Est-ce qu’il y a un lien entre l’absence de relations sexuelles et la santé mentale ?


je vis seul par conviction religieuse; je n’ai donc pas de relations sexuelles. Mais cela me pèse. y a-t-il un lien entre avoir des relations sexuelles et la santé mentale(intellectuelle), physiologique, affective?
djaela

Bonjour Djaela,

Merci de nous avoir écrit. Vivre seul, sans relations sexuelles, est un choix que certaines personnes vont faire dans leur vie. Cela peut être pour plusieurs raisons ; les convictions religieuses sont l’une de ces raisons.

Mais, tu te questionnes par rapport au lien entre les relations sexuelles et la santé, que ce soit la santé mentale, physiologique et affective.

Selon moi, une bonne question à poser est la suivante : est-ce que tu te sens bien ainsi ? Est-ce que tu es en harmonie avec ton choix ? Tu écris que cela te pèse. Il est donc possible que tu ressentes un manque ; mais ce manque peut provenir de la non-conformité avec la société (si tes amis, ton réseau social a des relations sexuelles, et te pousse à en avoir, par exemple) ou cela peut être un manque plus “physique” (tu ressens des sensations dans ton corps qui te poussent à rechercher un contact sexuel).

Il est donc à toi de définir tes limites. Est-ce que tu utilises la masturbation, c’est-à-dire l’auto-stimulation sexuelle ? Cela n’implique aucun contact avec une autre personne, mais te permettrait “d’évacuer” une tension sexuelle. Il reste par contre à savoir si cela va en harmonie avec tes convictions religieuses.

Il se peut également que ce qui te pèse soit l’absence d’affection, de contact physique. Ces contacts physiques peuvent également provenir de relations amicales, familiales (prendre quelqu’un dans ses bras, etc).

Donc, certaines personnes peuvent choisir de vivre leur vie sans relation sexuelle, et cela n’affectera pas nécessairement leur santé mentale, affective, etc. Mais cela implique qu’elles vivent en harmonie avec leur choix.

Si tu continues sur cette voie (ne pas avoir de relations sexuelles) il te faudra trouver des moyens pour que cela te pèse moins, que ce soit en misant sur les relations interpersonnelles (famille, amitié, activités) sur des moyens de sublimation (art, sport) ou, si cela va en harmonie avec tes convictions religieuses, avec la masturbation.

N’hésite pas à nous réécrire pour d’autres questions,

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment