Avez-vous des conseils pour aborder le sujet de ma bisexualité avec mes amies?


Bonjour, je m’appelle Laurie. Vous avez déjà répondu à mes dernières question et c’est réponse mon beaucoup aider. Je suis bisexuelle et je voudrais l’annoncer à mes amies. Je sais qu’elle vont bien réagir car nous avons déjà abordé le sujet. Mais je ne trouve jamais le bon moment. Avez-vous des conseils pour aborder le sujet au bon moment pour moi. Merci d’avance.

Laurie

Salut Laurie !
Merci pour tes bons commentaires, ça fait chaud au coeur.
Tu te demandes quel serait le bon moment pour faire ton coming-out (révéler ta bisexualité) à tes amies.
Pour répondre à ta question, je te partage des extraits d’un article du site web C’est comme ça. Je te propose de lire l’article au complet lorsque tu auras du temps parce qu’il est plein d’informations précieuses et c’est super bien écrit – j’aime particulièrement la section sur les réactions à anticiper et comment répondre à certains commentaires.
 
“Le coming out peut être :

  • prévu (dans la plupart des cas)
  • encouragé (quand un-e proche lance le sujet)
  • à l’occasion d’une opportunité qu’on saisit (par exemple, lorsqu’une émission sur le sujet passe à la télé)
  • lors d’un événement particulier (par exemple parce qu’on est en couple et qu’on présente son/sa partenaire)
  • forcé (par exemple si quelqu’un·e te cuisine pendant des heures ou te fait du chantage pour que tu lui dises)
  • accidentel (si un-e proche tombe sur une page explicite sur ton ordi par exemple, il faut s’y préparer aussi au cas où)”
Ensuite, comment le faire ? Toujours selon l’équipe de C’est comme ça :
“Direct ou indirect, il y a plein de possibilités :

En conclusion, comme vous pouvez le voir, les possibilités sont très nombreuses. C’est pourquoi lorsque vous nous écrivez pour nous demander “comment dois-je faire mon coming out ?”, nous ne pouvons pas vous donner de réponse toute faite. L’idéal c’est d’y réfléchir pour trouver la façon idéale, en fonction de chaque personne à qui on veut se dévoiler et selon ses propres préférences.”

En espérant que ça te donne quelques pistes. De mon côté, si tu choisis de leur parler de vive voix (une annonce directe) je crois que c’est intéressant de choisir un moment où elles sont vraiment à l’écoute (par exemple, lors d’une discussion entre vous en soirée et non pendant que vous êtes en classe ensemble). Et si jamais tu attends quelque chose de leur part (par exemple, si tu aimerais qu’elles gardent cette information secrète pour l’instant, ou encore si tu souhaites qu’elles soient là pour t’accompagner lorsque tu en parleras à d’autres personnes autour de toi), c’est aussi un bon moment pour leur dire. Il se peut aussi qu’elles aient des questions pour toi – tu pourras aussi prendre le temps d’y répondre si vous êtes dans un moment / lieu propice à la discussion. Qu’en penses-tu ?
Il y a plusieurs questions-réponses sur le sujet du coming-out en lien avec l’orientation sexuelle sur notre site web. Tu peux y jeter un coup d’oeil pour voir ce que d’autres personnes qui nous ont écrit vivent et les réponses proposées par notre équipe. C’est par ici !

Tu peux nous contacter à nouveau si tu as d’autres questions, Laurie ! On est là pour toi.
Bonne journée,
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment