J’ai besoin d’aide, je suis confu et troublé par mes questions sur mon orientation sexuelle…


Bonjour Laurent,

Vous nous décrivez des situations où vous semblez vivre des émotions que vous avez de la difficulté à nommer et à accepter, envers plusieurs hommes. Cela semble être source de souffrance pour vous. Vous dites même être perdu. Ne vous découragez cependant pas: vous n’êtes pas seul à vivre cette situation. Il est fréquent de vivre des émotions semblables au début de la vingtaine et il est normal de se questionner sur sa propre orientation sexuelle au début de l’âge adulte. Toutefois, puisque cela semble être source de souffrances importantes pour vous, je crois que vous auriez intérêt à aller explorer ces émotions dans le cadre d’une psychothérapie, avec un(e) professionnel(le) compétente de votre choix, afin de vous aider dans ce cheminement. Cela peut-être un(e) psychologue, psychanalyste, un(e) sexologue, travailleur(se) social(e), psychiatre ou tout autre professionnel(le) compétent pour amorcer une psychothérapie.

En effet, je vois au moins trois volets que vous pourriez explorer dans le cadre d’une psychothérapie: d’abord votre vocabulaire émotionnel (vous vous sentirez sans doute déjà plus en contrôle une fois qu’il sera plus élaboré); ensuite, l’origine de votre souffrance par rapport à ces émotions (s’agit-il de culpabilité? de honte? d’où cela provient-il? y a-t-il eu des histoires d’abus ou de répression dans votre famille?) et finalement, la question de votre orientation sexuelle proprement dite. Je pense que ces trois volets sont inter-reliés pour vous et que l’exploration d’un des volets pourra sans doute jeter un éclairage sur les deux autres.

Donc, ne vous découragez pas mais ne tardez pas à aller chercher de l’aide. Cela vous libérera sans doute de votre souffrance.

Je vous souhaite une bonne exploration.

Sophie pour l’équipe d’AlterHéros


About Sophie Bouchard

Sophie est travailleuse sociale professionnelle depuis 2007 où elle intervient majoritairement dans le domaine d’intervention au niveau des problématiques gériatriques. En 2006, elle a fait un stage en déficience intellectuelle. Elle a aussi complété une maîtrise en philosophie où elle a été chargée de cours en développement de la pensée critique.

Je m'implique à AlterHéros car j'ai l’opportunité d’aider des personnes dans certaines de leurs difficultés relationnelles, dans leur cheminement de vie et ce, en toute confidentialité.

Leave a comment