Ai-je refoulé ma véritable sexualité ?


Bonjour Julie,

Je te remercie d'avoir écrit à Alterhéros. Tu expliques qu'à 20 ans, tu pensais être lesbienne parce que tu n'avais pas encore eue de relations avec des hommes. Cette possibilité à éveillée chez toi une certaine homophobie. Tu dis avoir déjà ressentie des sentiments pour des hommes, mais tu n'as jamais eu de désir pour les femmes. Comme la majorité de tes amies sont du même sexe que toi et que le sexe opposé t'intimide, tu crois être une lesbienne refoulée.

Tout d'abord, je tiens à te dire que même si à 20 ans (comme à n'importe quel moment de sa vie), on n'a pas eu de relations avec le sexe opposé, cela ne veut pas dire qu'on est gai. Certaines personnes ne sont juste pas intéressées par les relations amoureuses et parfois mêmes sexuelles (ce qu'on nomme l'asexualité). Je ne sais pas d'où tu tires cette conclusion, mais je crois qu'elle nuit à une vraie réflexion sur ton orientation sexuelle.

L'orientation sexuelle se définie comme l'« orientation des fantasmes, des désirs et des conduites sexuelles vers une autre personne ». Tu dis que tu as déjà eu des sentiments pour les hommes, mais pas pour les femmes. Cela peut être une piste à pour trouver une réponse à ton questionnement. Par contre, ce que tu décris comme des sentiments (mains moites, stress etc.…) pourrait être du désir sexuel et non pas des sentiments amoureux. Il y a une grosse différence entre les deux. Les sentiments amoureux se traduisent par un désir de rapprochement, de mieux connaître l'autre personne, de passer du temps avec elle. Le désir sexuel se manifeste par des fantasmes et des réactions physiques (lubrification vaginale par exemple). Bien entendu, dans plusieurs cas ils sont tous deux présents et il peut être difficile de faire la distinction. Une certaine introspection de ta part serait pertinente pour essayer de comprendre ces attirances envers les hommes.

Si tu ressens des désirs sexuels pour les hommes et non pour les femmes, il est peu probable que tu sois lesbienne. Par contre, si tu te surprends à avoir des fantasmes à propos des femmes, il se peut que tu sois bisexuelle (attirée par les deux sexes). Demandes-toi envers qui tu ressens ces attirances. Comme j'ai mentionnée plus haut, si tu n'éprouve pas de désir sexuel (ni pour un sexe ni pour l'autre), il se peut que tu sois asexuelle, et cela est parfaitement correct aussi.

En ce qui concerne avoir des amies du même sexe, je ne crois pas que ce soit liée à un lesbianisme refoulé. D'autant plus si tu ne ressens pas de désir envers tes amies. Beaucoup de filles hétérosexuelles ont des amies très proche du même sexe et ces relations ne se traduisent pas par une homosexualité refoulée.

Tu dis que les garçons t'intimident. Est-ce à cause d'un certain désir ? D'un dégoût ? D'une indifférence ? Une réponse à cette question t'aiderait à mieux comprendre tes préférences sexuelles.

Je comprends mal ce que tu veux dire par « tu es devenue homophobe ». As-tu peur d'être lesbienne ou ressens-tu une peur envers les autres gai (e)s? Tu sembles ouverte à l'idée que tu puisses être lesbienne (entre autres parce que tu écris à Alterhéros). Est-ce que cette possibilité t'effraie ? Même si c'est le cas, rappelles toi que tu restes la même personne à l'intérieur.

Cela peut être difficile, mais n'oublies pas que tu n'es pas obligée de trouver une réponse définitive à ton questionnement. Prends le temps de découvrir et d'explorer si tu en a envie. Tu es encore jeune et l'orientation sexuelle n'est pas nécessairement quelque chose de catégorique. Elle peut varier au fil des années. L'important c'est que si tu as des relations avec quelqu'un, que tu te sentes confortable dans la situation. Peu importe tes désirs, il est important que tu les acceptes ; il n'y a aucune orientation sexuelle qui est mieux qu'une autre.

Si c'est une possibilité, je te suggère de revoir ton psychologue, il semble te lancer des bonnes pistes pour t'aider à mieux te comprendre. C'est important d'en parler, ça aide à mieux comprendre la situation des fois.

Je te remercie encore de nous avoir écrit et n'hésites surtout pas à nous poser d'autres questions si tu en ressens le besoin!

kat

Références

UQÀM. 2007, 24 août. « Lexique d'Élysa ». In Élysa : pour savoir, comprendre et agir en sexualité humaine. En ligne. http://www.uqam.ca/~dsexo/lexique.htm,. Consulté le 16 octobre 2009.


About Kathleen Kabis

Kathleen était étudiante en sexologie au baccalauréat à l'Université du Québec à Montréal et pense retourner aux études en travail social.

Savoir que j’aide des gens, souvent des jeunes, qui ne savent pas toujours à qui d’autre s’adresser. Il n’y aura jamais trop de ressources dans ce domaine. De plus, ça me donne une certaine expérience avec la communauté avec laquelle je veux travailler d’ici quelques années.

Leave a comment