Fellation sans avaler du sperme: risque d'ITSS?

Une fellation sans abortion de sperm peu engendrer une transmission de IST ???
Xavier

Marie-Édith Vigneau

Une fellation sans abortion de sperm peu engendrer une transmission de IST ???
Xavier
Rebonjour Xavier !
Merci de nous écrire à nouveau.
Je crois comprendre que tu te demandes si le fait de faire une fellation sans avaler de sperme comporte un risque de contracter une ITSS (infection transmissible sexuellement et par le sang).
D’abord, je tiens à te dire qu’on ne peut pas contracter une ITSS en ayant un rapport sexuel avec un.e partenaire qui n’en a pas. Les ITSS sont transmissibles, elles n’apparaissent heureusement pas comme par magie ! La meilleure façon de savoir si toi ou ton partenaire avez une ITSS, c’est de passer un test de dépistage pour voir si on a une ITSS – je te propose de contacter un point de service d’AIDES près de chez toi pour en savoir plus. En attendant, pour assurer un max de protection, l’utilisation du condom est suggérée, avec ou sans sperme impliqué.
Tel qu’expliqué sur le site web de l’organisme TelJeunes, toutefois, le condom ne protège pas de toutes les ITSS: “Lors d’une fellation, tu peux utiliser un condom: il existe des condoms à saveur, conçus pour le sexe oral. Par contre, le condom ne te protégera pas contre l’herpès génital, le virus du papillome humain (VPH), les morpions ou la gale, car l’infection peut se situer à l’extérieur de la zone couverte par le condom.”
En gros, pour répondre à ta question, les risques sont minces, mais ils existent. La bouche, tout comme certaines parties des organes génitaux, est faite de muqueuses, un endroit particulièrement apprécié par la chlamydia, par exemple. Aussi, si tu as passé le fil dentaire ou que tu as brossé tes dents juste avant le rapport, ça occasionnera probablement de très petites lésions qui rendent ton corps plus vulnérable à la transmission d’infections et du VIH, qui peut être transmis par le liquide pré-éjaculatoire (precum), avant l’éjaculation. Tu comprends?
L’important, c’est de bien connaître les risques et avantages liés à ce que tu choisis de faire en lien avec ta santé sexuelle. Comme l’a dit mon collègue Guillaume, la décision d’utiliser des condoms ou non revient à toi et à ton partenaire. Il existe toutes sortes de condoms ! À vous de voir le type qui vous plaît le mieux si vous choisissez d’en utiliser. Certaines personnes suggèrent d’utiliser le condom aromatisé pour le sexe oral. Je te propose d’essayer. Qu’en penses-tu?
J’espère que tu comprends mieux. N’hésite pas à nous réécrire si tu as d’autres questions !
Bon weekend,
Marie-Édith, B.A. sexologie, DESS travail social

Similaire