Est-ce qu’il y a une orientation sexuelle définissant le fait de ne pas être attiré.e envers les personnes ayant un pénis?


Bonjour, je suis une fille cis et je me demander si vous pourriez mettre un nom sur ma sexualité.
Tout d’abord je suis attiré physiquement et sentimentalement par tout les genre ( femme, non-bianire, trans…), mais je suis dégoûté sexuellement par les personne ayant un pénis , la vu d’un phallus me fait presque peur, me met mal à l’aise. J’aurais voulu s’il existe un therme pour définir une asexualité envers certaines personne en particulier.
Et comment puis je tout de même entretenir une relation avec ces personnes?
Merci <3

Salut Sophie!

 

Merci à toi pour tes questions et pour ta confiance!

 

Tu te demandes premièrement s’il existe une orientation (a)sexuelle spécifique pour les gens qui ne sont pas attirés par les pénis.

 

Je crois que différentes personnes auraient différentes réponses à cette question, il n’y pas de consensus. Je vais y aller avec ce que je pense et te donner quelques explications, si ce n’est pas tout à fait clair, n’hésite pas à me le dire.

 

Avant de te répondre, j’aimerais différencier avec toi les concepts de sexe et de genre. Le genre c’est notre identité, comment on se sent à l’intérieur (comme une femme, un homme, une personne non-binaire, etc.) et comment on l’exprimer aux autres. Le sexe c’est un ensemble de traits biologiques (hormones, gènes, chromosomes), les organes génitaux internes et externes sont des charactéristiques primaires et il y aussi les secondaires comme la pilosité, la voix ou la poitrine. Il existe une très grande diversité dans tout cela. Certaines personnes dites intersexes naissent avec des organes génitaux qui ne s’alignent pas à 100% avec les catégories H/F. Iels représentent environ 2% de la population, la même proportion de gens aux cheveux roux ou aux yeux verts pour te donner une idée.

 

Puis, l’orientation sexuelle c’est l’attirance sexuelle (physique, érotique, sensuelle) que l’on a envers certains genres, indépendament de leur sexe ou de ce qu’iels pourraient avoir entre les jambes. Donc à priori, non, il n’y aurait pas de terme spécifique. Des personnes pourraient ne pas être attiré.e.s par les pénis et s’identifier comme bisexuel.les, pansexuel.les, lesbiennes, queer ou autre. Les organes génitaux sont l’une des nombreuses caractéristiques de chaque personne, comme sa personnalité, sa forme physique, son travail, ses intérêts, etc. Il est possible et totalement légitime d’avoir des préférences ou de l’aversion envers différents aspects, mais à l’heure actuelle les orientations sexuelles ne permettent pas de mettre de mot sur ces expériences.

 

Tu mentionnes le spectre de l’asexualité dans ton message. Certaines personnes sont graysexuel.les, iels ressentent moins d’attirance que la moyenne ou encore seulement dans certains contextes (selon chaque personne). Si tu veux, tu pourrais déterminer que l’absence de pénis est l’une de ces circonstance dans ton cas.

 

Au final, je n’ai pas vraiment de réponse définitive pour toi. C’est à toi de voir quel(s) terme(s) permet(tent) de définir ta sexualité le plus fidèlement possible. 

 

Ta deuxième question portait sur la possibilité de relations avec des personnes ayant des pénis (si j’ai bien compris). L’orientation sexuelle diffère de l’orientation romantique. C’est totalement possible d’avoir une relation saine, enrichissante et épanouissante avec une personne que l’on aime beaucoup sans avoir de sexualité avec iel. Qu’il s’agisse d’une relation amoureuse ou amicale, il est possible d’être très proche d’une personne tout en gardant la relation platonique.

 

Mais j’image que les rencontres et les relations pourraient parfois être difficiles à naviguer, généralement c’est plutôt impossible de deviner les organes génitaux d’une personne à première vue. Par exemple, que ferais-tu si tu rencontrais la personne parfaite qui t’attirerait et t’intéresserait beaucoup, que vous vous rapprochiez et que tu découvrais qu’iel avait un pénis? Est-ce que cela serait plus important que le reste de la personne à tes yeux? Ça ne veut pas dire que cela va arriver, mais se pencher sur des scénarios fictifs peut nous aider à explorer nos valeurs et nos convictions.

 

D’ailleurs, as-tu une idée de ce qui pourrait provoquer ou contribuer à l’inconfort et la crainte que tu nommes dans ton courriel? Il y a une différence entre de la neutralité ou une absence d’intérêt et du dégoût ou de la peur. Il n’y a peut-être pas nécessairement de raison non plus, mais ça pourrait être un aspect intéressant à explorer si cela te préoccupe.

 

J’ai abordé beaucoup de sous-thématiques, mais j’espère tout même avoir pu t’aider un peu avec tes questionnements.

 

Passe une bonne fin de journée,

 

Maxime, intervenant.e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment