Est-ce dangereux d’utiliser sur sa vulve et ses mamelons une machine à traire le lait de vache ?


J’ai une question par rapport à quelque chose que j’ai essayé le week-end dernier lors d’une visite chez une amie en campagne.

Je suis allé dans l’étable et j’ai essayé quelques chose que j’ai vu en vidéo sur internet, la machine pour traire les vaches sur mes seins et ma vulve, hummmm que de plaisir de sentir cette sucions. Je suis resté ainsi environ une heure avant d’avoir un orgasme comme j’ai rarement eu avec le embout pour traire les vaches sur mes seins et ma vulve.

Au retrait, j’avais les seins et la vulve hyper sensible et ils pointaient comme jamais ( ils avaient presque l’air de deux petits pies très très sensible ). La vulve hyper sensible m’a presque faites jouir à nouveau en marchant ( juste le frottement dans mes sous-vêtements). Cependant, j’ai remarqué qu’un de mes mamelon avais saignée quelques peu. Il y avait un peu de sang dans le tuyau.

J’ai ressenti un immense plaisir mais est-ce dangereux?

Georgette

Bonjour Georgette,

Merci de ta confiance pour partager ton expérience et ta question.

Le plaisir par la succion qui est aussi appelé « pumping » est une pratique connue dans le merveilleux et diversifié monde de la sexualité. On a généralement l’habitude de voir les pompes à pénis, mais on entend nettement moins parler des autres alternatives comme celles des mamelons (ou du sein en entier), du clitoris, de la vulve ou même de l’anus. J’ai déjà expérimenté un peu cet aspect-là, mais du point de vue d’une personne trans qui voulait trouver une manière de grossir le dickclit (le clitoris développé par la prise de testostérone). Alors j’y ai fait des recherches pour trouver la bonne manière de le faire de façon sécuritaire. Je crois ce que j’y ai appris pourrait s’appliquer pour ton propre plaisir si tu veux continuer d’explorer dans cette voie.

Tout d’abord, je vais revenir sur le fait que tu dis avoir une présence de sang sur un de tes mamelons et un peu dans le tuyau qui a aspiré. Je dois admettre que je ne connais pas du tout les machines pour traire les vaches, mais je pourrais par contre te dire qu’il existe des produits adaptés pour faire cette pratique. Ce sont des pumping kit. Je te mets un lien vers un modèle ou ceux-ci pour te montrer à quoi ça ressemble.

Il existe des accessoires pour pomper d’autres parties comme un « pussy pump » et il y a des tubes aussi pour les seins. Il existe plusieurs autres types de pompe avec divers accessoires. L’avantage c’est que ces produits sont conçus pour les êtres humains et non pas le bétail. Donc en respectant tout de même certaines recommandations, ces produits sont beaucoup plus sécuritaires et hygiéniques puisqu’ils sont adaptés pour cela. Comme je disais, je ne connais pas les machines pour traire les vaches, mais j’imagine qu’il se peut que se ne soit pas les mieux adapté pour nous, bien que je puisse me tromper. Une chose est certaine, si tu utilises ce type de machine, assure-toi de bien désinfecter la pompe pour éviter de transmettre des bactéries ou des mycoses à ton corps. Si tu vois quelque chose qui cloche sur ton corps, n’hésite pas à consulter un.e professionnel.le de la santé pour avoir un avis externe. 

En ce qui concerne la présence de sang, le principe du pumping est que les parties qui sont sous succion vont se gorger de sang. La succion va augmenter la présence de sang dans cette région, ce qui amène l’élargissement de la zone. Si c’était la toute première fois, il se peut qu’effectivement il y ait présence de sang causée par des microlésions ou des ruptures de vaisseaux capillaires. Ce type de lésion ou de rupture peut aussi s’expliquer par la durée de la séance. Pour une majorité de pratique, il est recommandé de commencer lentement et à petite dose. De cette manière, le corps s’habitue à cette pratique et va plus facilement s’adapter, un peu comme un muscle qu’on fait travailler pour que ce soit de plus en plus facile. Pour illustrer un peu, il est plutôt impossible d’insérer un gros objet dans son rectum si on n’a jamais pratiqué de sexualité anale auparavant! Comme la plupart des pratiques sexuelles, il est important de bien se préparer et de prendre soin de son corps avant et après les séances de jeu. C’est la même chose ici. J’avais écouté un vidéo qui expliquait le pumping pour les hommes trans et la personne expliquait très bien les mesures de sécurité sur le pumping. Évidemment il parle d’élargir le clitoris (ou dickclit) mais les recommandations et mesures de sécurité restent les mêmes peu importe la région du corps. Il peut être recommandé de porter des vêtements amples et qui respirent bien pour laisser les mamelons et le clitoris bien se remettre de ces séances de jeu! Demeure à l’écoute de ton corps : si cela fait mal, mettons pause sur le jeu! Et laissons le temps à notre corps de bien se rétablir avant de recommencer.

