Est-ce que je peux tomber enceinte avec le liquide séminal même s’il n’y a pas eu de pénétration?


Bonjour tout le monde j’ai tellement besoin de votre reponse .
J’ai 20 ans, hier J’ai fait des relation avec mon mec mais il y a pas eu penetration il y avait juste un frotement mais il n’a pas ejaculer et je suis encore vierge. Mais j’ai lu sur internet que la femme peut tomber enceinte avec le liquide seminal meme si elle est vierge et il y avait pas de penetration ni d’ejaculation sur vulve.
En lisant ça je me suis directement derigée vers la pharmacie et j’ai pris contraception d’urgense et je l’ai pris 3h30 apres la relation .
La question est-ce je peux tomber enceinte ?

Luna

Bonjour Luna!

 

Je comprends que ça peut être stressant d’avoir des doutes suite à des relations sexuelles, ne t’inquiète pas, je suis là pour répondre à ta question et j’espère que ça pourra te rassurer! Merci de faire confiance à l’équipe d’AlterHéros pour y répondre 🙂

 

Alors, tu te demandes s’il y a des risques de grossesse suite à un frottement du pénis de ton partenaire sur ton clitoris. Il n’y avait pas de pénétration, ni d’éjaculation de sa part et tu as aussi pris la pilule du lendemain 3 heures après cette pratique.

 

Laisse-moi te rassurer, ton bon réflexe de prendre la pilule du lendemain font que les chances que tu sois enceinte suite à cette relation sont presque nulles! Je ne peux pas te dire qu’il y a 0% de chance, puisqu’il y a certains risques très minimes, comme le liquide pré-éjaculatoire pouvant contenir quelques spermatozoïdes aurait pu entrer en contact avec ton vagin. De plus, la pilule du lendemain, comme n’importe quel type de contraception, ne peut empêcher une grossesse à 100%.

 

Pour préciser ce que je viens de te mentionner par rapport au liquide pré-éjaculatoire, je vais te citer une ancienne réponse de ma collègue à une question très semblable à la tienne:

« Pour répondre à la première interrogation, il faut savoir que le liquide pré-éjaculatoire est un liquide qui passe dans l’urètre du pénis avant l’éjaculation afin de nettoyer et de lubrifier celui-ci pour le passage du sperme. Dans ce liquide pré-éjaculatoire, il peut y avoir quelques spermatozoïdes, même si c’est en bien moins grande quantité que dans le sperme. Il est donc possible qu’une grossesse résulte d’une relation sexuelle, même s’il n’y a pas eu d’éjaculation. C’est d’ailleurs pourquoi on considère souvent que la méthode du “retrait” ou du “coït interrompu”, qui consiste à retirer le pénis du vagin avant qu’il n’y ait éjaculation, n’est pas une méthode de contraception efficace.

Ensuite, bien que le risque (parce que je crois comprendre qu’il s’agit d’un risque dans ton message) de grossesse soit plus important lors d’une relation sexuelle avec pénétration vaginale, il y a tout de même un faible risque lorsque les fluides se retrouvent près du vagin (sur la vulve par exemple) puisque les spermatozoïdes, s’ils entrent en contact avec les muqueuses, peuvent remonter vers l’utérus malgré tout. Par ailleurs, ce n’est pas vraiment la durée du contact qui crée le risque, mais plutôt la présence ou non de liquide pré-séminal ou de sperme. Bien entendu, le risque n’est pas aussi flagrant que lors d’une éjaculation à l’intérieur du vagin, mais il n’est pas complètement nul non plus. Évidemment, s’il y a usage de contraception comme le condom, la pilule ou le DIU (stérilet), les risques chutent drastiquement. En bref, la situation que tu sembles nommer d’une relation rapide sans pénétration et sans éjaculation, mais où il y aurait présence de liquide pré-éjaculatoire, ne comporte pas un grand risque de mener à une grossesse, mais la possibilité qu’il en résulte une est tout de même présente. » Et pour compléter cette réponse, j’aimerais également ajouter que la présence de spermatozoïdes dans le liquide pré-éjaculatoire est liée majoritairement du temps à des spermatozoïdes présents dans l’urètre du prénis provenant d’une éjaculation précédente. Si la personne à uriner entre son éjaculation précédente et la relation sexuelle, le risque qu’il y ait une présence de spermatozoïdes diminue en raison du fait que l’urine nettoie d’une certaine façon l’urètre, bien que ce risque de présence de spermatozoïdes  ne disparaisse pas! 

 

Cependant, tu as eu un très bon réflexe de prendre la pilule du lendemain le plus rapidement possible et je t’en félicite! En effet, plus nous prenons la pilule contraceptive orale d’urgence tôt, plus elle est efficace! Tu as probablement enrayé tes infimes chances d’une grossesse grâce à cette action. Étant donné ces facteurs, je ne crois donc pas que tu sois enceinte. Par contre, si jamais tu en es toujours inquiète, la meilleure manière d’en être certaine à 100% serait d’aller acheter un test de grossesse dans une pharmacie. Ça pourrait être une bonne manière de te rassurer. Par ailleurs, la pilule du lendemain, comme tout autre contraceptif hormonal, peut avoir un grand effet sur ton corps et ton cycle menstruel. Il est donc fréquent que le cycle menstruel puisse être un peu déréglé après l’usage d’une pilule du lendemain. 

 

De plus, je vous donne une petite suggestion d’envisager l’utilisation d’un condom lors de prochaines relations sexuelles dans ce genre. Le condom n’est pas seulement utile lors de pénétration, mais aussi pour toute pratique où il y a un contact de parties génitales, anales ou de parties génitales avec la bouche! Non seulement cela vous permettrait d’éviter les risques de grossesse et de continuer vos pratiques et votre exploration sans inquiétude et sans stress, mais ça permet aussi d’éviter la transmission d’infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS).

 

Voilà, j’espère avoir pu t’aider et soulager tes inquiétudes! N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions 🙂

 

Émilie (elle/she), stagiaire à AlterHéros


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment