Avec ma copine, tout va de travers… Que faire?


Bonjour, je suis avec ma copine depuis plus d’1 an et demie nous avons le même âge vivons chez nos parents et depuis son avortement en mai 2008 tout va de travers.. c’est une fille unique dépressive lunatique et très possessive.. Après l’avortement j’ai continué mon travail mais elle n’a pas supporté le choc ainsi que la pression de sa patronne (elle a été en alternance) elle a tout arrêté puis est partie en dépression.. En août elle est partie sans moi en vacances 1 semaine avec ses amis pendant laquelle je n’ai pas eu de nouvelles. À son retour elle ne voulait pas trop me parler puis elle m’a avoué un peu plus tard qu’elle m’avait trompé sans capote 2 jours après son retour avec un mec qu’elle avait rencontré là-bas… En gros, j’ai tourné la page car je l’aime. Depuis ce jour on a fait l’amour 4 ou 5 fois max peut être, et on se prenait la tête trop souvent. fin novembre on a décidé de se voir moins souvent pour moins se disputer. début décembre elle a repris le travail et peu après s’est mise a être distante pour “essayer d’arranger les choses” et depuis 2 semaines elle m’ignore! Que faire ??

Bonjour Julien

D’abord merci de communiquer avec nous.

De ce que je comprends, depuis l’avortement de votre copine en mai 2008, la relation que vous entretenez avec elle n’a fait que se déteriorer.

D’abord, elle a fait une dépression, cessé son travail, puis en août elle est partie avec des amis en vacances, un séjour pendant lequel elle avoue vous avoir trompé sans protection. Événement sur lequel vous passez l’éponge, car vous dites l’aimer. Depuis, vous ne faites pratiquement plus l’amour, vous avez de nombreuses disputes, et voilà que vous décidez en fin novembre de vous voir moins souvent pour calmer le jeu. Seulement, la distance n’a fait que s’accentuer depuis et voilà deux semaines qu’elle vous ignore.

Que faire?

Si vous vous posez la question, c’est sans doute que vous souhaitez trouver une solution à l’impasse dans lequel s’est enlisé votre couple depuis l’avortement. La relation semble difficile et vous cherchez à retrouver l’équilibre et le bien-être qu’elle vous procurait.

L’aimez-vous toujours?

Si la réponse est oui, il faudrait savoir si c’est réciproque de son côté. Si c’est le cas, il serait peut-être intéressant de voir quelles sont les lacunes qui empoisonnent votre relation actuelle. Pour ce faire, il est très important de parler au “je ” et d’y aller avec des affirmations claires, dénudées de reproches, qui se veulent une avenue vers des compromis éventuels des deux côtés, des pistes de travail qui vont vous permettre d’évoluer ensemble et d’adapter vos nouvelles réalités l’un à l’autre. Et si il est important de faire le bilan des choses à travailler pour améliorer votre relation, il est important également de faire état des choses qui vont bien, ce que vous aimez de l’autre, et qui vous pousse à continuer ensemble.

Ainsi, une introduction classique à la mise en oeuvre d’un tel processus de réconciliation pourrait se passer comme suit : “Pour ma part je t’aime, j’apprécie tel et tel choses chez toi, j’aime tel et tel aspect de notre relation, par contre, je trouve que la communication entre toi et moi est difficile depuis un certain temps, j’ai l’impression que tu m’ignores et j’aimerais savoir pourquoi? Est-ce qu’il y a certaines choses chez moi que tu trouve difficiles ou que tu ne supporte plus. Est-ce que j’ai posé des actes qui te pousses à m’ignorer?”

Amenez-la à s’exprimer sur votre relation. Peut-être vous dira t-elle qu’elle ne vous aime plus et qu’elle ne veut plus continuer la relation. En ce cas, le choc va sans doute être dur pour vous, mais il sera toujours intéressant de connaître ses motivations afin que votre deuil soit plus facile à vivre, car il peut être d’autant plus difficile de se faire rejeter sans savoir pourquoi.

Peut-être, également, que cela l’amènera à s’exprimer sur les points négatifs de votre relation, points sur lesquels il vous sera sans doute possible de travailler ensemble afin de retrouver une certaine quiétude dans votre couple.

Par contre, si vous pensez ne plus l’aimer, vous aurez sans doute la lourde tâche de la confronter avec cela afin de mettre les choses au clair entre vous deux pour que vous ne soyez pas obligé de vivre dans l’incertitude plus longtemps.

En espérant avoir répondu à vos questionnement Julien, je vous souhaite bonne chance dans vos démarches.

AlterHéros

Leave a comment