Comment faire savoir à mes partenaires que je n'ai pas apprécié plusieurs gestes qu'ils ont fait lors de notre dernière relation sexuelle, sans les perdre?

Bonjour, je vous contacte suite à ma relation actuelle. Officiellement je suis célibataire depuis ma rupture avec mon ex à l’été dernier, mais en vrai je sors avec un couple d’amis gay, avec qui je passe tous mes weekends. Au début c’était juste des amis, mais depuis 3 mois notre relation a évolué au point où je fais quasiment partie de leur couple maintenant et donc que nous avons des rapports ensemble. Seulement voilà, je me rends compte que ceux-ci ont changé sans même que j’en prenne conscience tellement tout s’est fait si naturellement et progressivement. Aussi, ils sont tous les deux plus âgés que moi donc plus d’expérience, du coup je leur fais confiance. Sauf que le weekend dernier, à chaque rapport qu’on a eu, j’ai eu le sentiment d’avoir été abusée à certains moments de l’acte. D’habitude tout nos échanges se font protéger avec changement de préservatif en fonction du partenaire, mais là j’ai été pénétrée plusieurs fois avec le même préservatif qu’eux et toujours dans des positions ou situations où je ne pouvais pas me retirer. Pareil l’alternance de l’anal/vaginale/anal/vaginale m’a surprise car jamais on avait fait ça avant. Aussi, pendant une fellation on m’a éjaculé dans la bouche et sur le visage, alors qu’à chaque fois c’est sur mon corps ou sur eux directement. Bref, quelques petites choses comme ça que j’ai toujours accepté sans me poser de questions mais là ça m’a un peu choquée de leur part, car je risque d’attraper une mycose ou une infection à faire comme ça, non ? Je suis dégoûtée de ce qui s’est passé, je n’ai pas eu de plaisir car stressée des conséquences, l’impression d’avoir été salie. Seulement maintenant je ne sais pas quoi faire ni comment réagir. J’ai peur de déclencher une dispute entre nous si je leur reproche alors que j’étais consentante malgré tout. Je sais que ça peut vous paraître assez insolite ma relation avec 2 hommes gay, mais mon problème c’est que je les aimes, amoureuse même et que je suis bien quand je suis avec eux, j’aime bien faire l’amour avec eux…. Bref je n’est pas envie de les perdre. Si vous pouviez m’aider avec vos avis et conseils, je serais contente et rassurée. Je vous remercie. Léa.

Maxim-e

Bonjour Léa,

Tu n’as pas laissé d’adresse courriel, j’espère que tu pourras tout de même voir ma réponse! Merci beaucoup de nous avoir fait confiance avec ce qui est arrivé avec tes partenaires. Je t’assure que je ne trouve pas la situation insolite, il y a beaucoup de diversité en matière de configurations relationnelles, et ton couple à trois avec tes deux amis proches n’est pas moins valide que les couples monogames hétéros.

J’entends que tu as généralement une bonne relation avec tes partenaires, tu passes souvent du temps avec et tu les aime. Votre dernière relation sexuelle ne s’est pas passée comme d’habitude, ils ont eu des pratiques plus agressives et restrictives, incluant certains risques, ce qui t’a mise inconfortable. C’est tout à fait légitime que ce changement brusque et n’ayant pas été discuté à l’avance t’ait surprise et rendue profondément mal à l’aise. Surtout en considérant la confiance que tu leur accordait, leurs comportements pourraient être vécus comme une trahison ou une forme de violence sexuelle ou reproductive. C’est correct si jamais tu préfère ne pas utiliser ces termes pour décrire ce qui s’est passé. Sache tout de même que pour être valide ton consentement doit pouvoir être retiré en tout temps, et à ce que je peux lire, il y a eu des moments ou tu n’avais pas la place pour exprimer tes besoins ni pour te retirer. Je tiens à préciser qu’il n’y a pas nécessairement besoin d’avoir des restrictions physiques pour que « ça compte », parfois par son attitude, son non-verbal ou d’autres si signaux un.e partenaire peut indirectement mettre de la pression pour accepter des gestes qui ne le seraient pas autrement. Dans tous les cas, dans la description que tu fait des évènements il me semble clair que tu n’a pas consenti à ce qui s’est passé.

Tu questionnais aussi la possibilité de mycose ou d’infection. Le fait d’avoir passé de la pénétration anale à vaginale sans changer de condom, de même que l’éjaculation durant une fellation, possède certains risques en effet. Si ce n’est pas déjà fait, passer un test de dépistage d’ITSS (infection transmise sexuellement et par le sang) serait probablement une bonne idée. La plupart des ITSS sont asymptomatiques, mais si tu remarques l’apparition de symptômes depuis tu pourrais également consulter un.e professionnel.le de la santé. Si tu aimerais plus de détails sur les risques associées aux différentes pratiques sexuelles, tu pourrais consulter ce tableau de l’INSPQ.

Enfin, tu disais que tu ne savais pas comment réagir, surtout car tu ne voulais pas causer de conflit ou mettre fin à ta relation avec tes partenaires. Je ne peux pas te dire quoi faire, la décision te revient, mais de façon générale j’aurais tendance à dire que la communication est un élément essentiel dans toute relation. Tu les connais mieux que moi, mais il y aurait sans doute une façon d’approcher le sujet sans que cela n’escalade en conflit. Tu mentionnes vouloir garder ces hommes dans ta vie, j’ai l’impression que pouvoir échanger ouvertement et honnêtement sur comment te sens, tes limites et inquiétudes est quelque chose d’assez important pour pouvoir maintenir cette relation, et pour s’assurer que des situations similaires ne se reproduisent plus.

J’espère que ma réponse t’aidera à réfléchir à comment aborder la situation. Si la situation évolue ou si tu aimerais en discuter davantage, n’hésites pas à nous écrire à nouveau!

Au plaisir,

Maxim-e (iel) pour AlterHéros

Similaire