Ça ne me dérangerait pas si j’étais en couple avec une fille, je me demande si je ne serais pas bisexuelle?


Bonsoir j’ai 16 ans et je suis une fille et je suis hétérosexuel ou du moins je le crois…

Et depuis un certain temps je me dit que ça me dérangerait pas si j’étais en couple avec une fille, mais j’ai un copain que j’aime énormément

Je suis confuse et je me demande souvent si je ne serais pas bisexuelle n

 

Bonjour à toi!

 

Merci de partager tes questionnements avec notre équipe. Il me fera plaisir de t’offrir quelques pistes pour t’aider. 🙂

 

Alors, si j’ai bien compris, tu te demandes si tu es bisexuelle, car ça ne te dérangerait pas d’être en couple avec une fille.

 

Premièrement, pour te donner une petite idée de ce qu’est l’orientation sexuelle, je t’insère ici l’extrait d’une ancienne réponse de ma collègue:

« L’orientation sexuelle se décline en trois aspects : les désirs, les comportements et l’identité. Les désirs, ce sont nos attirances et envers qui elles se déclarent (est-ce qu’on est plutôt attiré par tel ou tel type de corps, tel ou tel type de personne, qui on aurait envie d’embrasser, etc.). Les comportements, ce sont les actions que l’on pose réellement, à l’inverse des désirs qui renvoient à l’imaginaire (ex : avoir embrassé notre amie, avoir eu une relation sexuelle avec un homme, avoir regardé les fesses d’une personne dans la rue). Finalement, l’identité, c’est l’appropriation et le choix de mots pour se décrire par rapport à notre identité sexuelle (hétéro, lesbienne, pansexuel.le, etc.). Certaines femmes, par exemple, qui auraient des désirs invariablement de l’identité de genre des personnes qui l’intéressent, mais n’avoir eu des expériences sexuelles qu’avec d’autres femmes, pourraient se définir comme lesbiennes (se basant plutôt sur leurs comportements) ou comme pansexuelles (se basant davantage sur leurs désirs) ou même d’autres termes s’ils lui conviennent mieux! L’identité, c’est vraiment propre à chaque personne, sa façon de se percevoir et son sentiment d’appartenance à une orientation sexuelle plutôt qu’une autre.

Par ailleurs, bien qu’il ne soit pas possible de volontairement modifier notre orientation sexuelle, celle-ci reste néanmoins fluide et elle peut se modifier avec le temps. […]Souvent, quand on me pose des questions par rapport à un “changement” dans l’orientation sexuelle et/ou des mots pour se décrire, je rappelle aux gens que la majorité des personnes se sont considérées hétérosexuelles par défaut avant d’explorer leurs désirs! Alors oui, il est tout à fait possible de s’interroger et de s’apercevoir que nos attirances ne sont pas ou pas exclusivement celles que l’on croyait et, ainsi, choisir des termes différents pour parler de notre identité sexuelle. »

 

Il y a aussi une différence entre l’orientation sexuelle et l’orientation romantique. L’orientation sexuelle, c’est la capacité d’être attiré·e sexuellement/physiquement par des personnes d’un ou plusieurs genre, tandis que l’orientation romantique est la capacité d’être attiré·e romantiquement/sentimentalement par des personnes d’un ou plusieurs genres. Il serait donc possible, par exemple, qu’une personne soit homosexuelle et biromantique, ou alors pansexuelle et hétéromantique. Pour certaines personnes, ces deux types d’orientations sont les mêmes, donc une personne pourrait, par exemple, être bisexuelle et biromantique.

 

 

Lorsque tu mentionnes que « ça ne te dérangerait pas d’être en couple avec une fille », est-ce que ça signifie que tu ressens de l’attirance romantique et/ou sexuelle pour des filles? Donc, si tu ressentais de l’attirance romantique, est-ce que tu te verrais partager de l’affection, une forte connexion émotionnelle avec une/des fille·s? Si tu ressentais de l’attirance sexuelle, te verrais-tu embrasser une/des fille·s? Avoir des relations sexuelles avec une/des fille·s?

 

 

Ensuite, le fait d’être en couple avec un garçon présentement ne signifie pas que tu ne peux pas t’identifier bisexuelle, ou alors, te questionner. Ça ne signifie pas non plus que tu devrais mettre un terme à ta relation. Il y a des personnes bisexuelles étant dans des relations amoureuses considérées comme hétéros qui savent très bien qu’elles sont bisexuelles et d’autres personnes bisexuelles qui n’ont jamais eu de relations amoureuses et/ou sexuelles avec plus d’un genre, qui s’identifient comme bisexuelles aussi. 🙂

 

 

Finalement, tu es la seule personne qui peut définir ton orientation sexuelle/romantique. Tu peux décider d’utiliser le terme qui te rend le plus confortable dans le présent et c’est correct si ça change plus tard! Tu peux aussi ne pas définir ton orientation sexuelle/romantique présentement et prendre ton temps, rester en questionnement, c’est très correct aussi!

 

 

J’espère que ma réponse pourra t’aider. N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.