Est-il possible que ma partenaire trans ait pu me mettre enceinte?


Depuis trois mois je me suis liée d’amitié avec une femme shemale, nous avons des rapports réguliers, (avec éjaculation) or ce mois-ci je n’ai pas eu mes règles. En dehors d’elle, je n’ai pas eu d’autres partenaires. Se peut-il qu’elle m’ai mise enceinte. J’ai vraiment peur de faire un test de grossesse.

Gillian

Allô! Et merci pour la confiance envers les services d’AlterHéros!

 

Je peux te dire ceci, lorsqu’une personne avec un pénis éjacule à l’intérieur du vagin de sa partenaire lors des relations sexuelles, et que le condom ou la pilule contraceptive (ou autre contraception) ne sont pas utilisés, il est théoriquement possible qu’un spermatozoïde féconde l’ovule. Cette possibilité demeure même lorsque la personne avec le pénis, et/ou celle avec le vagin, est/sont trans. En passant, «shemale» n’est pas un terme qui est souvent utilisé, et il peut même être plutôt blessant pour certaines personnes trans, mais ta partenaire pourrait s’identifier ainsi si elle préfère.

 

Je peux comprendre ta crainte de passer un test de grossesse s’il ne s’agissait pas d’une possibilité à laquelle tu t’attendais et que tu ne désires pas être enceinte. Pourtant, passer ce test ne changera pas la situation actuelle, ce qui changera est qu’au moins tu seras au courant et tu pourras mieux évaluer les prochaines étapes. Il y a une possibilité que tes règles aient été irrégulières pour une autre raison et que tu ne sois pas enceinte, mais mieux vaudrait en avoir le cœur net et savoir avec certitude.

 

Est-ce qu’il serait possible pour ton amie, ou pour une personne à qui tu fais confiance, de t’accompagner et de te soutenir lorsque tu feras le test de grossesse? Peu importe le résultat, il pourrait être aidant d’avoir quelqu’un·e à tes côtés lors de ce moment stressant.

 

Bonne chance,

 

Maxime, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.