Je te mets le lien youtube, c’est en anglais alors je vais essayer de te résumer ce qu’il écrit aussi en description sous la vidéo. Il est aussi possible de cliquer sur la fonction sous-titre et de choisir une traduction simultanée française si tu le souhaites.

Alors, ce qui est recommandé c’est de commencer de façon très graduelle comme j’expliquais. Au fil du temps, on peut augmenter la durée des séances. Il suggère de commencer avec des séances de 5 à 10 minutes avec intervalle, puis ensuite de 15 à 20 minutes. Le maximum serait de 30 à 45 minutes, sinon il y a des risques de faire des caillots de sang ou justement d’avoir du sang qui va perler. Il mentionne aussi la possibilité de faire une routine de 5 fois par semaines mais pas plus que 3 fois dans une même journée. Donc grosso modo, si on commence avec des séances de 5 à 10 minutes, c’est de faire une première séance comme ça, de prendre une pause puis de recommencer, mais pas plus de 3 fois. Évidemment, c’est une recommandation. Mais pour avoir déjà cherché, les autres endroits qui mentionnaient cette pratique semblaient pas mal tourner autour de la même technique et la sienne était de loin celle que j’ai trouvé la plus clair et simple à comprendre. Peut-être trouveras-tu sur internet des vidéos ou textes avec des informations complémentaires!

Donc pour répondre à ta question : est-ce dangereux? Chaque pratique comporte un certain risque. Néanmoins, si tu utilises l’équipement adapté aux corps humains et que tu respectes ces quelques mesures de sécurité, les risques sont grandement diminués, bien que le risque zéro n’existe pas!

D’autres trucs que je pourrais fournir aussi est de s’assurer de toujours bien nettoyer et désinfecter son équipement afin d’éviter des risques d’infections. Surtout si cela touche les parties génitales, c’est d’autant plus important puisque ce sont des zones sensible et fragiles aux infections.

Aussi, en utilisant des tubes pour la succion, un petit truc pour aider au confort est de mettre un peu d’huile d’olive ou d’huile de coco sur le rebord du tube. Ce qui aidera à ne pas causer d’irritation ou risquer de te blesser quand la peau sera aspirée à l’intérieur du tube. La peau va mieux glisser dans le tube.

Si tu n’as aucun équipement et a très peu de moyen, il est possible d’en faire une à partir d’un tube d’une seringue. J’avais déjà fait un tutoriel là-dessus il y a très longtemps (voir les photos ci-dessous), alors je vais te faire un résumé. Grosso modo, tu peux prendre une seringue de 60ml sans aiguille (habituellement utilisé pour les injections pour les chevaux ou autre gros animaux par exemple). Tu coupes l’embout qui est en pointe et où on y met l’aiguille. Puis la partie qui s’insère dans le tube, au lieu d’être insérée à partir de l’embout prévu pour, tu l’insères à partir du côté que tu viens de couper. Comme ça tu ne risques pas de te blesser avec les rebords étant donné qu’ils ne seront pas contre ta peau. Avec ceci par contre, il va être important de mettre de l’huile d’olive ou de l’huile de coco sur le caoutchouc du piston parce qu’il va éventuellement être difficile à bouger. Ce n’est pas le plus recommandable à long terme mais pour dépanner ça peut faire le temps de pouvoir investir dans un vrai bon kit de pompe.

Pour prendre soin de ta peau

Alors voilà, j’espère avoir pu répondre à tes questions et que cela puisse te guider si tu décides de continuer dans cette exploration. Le pumping peut être vraiment plaisant quand on prend les bonnes précautions. Puisqu’il y a l’effet d’aspirer qui est excitant mais aussi de voir ces parties grossir et devenir beaucoup plus sensible.

N’hésite pas à revenir nous écrire si tu as d’autres questions ou commentaires.

Bon jeu!

Shinri, bénévole pour AlterHéros

 

Étape 1…

Étape 2…

Étape 3…


About Shinri

Shinri, 32 ans, homme trans polysexuel, panromantique, et polyamoureux. Je suis maintenant étudiant en sexologie à l'UQAM. Je suis le fondateur et administrateur du forum DuAG (d'un autre genre) pour la communauté trans francophone du Québec. (http://dunautregenre.xooit.com)

Leave a comment