le moment où j’ai commencé à me questionner sur mon orientation sexuelle.
Si je vous parles de tout ça c’est pour que vous compreniez vraiment pourquoi ça m’est venue à l’esprit que je pourrais être gay. Cependant, à cause de toutes sortes de raisons on s’est éloigné (entre autres à cause qu’il n’est pas allé à la même école secondaire que moi). Si je vous parles de tous ça c’est pour que vous compreniez vraiment pourquoi ça m’est venue à l’esprit que je pourrais être gay. Après une coupe de moi de questionnement, j’ai fini par accepter l’idée que je suis gay. Entre temps j’ai remarqué que je regardais surtout les garçons ainsi que toutes sortes de petites choses qui me poussent vers cette pensée (fantasmes, le film love Simon, remarquer à quel point la plupart des films/séries sont hétérocentrées (si ça se dit), etc.).
J’ai fais mon coming-out à mon meilleur pote (pas celui dont je suis tombé amoureux mais un ami que j’ai rencontré au secondaire). Sa première réaction a été de ne pas me croire mais au final ça n’a pas changé notre relation. Je commençais à vouloir faire mon coming-out à ma famille mais là j’ai recommencé à me questionner. J’ai 3 petits-frères et j’ai commencé à me demander si le fait que je sois gay ne serait pas un moyen d’attirer l’attention. Si en fait le mec n’était pas qu’un très bon ami. Me connaissant, je sais que j’ai besoin d’attention et que j’ai parfois l’impression d’en manquer de mes parents. Je me demande en fait si je ne me serais pas convaincu que je suis gay. En tant que tel, je crois que j’aime les gars mais le simple fait que je me pose la question de si je veux seulement attirer l’attention commence à me faire croire que c’est le cas. Mais en même temps, je vois bien que mes parents me donnent pas mal la même attention qu’à mes frères (un peu moins parce que je suis plus vieux mais quand même). J’espère que vous pourrez m’aider et merci d’avance
Vincent
Salut Vincent !
Merci beaucoup d’avoir envoyé ta question à l’équipe d’AlterHéros !
Tu te demandes si tu le fait que tu sois gay est seulement un moyen d’attirer l’attention ou si c’est ton orientation sexuelle authentique.

En lisant et relisant ton récit, j’ai bien l’impression que tout ce que tu as vécu jusqu’à maintenant, ce sont des questions, affirmations et démarches qui sont vraies, authentiques, réelles. Tu es évidemment la seule personne au monde à pouvoir déterminer ta propre orientation sexuelle – ça vient de notre ressenti, de la manière dont on est attiré.e ou non par certaines personnes.
Est-ce que tu as déjà entendu dire que certaines personnes font un coming-out ou sont d’une orientation sexuelle ou d’une autre pour attirer l’attention ? Est-ce que quelqu’un t’a déjà dit ça, à ton sujet ou au sujet d’une autre personne ? Personnellement, c’est quelque chose que j’ai entendu et lu souvent, tant pour les personnes non hétérosexuelles que pour les personnes trans – même dans des torchons d’articles de journaux… Pourtant, je me demande bien qui ferait “le choix” de ne pas être hétéro pour attirer l’attention (je mets des guillemets parce qu’on ne choisit pas envers qui on est attiré.e, comme tu le sais déjà) avec toutes les âneries homophobes et biphobes qu’on entend autour de nous ou qu’on voit passer sur le web tous les jours !

Toi, qu’est-ce que tu en penses ? C’est tout à fait valide de vouloir plus d’appréciation / de validation / d’attention de ses parents. Comment as-tu l’impression que cela attirerait l’attention sur toi, de leur faire ton coming-out ? Est-ce que ce serait une attention positive, comme si les gens, tes parents par exemple, auraient tendance à “te protéger” davantage, ou encore à accorder plus d’importance à ta présence, ce que tu dis et fais ? Crois-tu qu’il y a d’autres moyens de leur exprimer ce besoin d’attention ? C’est correct d’être d’une orientation sexuelle ou d’une autre, mais je ne crois pas que ce soit un excellent moyen de se démarquer – peu importe ladite orientation sexuelle ! Est-ce que tu crois que ça vaudrait la peine d’avoir une discussion avec tes parents à ce sujet, ou de leur proposer de passer un peu plus de temps ensemble ?

Je te partage l’extrait d’une réponse de ma collègue Amélie à une personne qui se demandait comment faire comprendre à sa mère qu’elle était réellement non-binaire et que ce n’était pas pour attirer l’attention, entre autres:

“[…] il ne s’agit pas d’une tactique pour attirer l’attention : bien au contraire. (Je connais d’ailleurs aucune personne trans ou non binaire qui retire du plaisir à devoir constamment justifier son identité, expliquer aux gens quotidiennement leur identité, corriger les personnes sur leur genre ou même s’exposer à certaines formes de violence). L’identité de genre n’est pas un choix : ce qui l’est, c’est de choisir de dévoiler son identité afin d’augmenter son propre bien-être et de pouvoir être soi-même avec nos proches.”

L’orientation sexuelle a ça de commun avec l’identité de genre – ce n’est pas un choix ; ce qui l’est, c’est de faire des coming-out ou non. Par exemple, c’est à toi de choisir si tu souhaites discuter de ton orientation sexuelle avec tes parents. Qu’en dis-tu ? On entend toutes sortes de choses pour discréditer les personnes qui ne sont pas dans un moule en particulier. Tu peux être fier de qui tu es et rester à l’écoute de ce que tu ressens. Nos désirs et émotions ne mentent pas et ne sont pas là pour attirer l’attention de qui que ce soit, sauf la nôtre. Prend soin de toi et n’hésite pas à nous écrire à nouveau au besoin.

Bonne route,
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment