Est-ce qu’il y a un risque de contamination par le VIH si j’utilise le rasoir de quelqu’un d’autre ?


Bonjour,
Il y a peu de temps, j’ai sans le faire exprès confondu mon rasoir avec celui de l’oncle de mon copain et me suis rasé avec. Du coup j’aurais voulu savoir s’il existe un risque de contamination.
Je sais que le virus du VIH survit très peu de temps à l’air libre (quelques minutes), et je me suis rasé au moins 15-30 minutes après qu’il se soit peut-être rasé.
La lame était parfaitement propre d’aspect (pas de sang, poils… dessus), je la rince toujours quelques secondes à l’eau chaude avant.
Qui plus est, avec la mousse et l’eau, tout ce qui pouvait rester sur la lame a sûrement été dilué avant de pouvoir entrer en contact avec mon système sanguin (je ne me rappelle pas m’être coupé, mais je commence toujours par les joues où je ne me coupe jamais, et lave la lame entre deux coups).
Bref, je pense vraiment être proche du risque zéro, mais j’aimerais quand même votre avis.
Merci d’avance,
Alex

Bonjour Alex,

Merci de ta confiance envers nous et d’avoir pris le temps de nous écrire.

Dans ton message, tu mentionnes t’être rasé avec le rasoir de l’oncle de ton copain sans le vouloir et tu demandes s’il y a des risques pour être infecté au VIH.

D’avoir, je dois te dire que tu as eu un bon réflexe de confirmer ou infirmer les informations que tu as en ce qui concerne le VIH et ses modes de transmission. Il est bien que tu n’as pas pris pour acquis que l’oncle de ton copain était séronégatif au VIH. De plus, tu as raison en ce qui concerne le fait que le VIH ne vit pas très longtemps à l’air libre. Malheureusement, je n’ai pas l’information en ce qui à trait à la durée de vie exact de ce virus à l’air libre. Toutefois, bien que tu n’as pas remarqué des traces de sang sur la lame de rasoir, cela ne veut pas dire qu’elle est sans trace, elles peuvent être minimes.

De plus, lorsqu’une personne se rase, qu’elle se coupe ou qu’elle a des relations sexuelles vaginales ou anales, par exemple, il peut se faire ce qu’on appelle des micro lésions (lésions non visibles à l’oeil nu) sur la peau, sur les organes génitaux ou à l’intérieur de l’anus ou du vagin, ce qui peut être une porte d’entrée pour le VIH, entre autres, lorsque ces lésions sont en contact direct avec le sang, le sperme, le liquide prééjaculatoire ou les sécrétions vaginales d’une personne qui est, peut-être, séropositive au VIH.

Ce faisant, le risque pour toi d’avoir été infecté au VIH est minime, mais que penses-tu d’aller tout de même passer un test de dépistage pour t’assurer et te rassurer que tu n’as pas été infecté?

J’espère t’avoir aidé et n’hésite pas de nous recontacter si tu as d’autres questions.

Alexandra B.J.


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment