Comment annoncer ma transidentité à ma famille, mes amie·s et ma copine sans les perdre?


Bonjour ou bonsoir à vous.

 

Voilà plusieurs années que je me questionne. Comme tout le monde je pense, mais moi peut-être un peu plus, sur plein de choses, mais aussi et surtout, sur mon genre. Beaucoup de ces questions se sont posées depuis mes 11-12 ans je pense. Et cela fait peut-être 5 ans que j’ai trouvé la réponse sans l’assumer au début. Pour moi, c’était impossible que je sois d’un autre genre que celui que j’ai depuis ma naissance, à savoir être un homme.

 

Pourtant, il semble que finalement la réponse était celle là, celle que je n’assumais pas. J’ai accepté ça il y a maintenant plus de 2 ans. Plus de 2 ans à savoir que je suis une femme née dans le corps d’un homme. J’ai fais un premier coming out sur Twitter récemment qui m’a permis de me libérer un peu.

 

C’est un premier pas pour moi vers l’acceptation de qui je suis. Le premier d’une longue marche. En effet, ce coming out, je ne suis pas prête à le faire au reste de mon entourage, par peur. Peur de leurs réactions.

 

Ma famille, mes amis, ma copine, comme leur avouer, leur annoncer ma transidentité sans les perdre ? C’est impossible pour moi.

 

Un autre pas important est la transition. En effet, actuellement mon apparence est parfaitement masculine. Je n’ai entamé aucune démarche pour entamer ma transition. Je ne sais pas encore si je vais l’entamer avant ou après avoir fait mon coming out, mais j’envisage d’entamer les démarches sans leur en parler. Peut etre meme que je ne la ferais jamais au final. Ma peur étant tellement importante que je n’assumerais peut-être jamais.

 

Pour résumer, j’ai fait un premier coming out sur Twitter, auprès des personnes qui me suivent pour espérer recevoir un peu de soutien et me libérer un peu. Mais j’ai peur de le faire auprès de mes proches par peur de les perdre. Si vous avez des conseils pour m’aider à surpasser cette peur du rejet, de l’abandon …

Egalement savoir si c’est envisageable d’entamer des démarches sans pour autant en avoir parlé avant ?

 

Actuellement, je suis perdue et c’est vrai qu’un peu d’aide n’est pas de refus.

 

Je vous remercie d’avance

 

Bonjour,

 

Merci beaucoup  de nous avoir contacté. Je peux comprendre comment les premiers pas d’une transition sont souvent les plus difficiles. L’annonce initiale à ses proches en particulier peut paraître très intimidante.

 

Je peux te dire que souvent, pas toujours, nos proches peuvent nous surprendre. Ça peut être des bonnes ou des moins bonnes surprises, mais on ne sait juste pas comment une personne peut réagir à ce type de nouvelle, même si c’est une personne qu’on connaît bien depuis longtemps. Le rejet et la violence est un risque, certes, je ne te mentirai pas. Ça ne signifie pas que c’est inévitable ou que tu ne devrais pas tenter ta chance. Tu peux choisir de ne pas faire de coming out ou de transition, mais le prix à payer n’est pas des plus faciles.

 

Si tu décides de le faire, tu peux tout de même essayer de te préparer aux différentes possibilités. Tu peux aborder le sujet de façon plus générale, en parlant de célébrité ou d’autres personnes de ton entourage qui ont fait un coming out en tant que personne trans, ou encore parler des droits trans ou de personnages trans. En fonction de leurs réactions, ça peut déjà t’enligner un minimum, sans que ce ne soit un indicateur parfaitement représentatif.

 

Je ne pense pas qu’il y a de recette complète à suivre à la lettre, tu peux toujours adapter en fonction de tes proches et de toi-même, mais il y a certains éléments qui reviennent souvent. En plus de dire que tu es une femme trans, tu peux nommer tes attentes envers tes proches (changer de pronoms et de prénoms, elle et Alicia par exemple). Certaines personnes vont demander d’être flexible car il s’agit d’un gros changement, à toi de voir le niveau de flexibilité versus le respect de tes propres limites que tu es en mesure de leur accorder. Tu peux parler de tes projets de transition si tu as envie, mais tu n’est pas obligée non plus, c’est à toi de décider ce que tu veux dire et ce que tu veux garder pour toi.

 

Tu as l’option de le faire directement, en personne, ou par écrit, par lettre, texto ou courriel. Parfois mettre ses pensées par écrit et laisser du temps à son interlocuteur pour réagir et digérer la nouvelle peut être aidant. Parfois aussi le fait d’avoir une conversation peut être plus fluide et réduire les malentendus. Même pour une conversation directe tu peux préparer et pratiquer à l’avance ce que tu veux dire et comment si cela t’aide.

 

Tu peux aussi leur donner des ressources pour leur information, imprimées, en lien ou en pièce jointe. EN voici quelques exemples, il y en a d’autres aussi :

 

Pour ce qui est de la deuxième partie de ta question, je dirais que oui, tu peux commencer à affirmer ta féminité de différentes façons et commencer à changer ton apparence sans nécessairement parler de ton identité à tes proches. Pour certaines personnes trans, le fait d’avoir entrepris déjà des démarches cela les encourage et les motive à en parler, parce que c’est plus “vrai”, c’est plus concret et corporel. D’autres personnes trans préfèrent commencer par une annonce, voir quelles sont les personnes susceptibles de leur apporter du soutien et de la validation pour ensuite entreprendre des étapes avec un réseau social de qualité. Les deux options ont leurs pours et leurs contres, à toi de voir celle qui te convient le mieux personnellement.

 

Oh et je pense que je ne l’ai pas encore mentionné, mais c’est une super bonne nouvelle!! Je suis très fier.ère de toi d’être arrivé à reconnaître cette partie de qui tu es et de vouloir la partager avec les personnes que tu aimes. Être trans est une belle expérience de découverte, d’exploration et d’affirmation de soi qui vaut la peine d’être vécue.

 

J’ai l’impression que ma réponse va dans plusieurs directions, j’espère qu’elle t’aidera tout de même. Si tu penses à d’autres sous-questions tu peux toujours nous écrire!

 

Bon courage, je t’envoie beaucoup de force pour la marche de santé qui s’annonce pour toi,

 

Au plaisir,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment