Suis-je agenre? Comment persuader ma famille que je suis trans?


Bonjour ! Tout d’abord, avant de poser ma question et d’expliquer ma situation, j’aimerais vous remercier d’avoir si bien répondu à mes précédentes interrogations ! Vos réponses m’ont été d’une grande aide et m’ont permis de faire un grand pas en avant ! Merci!
Alors voilà, 16 ans, assigné fille à la naissance , voilà 2 ans que je pense être un garçon . Hier soir, j’ai fait une sorte de coming out à mon père , je ne sais pas vraiment si il l’a bien ou mal pris … Il me disait qu’il me pensait plutôt asexué (agenre) , m’expliquant qu’il ne me voyait pas comme un garçon parce que j’étais quelqu’un de sensible et de doux . J’ai essayé de lui dire qu’un garçon n’étais pas obligé de répondre aux stéréotypes de genre masculins (bière, foot, bagarres, hétéro …) Mais il à continué en disant que de toute façon , je ne pouvais pas faire grand chose, et que même si je m’écrasais la poitrine avec un bout de plastique (je lui avait expliqué ce qu’étais un binder), je resterais une fille avec un corps de filles, des formes de fille , un visage de fille . Bref, tout ça me mettais vraiment mal à l’aise parce que je me sens garçon mais il écrase totalement mon moral .
Il m’a dit qu’un ami à lui qui étais gay s’étais découvert ainsi car il faisait des rêves érotiques dans lesquels il était avec un homme . Je lui est dit que j’avais du mal avec les rêves érotiques mais que j’avais déjà rêvé d’une situation amoureuse dans laquelle j’étais un homme avec un autre homme .Il à dit qu’il fallait faire des rêves érotiques pour être sur , parce qu’une relation amoureuse, ce n’est pas assez fort selon lui (bien que je trouve l’amour plus fort que le sexe ). Silence pendant quelques minutes …
Poursuivant en disant qu’il me soutiendrait quoi qu’il arrive (ça m’a fait plaisir évidemment), il à continué en disant que j’étais plutôt asexué et qu’il fallait que je me laisse du temps (en continuant de me genrer au féminin bien sur .)Mais non! ça fait 2ans que j’ai ça sur le coeur et maintenant que je suis sur (ou presque ) de qui je suis il veut que je réfléchisse ?! Je suis désespéré . Maintenant je me pose encore plus de question .D’ailleurs, voilà ma(mes) questions :Suis-je agenre ? Ou comment le persuader que je suis un homme malgré le fait que j’ai beaucoup de traits de caractéres dits féminins ? Lui faire comprendre qu’un garçon peut-être quelqu’un de sensible ? Lui faire comprendre qu’un garçon peut naitre dans un corps de fille ? Je ne suis même plus sur de comment je me sens , de qui je suis ….
Merci d’avance pour votre réponse ,
Eliott .
 
 
Bonjour Eliott,
 
Merci de nous écrire de nouveau! Si je comprends bien, tu as voulu faire un coming-out de garçon trans à ton père, mais il t’a dit que tu ne pouvais pas être un garçon, car ton expression de genre est trop féminine. Depuis, tu te questionnes de nouveau sur ton identité de genre et tu te demandes comment aborder le sujet avec lui.
 
D’abord, ton père semble avoir du mal à comprendre la différence entre l’identité de genre, le sexe assigné et l’expression de genre.
 
L’identité de genre est un sentiment intime, c’est la façon dont tu te sens à l’intérieur. Les identités de genre les plus connues sont homme et femme, mais il y a également une multitude de genres non-binaires, comme agenre, neutre, genderqueer, etc. 
 
L’identité de genre, en soi, est invisible. Cela fait qu’il est impossible de savoir si une personne est une femme, un homme ou une personne non-binaire simplement en la regardant! 
 
Ce qui est visible, c’est l’expression de genre. C’est la façon dont on se présente à l’extérieur. Ça inclut entre autres ta façon de t’habiller, de te coiffer, mais aussi d’autres caractéristiques plus subtiles comme la façon de parler ou de bouger. En général, les stéréotypes dictent ce qu’est une expression de genre féminine ou masculine: par exemple les personnes qui ont les cheveux courts sont souvent perçues comme plus masculines. 
 
Tu as totalement raison quand tu dis que les garçons ne sont pas obligés de répondre aux stéréotypes de genre. Les garçons trans ne font pas exception: ce n’est pas parce que tu as été assigné fille à la naissance que tu dois correspondre aux stéréotypes de genre masculins pour être reconnu comme un garçon. En ce qui concerne les rêves, il est impossible de tirer des conclusions concernant la corrélation entre rêves-sexualité-genre. Toutefois, il est possible de s’attarder sur ta propre perception de ces rêves et sur les sentiments que tu ressens au fait de t’imaginer en tant que garçon en relation avec un garçon. Comment est-ce que tu t’es senti à ton réveil après ce rêve? Si ce rêve t’a procuré un certain bonheur, alors tant mieux, non? 🙂
 
Dans la même veine, le sexe assigné à la naissance est aussi différent de l’identité de genre et de l’expression de genre. À la naissance, les médecins essaient de deviner l’identité de genre du bébé en examinant ses organes génitaux, mais iels se trompent souvent. Le fait d’avoir une poitrine, des courbes ou une vulve ne fait pas de quelqu’un une femme. Tout comme les hommes peuvent avoir toutes sortes d’expression de genre, ils ont aussi toutes sortes de corps! Certains ont un pénis, certains ont une vulve, certains ont une poitrines et d’autres non. Je comprends totalement que le fait que ton père te dise que tu as un corps de fille te rend mal à l’aise, surtout s’il utilise cela pour refuser de te voir comme un garçon. Mais ton corps est à toi, et donc si tu es un garçon, c’est un corps de garçon.
 
Penses-tu qu’un outil comme la licorne du genre pourrait t’aider à expliquer à ton père les différences entre identité de genre, expression de genre et sexe assigné à la naissance? Le schéma présente très bien qu’il est possible d’avoir une expression de genre féminine, tout en s’identifiant comme garçon et en ayant été assigné fille à la naissance. 

Connais-tu des garçons cisgenres (c’est-à-dire non trans) qui sont sensibles et doux comme toi? Ou qui expriment leur genre d’une façon plus féminine que ce que la société attend d’eux? Penses-tu que de donner à ton père des exemples d’hommes cisgenres qui ne correspondent pas aux stéréotypes de genre pourrait l’aider à comprendre comment tu peux être un garçon toi aussi?
 
Tu te demandes aussi si tu es agenre.  Est-ce que c’est une réflexion que tu avais déjà eu auparavant, ou bien est-ce que tu te poses la question seulement parce que ton père t’a dit ne pas te voir comme un garçon? Personne d’autre que toi ne peut savoir quelle est ton identité de genre, car comme je l’ai mentionné plus tôt, c’est un sentiment intime et unique à chaque personne. J’en profite pour faire la distinction entre les termes agenre et asexué que tu as utilisés dans ta question. D’abord, le terme agenre désigne une personne qui ne s’identifie à aucun genre. Puis, le terme asexué désigne, en biologie, un organisme vivant qui a la possibilité de se multiplier sans l’intervention d’un.e partenaire sexue.le… Ce terme ne s’applique donc pas pour les êtres humains! À ne pas mélanger non plus avec le terme asexuel.le qui réfère plutôt à la dimension de l’orientation sexuelle, c’est-à-dire pour désigner une personne ressentant pas ou peu d’attirances sexuelles. 
 
Comment toi tu te sens à l’intérieur? Est-ce que lorsqu’on utilise des accords et pronoms masculins, ça te fait plaisir? Ou préférerais-tu essayer des pronoms non-binaires comme “iel” ou “ol”?
 
Tu peux faire des expériences, comme essayer de nouveaux pronoms et jouer avec ton expression de genre, si tu sens que c’est dont tu as besoin. Mais tu n’es pas obligé de le faire si tu es certain! Tu sembles dire que tu étais sûr d’être un garçon avant d’avoir cette discussion avec ton père. N’oublies pas qu’il n’y a que toi qui peut savoir si tu es un garçon trans, si tu es prêt à transitionner et quelles démarches de transition tu veux entreprendre, s’il y a lieu. 
 
Quelques ressources existent en France pour les personnes trans et leurs proches. L’asso C’est comme ça a d’ailleurs un article spécifiquement dédié aux parents de jeunes LGBT.
Il est aussi possible de jeter un coup d’oeil à la liste des membres de la Fédération trans et intersexe de France pour vérifier quelle ressource se trouve à proximité de chez toi.
Tu peux aussi jeter un coup d’oeil à ces questions similaires posées sur notre site internet :
Comment faire mon coming-out à ma famille avec une mère biphobe et transphobe?
Je pense vouloir devenir un garçon mais la réaction de ma famille me fait peur et la testostérone aussi
J’espère que ça peut t’outiller pour aborder le sujet avec ton père. N’hésite surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions. 
Séré, intervenant pour AlterHéros


About Séré

Séré est un.e activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.