Pourriez-vous me donner des trucs sur comment approcher un gars?


Bonjour, je suis un jeune gai de 16 ans et je m’accepte très bien. Cependant, je vis en campagne et je ne connais pas beaucoup d’autres jeunes homosexuels. J’étudie dans un collège privé et la plupart de mes amis savent que je suis gay, mais j’ai quelques difficultés du côté de ma vie amoureuse. Lorsqu’un garçon me plaît, je n’arrive jamais à faire ce qu’il faut pour avoir une chance avec lui. Un autre élève de ma classe me plaît énormément présentement, mais je ne sais pas s’il est gai et je n’ai pas le courage de lui dire ce que j’éprouve pour lui. J’ai l’impression que je ne serai jamais capable d’arriver à quoi que ce soit comme ça. Pourriez-vous me donner des trucs pour me sécuriser ou des idées pour réussir à savoir ce que je veux savoir? Merci à l’avance… – Marc-Antoine

Salut Marc-Antoine !

Je tiens à te remercier pour ta question. Tu sais, vivre son homosexualité en région, c’est pas nécessairement évident. J’ai fait mon « coming-out » dans ma région d’origine (Mauricie) mais c’est seulement depuis que je suis déménagé à Montréal que j’ai réussi à m’accepter entièrement en tant que gai. Toi c’est déjà bien, tu t’acceptes sans problèmes.

L’amour est un de ces grands mystères de la vie. On ne sait pas nécessairement quand il va nous frapper. Quand on cherche trop, on ne trouve rien et quand on ne cherche pas assez, les gens n’ont pas tendance à faire le premier pas pour venir nous voir. Il n’y a pas de solutions miracles. Mais une chose est sure, il ne faut jamais se sous-estimer. Ceci dépend souvent de la confiance en soi qu’on peut avoir. Quelqu’un qui a une confiance en soi fragile n’aura pas tendance à foncer beaucoup en amour. Bien connaître ses forces mais aussi ses limites peuvent nous donner une plus grande confiance et nous aider à prendre plus d’initiatives. Prendre l’initiative est très important, le ¾ du temps, les gens n’ont pas tendance à faire le premier pas pour aborder quelqu’un.

Dans ton cas, tu ne sais pas si le gars de ta classe qui t’intéresse est gai. Je ne sais pas si tu le connais bien ou si tu es proche de lui, mais sans être trop direct, tu pourrais essayer de tâter le terrain en abordant le sujet de l’homosexualité d’une façon détournée seulement pour voir sa réaction… dans le genre, « est-ce que tu connais des personnes gaies ? » ou « comment réagirait tu si un de tes amis était gai ? ». Sinon, autre piste possible, c’est le non-verbal, qui est aussi très important, sinon plus que les questions. Est-ce qu’il est en couple présentement ? Est-ce qu’il regarde souvent les filles ? Est-ce un élève timide ou réservé ? Observer l’habillement ne veut pas nécessairement dire quelque chose. Mais pour le reste, ce sont ces questions que tu pourrais prendre en considération dans tes observations.

Aussi, si tu te sens suffisamment à l’aise, tu pourrais carrément lui révéler ton homosexualité et ensuite voir sa réaction. C’est certain que ça peut être plus “risqué” (il pourrait bien le prendre ou mal le prendre) mais au moins, tu aurais le mérite de ne plus lui “cacher” que tu es gai. Les gens aiment bien être surpris et bien souvent, une confidence peut en attirer d’autres… et souvent au moment où on s’y attend le moins. Et même si le gars en question n’est pas gai, des liens d’amitiés pourraient se créer avec cette personne grâce à ce lien de confiance que tu lui aurais témoigné.

La vie ne nous fait pas de cadeau, si on veut réussir ou avoir ce qu’on veut, il faut foncer pour l’obtenir. En amour, c’est la même chose, si on est attiré par quelqu’un et qu’on ne fait rien pour que l’autre personne le sache, on risque de laisser passer la parade en se disant : « J’aurais dû faire ci ou ça… ». Si tu penses qu’il est gai, alors fonce… ce n’est pas en restant assis là et se disant « je n’ai pas le courage de lui dire… » que tu vas avancer. Ceci dit, je suis conscient qu’en région et au secondaire, tout se sait très vite et souvent véhiculé négativement… mais la vie est un risque permanent, il appartient à toi de vaincre ce risque et faire taire ceux qui veulent t’empêcher de progresser.

Je te souhaite bonne chance, et si tu as d’autres questions, ne te gêne pas à recontacter AlterHéros !

Sébastien St-Onge

AlterHéros / Jeunesse Lambda


About Équipe -Pose ta question!-

L'équipe d'intervention de Pose ta question! est composée d'intervenant.e.s bénévoles issu.e.s des domaines d'études de sexologie, travail social, psychologie, toxicomanie, développement social et tout autre domaine connexe ! L'équipe est entièrement composée de personnes LGBTQIA2S+ et d'allié.e.s formidables de nos communautés !

Leave a comment