Il a des vidéos de transsexuelles sur son ordinateur, je ne sais pas quoi faire…


Bonjour Lydie,

Merci de nous avoir écrit. Si je résume ta situation, tu es avec ton copain depuis deux ans et tout semble bien aller, tant au plan amoureux que sexuel. Il s'intéresse à la sexualité anale et, dernièrement, tu as découvert qu'il aimait regarder des vidéos pornos mettant en scène des transsexuels. Tu lui en as parlé une première fois, mais il a choisi de te mentir à ce sujet. Tu te demandes pourquoi et tu t'inquiètes qu'il puisse refouler des désirs homosexuels.

Si ton copain a préféré te mentir au sujet de ces vidéos, c'est probablement parce qu'il n'est pas à l'aise avec l'idée de parler de son intérêt pour les transsexuels. La question est : pourquoi n'est-il pas à l'aise? Peut-être est-ce parce qu'il n'est pas à l'aise d'en parler avec toi personnellement, mais j'en doute beaucoup. Votre relation semble être bonne et votre communication aussi. Je me doute aussi que, si c'était un de ses amis qui lui avait posé la question, il aurait aussi menti. C'est le sujet lui-même qui semble le rendre inconfortable. En soit, ça n'a rien d'anormal. Chacun a son jardin secret, quelque chose de personnel qu'on a pas envie de partager avec d'autres. La pornographie a souvent cet effet sur les gens : on veut bien en regarder, mais on a de la difficulté à l'admettre. C'est un peu comme si on était un enfant qui vient de se faire « prendre en faute » par papa ou maman : on va préférer mentir plutôt que d'avouer. C'est un peu un acte réflexe de protection. Et si, en plus, la pornographie regardée a quelque chose « d'exotique » ou, si tu préfères, d'inhabituel, la réaction peut être encore plus vive. Pour le conjoint ou la conjointe, c'est sûr que c'est loin d'être agréable. On se demande pourquoi l'autre ne nous fait pas confiance et, de fil en aiguille, on en vient à se demander si l'autre ne nous cache pas quelque chose d'autre.

Pour ce qui est du fait qu'il regarde des vidéos de transsexuels, à ta place, je ne m'en ferais pas outre mesure. S'intéresser aux transsexuels, ça ne veut pas dire s'intéresser aux hommes. C'est s'intéresser à quelque chose de spécifique qui joue sur les limites de la féminité et de la masculinité. De nos jours, où tout ce qui est sexuel est exposé et même souvent surexposé, les transsexuels représentent souvent l'exotisme par excellence. Il y a cent ans, voir une photo de femme nue était un grand événement, chargé d'interdit. Voir une femme nue d'une autre ethnie était encore mieux. Aujourd'hui, c'est presque banal. Un transsexuel, c'est autre chose. C'est nouveau parce que, personnellement on en connaît peu ou pas. Et la nouveauté, surtout quand on y a accès en cachette, c'est souvent encore plus excitant. Pour la sodomie, je ne m'inquiéterais pas non plus outre mesure non plus. Ce n'est pas parce qu'on aime avoir un doigt ou un objet introduit dans l'anus qu'on cache des pulsions homosexuelles. Les muscles de l'anus, en se contractant et se relâchant, peuvent procurer beaucoup de plaisir et la prostate, lorsque bien stimulée, fait office de point g chez les hommes.

Si ton copain ne regardait que des vidéos gais et te le cachait, je te dirais oui, tu as raison de « t'inquiéter » pour ton couple. Par contre, c'est certain, je ne connais pas ton copain. Comme votre couple semble bien aller, je crois pouvoir affirmer qu'il n'est pas gai. Est-ce que les vidéos pornos trans sont les seuls qu'il regardent? Sinon, s'il aime aussi la porno plus traditionnelle, ça ne ferait qu'accréditer la thèse. La meilleure façon de le savoir resterait par contre bien sûr de lui parler. Comme il ne semble pas très réceptif à l'idée, je te suggérerais peut-être d'amener le sujet de manière indirecte. Choisis un film populaire où on retrouve un transsexuel (comme Crying game) ou un film où on retrouve des gais (ex : Un homme au singulier) et sers-toi de ce film pour entamer la discussion. L'important, c'est de lui faire sentir que tu ne cherches pas l'accuser ou à le juger si tu veux qu'il s'ouvre à toi. Peut-être que ça marchera, peut-être que non, mais, ça vaut la peine d'essayer d'en parler avec lui si tu veux t'enlever ce poids de sur les épaules.

Je te souhaite bonne chance. Ne te gêne pas pour nous réécrire si tu en ressens le besoin,

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment