Dur d’être trans et asperger!


Bonjour,
Je suis déjà venue plusieurs fois sur votre site. Donc, je suis allé voir une association trans, et je ne me suis pas senti soutenue. Il m’arrive de discuter avec d’autres trans sur des forums, mais ça ne m’aide pas. Enfin, les médecins sont soit ignorants ou méprisant des réalités de la transidentité. Il n’y a pas de clinique de genre dans mon pays. Donc, je ne sais plus quoi faire. Dur d’être trans et asperger!
Patricia
Bonjour Patricia, merci de nous écrire.
Je tiens d’abord à m’excuser pour le délai de réponse.
Vous êtes allée voir une association trans et vous n’avez pas eu le soutien espéré. La discussion en ligne avec d’autres personnes trans ne vous aide pas et les médecins ne sont pas au courant des réalités trans… une situation extrêmement désagréable, j’en conviens!
Vous êtes loin d’être la seule à vivre une situation similaire. J’ai envie de vous proposer de visionner cette vidéo d’une militante trans de Montréal, Caroline Trottier-Gascon. Vous pourrez peut-être y trouver un peu de réconfort. J’espère que vous comprenez l’anglais. Voici également un texte extrêmement intéressant (en français!) qu’elle a publié il y a un peu moins d’un an sur son blogue. Je me permets aussi de vous proposer un article paru il y a quelques semaines sur le blogue Troll de jardin, qui remet en question les écrits d’un chercheur britannique (maintenant établi en Australie) que vous connaissez peut-être, Tony Attwood.
Un peu de lecture pour briser l’isolement et, qui sait, créer des liens avec d’autres personnes qui gravitent autour des univers de la transsexualité et de la neurodiversité! N’hésitez pas à commenter, à écrire aux gens avec qui vous voulez établir un contact. Avec un peu de chance, vous pourriez rencontrer des gens avec qui vous vous entendez particulièrement bien.
N’hésitez pas à nous écrire à nouveau si vous avez d’autres questions.
Nous répondrons plus rapidement, promis! 😉
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment