Suis je bi ? Homo ? Que faire ?


Bonjour !
J’ai 21 ans et depuis plusieurs années je me poses des questions sur mon orientation et je suis réellement perdue.. en fait j’ai ete ma plupart du temps avec des garçons sans être vraiment a l’aise… depuis plusieurs années je sais que les filles m’attirent et je suis perdue car j’aimerais être avec une fille mais je n’ose pas. Elles m’attirent ( niveau intime et personnalité) du coup que dois je faire ? Suis je bi ? Homo ? Que faire ?
( ps mon adresse mail vas t-elle apparaître sur le site ? )
Bubulles
 
Salut Bubulles!
Tout d’abord, merci énormément pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Je te rassure, ton adresse courriel demeure anonyme et n’apparaîtra pas sur le site internet! Seulement ta question et cette réponse y seront publiées afin que d’autres jeunes, vivant une situation similaire à la tienne, puissent également recevoir cette information.
 
Si je comprends bien, tu te poses des questions depuis plusieurs années concernant ton orientation sexuelle. Tu affirmes avoir fréquenté quelques garçons, mais ne t’être jamais sentie complètement à l’aise à leurs côtés. Tu nous partages que tu ressens une attirance pour les filles, attirance intime et au niveau de leur personnalité, mais que tu n’ose pas être avec une fille. Tu te demandes donc quelle est ton orientation sexuelle.
 
Tout d’abord, il n’y a pas d’âge pour se questionner concernant son orientation sexuelle. Certaines personnes ont ces questionnements très tôt, d’autres plus tard. Certaines personnes auront ces différents questionnements à plusieurs reprises au cours de leur vie et c’est entièrement correct! Ceci étant dit, l’orientation sexuelle est aussi quelque chose de fluide, c’est-à-dire que la façon dont tu te définies peut varier avec le temps, au gré de certaines expériences, envies, curiosités, contextes de vie, etc. Une personne peut donc se dire homosexuelle à un certain âge et découvrir, plusieurs années plus tard, que le terme bisexuelle lui correspond peut-être mieux. Et c’est entièrement correct! L’important, c’est de se laisser l’espace pour apprendre à mieux se connaître, apprendre à mieux connaître nos désirs, nos attirances et nos besoins. Et surtout, de se laisser la possibilité de choisir des mots pour se définir avec lesquels nous nous sentons confortables (si on le souhaite! certaines personnes ne ressentent pas le besoin de se définir non plus, et c’est ok!).
 
Par ailleurs, l’orientation sexuelle n’est pas quelque chose de blanc ou noir. Ce que j’entends par là, c’est qu’entre la possibilité de se sentir 100% hétéro ou 100% homo, il y a une foule de possibilités d’identification possibles. Certaines personnes vont ressentir davantage d’attirance sexuelle pour les femmes mais ressentir une attirance romantique à la fois pour les hommes, les femmes et les personnes non-binaires. Et la seule et unique personne qui peut répondre à ta question concernant ton orientation sexuelle : c’est toi-même. Tu es en effet la mieux placée pour définir tes attirances, tes désirs, tes intérêts, avec qui tu souhaites explorer une intimité, avec qui tu te sens à l’aise d’explorer ceci, etc. Dans tous les cas, nommons que les expériences que tu auras possiblement au cours de ta vie ne te définissent pas nécessairement! Par exemple, plusieurs personnes homosexuelles auront, au cours de leur vie, des expériences hétérosexuelles tout en se sentant très confortable de se décrire comme homosexuelles. C’est propre à chaque individu!
 
Maintenant, j’aurais quelques questions pour toi. Tu affirmes ne pas te sentir à l’aise lorsque tu es dans une forme de relation avec un garçon. Comment décrirais-tu cet inconfort? Est-ce qu’il y a une raison qui t’incite à te placer dans des contextes dans lesquels tu n’est pas 100% confortable? Au niveau des filles, tu affirmes avoir envie de développer une intimité avec une fille, mais que tu n’oses pas. Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier qui te retient à explorer cette envie? Lorsque tu fermes les yeux et t’imagines vivre un moment intime agréable avec une personne, à qui penses-tu? Un garçon? une fille? les deux? Ça dépend des moments? Je comprends que la société a malheureusement encore aujourd’hui tendance à prendre pour acquis que tout le monde est hétéro jusqu’à preuve du contraire. Cette présomption à l’hétérosexualité peut être un stress pour les nombreuses personnes (tu n’es pas seule!) qui ont le sentiment que l’hétérosexualité n’est pas le modèle relationnel qui leur convient le mieux. Toutefois, les moeurs changent et nous ne sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à prendre parole pour inviter la population à réfléchir à la merveilleuse diversité humaine. Est-ce qu’il y a une personne dans ton entourage à qui tu as confiance et avec qui tu pourrais lui partager tes différentes réflexions et questionnements? Parfois, le fait de parler de ce type de questionnement peut nous aider grandement à voir plus clair une situation et, surtout, à réduire considérablement le stress que nous pouvons porter sur nos épaules.
 
Si tu souhaites prendre contact avec une association supportant les jeunes LGBTQ+ ou en questionnement en France, il est également possible de prendre contact avec l’association française C’est Comme Ça. En les contactant, tu pourras possiblement rencontrer d’autres jeunes ayant vécu ou vivant des questionnements similaires aux tiens! Tu n’es pas seule. 🙂
 
Maintenant, peu importe quel mot tu décides choisir pour te définir, je t’invite seulement à respecter ton rythme, tes limites et tes besoins (et ceux de tes partenaires!) dans l’exploration de ton orientation et de ta sexualité.
 
Tu peux, si tu le souhaites, jeter un coup d’oeil à ces autres questions similaires à la tienne :

  1. Comment puis-je trouver mon attirance sexuelle?
  2. Suis-je bisexuelle?

 
N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu en ressens le besoin. Nous demeurons disponibles pour toi. 🙂
 
Guillaume, pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.


Leave a comment

One thought on “Suis je bi ? Homo ? Que faire ?