Il ne veut plus avoir de relations sexuelles avec moi et ça me frustre…


Je suis en relation avec un homme. On s’aime beaucoup mais il refuse d’avoir des rapports sexuels avec moi, et la fréquence diminue de plus en plus. Je dois toujours le pousser pour. C’est humiliant. Il me dit que ça n’a rien a voir avec moi mais je suis persuadé du contraire. Physiquement, je ne correspond pas à son type d’homme. Et même s’il ne veut pas avoir de rapports, ça ne l’empêche pas de se masturber ou de regarder des filmes pornos. J’ai de plus en plus l’impression qu’il ne reste avec moi que parce qu’il à peur d’être seul. La seul motivation qu’il a, je pense, c’est qu’il est en sécurité avec moi. Il sait que je ne lui ferais jamais de peine, que je ne le tromperais jamais. J’ai plus l’impression que je fais office d’ami que d’amant. Je ne veut qu’un désire réciproque comme en amour. J’en suis frustré. On en a parlé mais mon ami ignore le problème et essaye de me rassurer. J’en ai assez de cette situation. Dois-je le quitter? Je l’aime vraiment…

Bonjour Joe,

Tout d’abord, j’aimerais te remercier d’avoir contacté l’équipe d’AlterHéros relativement à ton inquiétude. J’espère que les lignes suivantes t’aideront à cheminer dans ton questionnement. Si tu ressens le besoin de nous réécrire, n’hésite surtout pas à le refaire!

Si je comprends bien, il y a un aspect de ta relation amoureuse qui t’inquiète et qui est relié à la fréquence des relations sexuelles. À cet égard, laisse-moi te suggérer des pistes tangibles de solutions :

1) Parles franchement à ton conjoint, sans en faire un procès : la première chose que je te suggère de faire c’est de parler franchement à ton conjoint de tes impressions sur vos relations sexuelles. Même s’il s’agit d’un sujet délicat, tu dois absolument aborder la question si tu veux y obtenir des réponses claires et agir en conséquence. Toutefois, la façon de le faire est encore plus importante. Ne jamais effectuer des reproches qui sont non constructives ou qui sont accusatoires (exemple : tu ne fais pas ça, tu devrais faire ceci, etc.). Engendre plutôt cette discussion en essayant de de comprendre ce qui va et ne va pas. De cette façon, ton conjoint sera beaucoup plus à ton écoute et n’aura pas le sentiment de se faire attaquer.

2) Tu l’aimes, il t’aime : tu affirmes dans ton message que tu aimes ton conjoint. Maintenant, est-ce que tu serais prêt à en dire autant de lui à ton égard ? Poses-toi la question intérieurement, ça vaut vraiment la peine de réfléchir sur cet aspect crucial de votre couple. Tu laisses présager dans ton message qu’il serait avec toi plutôt parce qu’il est en sécurité. Une relation de couple, lorsque l’étape du coup de foudre est passé (et qui est engendré par une poussée phénoménale d’hormones dans ton corps), doit continuer de s’entretenir quotidiennement. Un peu comme un feu de foyer. L’amour est le “feu”, et ce que vous y mettez dedans (des bûches de bois), constituent votre apport pour alimenter constamment ce feu. À présent : est-ce que tu as l’impression malgré cela que ton conjoint continue d’alimenter ce feu, outre l’aspect sexuel ? Répondre à cette question te servira de guide pour cheminer intérieurement à savoir si tu es à l’aise à l’intérieur de ta relation de couple. Dans mon exemple, quand je parle de “bûches de bois”, je parle non seulement des symboles de l’amour (baisers, caresses, sourires, petits gestes), mais du sentiment fort qui vous uni l’un à l’autre. C’est exactement cela qui alimente le feu.

J’espère que la présente intervention t’aura été utile, n’hésites surtout pas à nous réécrire si tu en ressentais le besoin. Bonne chance dans tes démarches!

Jean-François

Leave a comment