Pourquoi est-ce que je fantasme à l’idée de me faire circoncire contre mon gré?


Bonjour,
J’ai une question parce que j’ai un fantasme régulier que je n’arrive pas à expliquer.
Je fantasme en fait sur le fait d’être attaché et bâillonné nu sur un lit médical, avec des personnes masquées qui poussent mon lit vers une salle d’opération pour me faire circoncire de force.
A chaque fois je m’imagine en train de me débattre de toute mes forces pour empêcher ça, d’essayer de me libérer de mes liens, de crier à travers mon bâillon, de pleurer… mais les gens autour de moi s’en fiche et ne font pas attention à moi.
Après je m’imagine arriver dans la salle d’opération toujours en me débattant, les médecins touchent mon sexe en me disant que je vais être circoncis, je crie et je me débats mais ça change rien. Ce qui me fait fantasmer beaucoup c’est l’idée de voir le scalpel se diriger petit à petit vers mon sexe sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Cette idée m’excite énormément. Je sais que je vais être circoncis, je ne veux surtout pas ça (je n’ai pas envie personnellement d’avoir un sexe circoncis), je me débats de toute mes forces, mais rien n’y fait, et le docteur tranche mon prépuce sans anesthésie, je hurle de douleur dans mon bâillon mais les gens s’en fiche et ne cherche pas à me réconforter, comme si j’étais un objet.
Pourquoi est-ce que je fantasme sur ce genre de truc ? Ca me dégoute d’avoir ce genre de fantasme car j’ai l’impression ne pas être normal.
Je précise que je n’ai jamais eu d’expérience médical de ce genre dans ma jeunesse, je n’ai jamais eu de problème à mon prépuce non plus.

Bonjour à toi!

 

Merci de partager des questionnements par rapport à ce fantasme avec nous. Laisse-moi te rassurer, il est complètement normal d’avoir des fantasmes, peu importe ce qu’ils sont!

 

Alors, pour résumer ta question, tu te demandes pourquoi tu as un fantasme de te faire circoncire de force, pendant que tu n’as aucun souhait d’avoir ton sexe circoncis en réalité. 

 

Premièrement, les fantasmes ne sont pas toujours une représentation de ce que nous souhaitons faire en réalité. Il est donc possible de fantasmer sur une circoncision forcée sans vouloir la vivre en réalité! Ce qui est bien avec les fantasmes, c’est que nous pouvons faire aller notre imagination comme on le souhaite, penser à ce qu’on veut et se créer des scénarios qui peuvent même être impossible à reproduire en réalité. De plus, je t’assure que tu n’es pas la seule personne qui a exactement le même fantasme. Dans les pratiques BDSM, il y a même quelque chose qu’on appelle le « circumcision role play ». Ce sont des personnes non-circoncises qui vont produire un scénario de circoncision (forcée ou pas) avec d’autres personnes. Ça peut donc être très excitant pour beaucoup de personnes! Ce genre de scénarios peut impliquer les outils utilisés lors de la circoncision, sans toutefois que la personne le fasse pour vrai. Car, comme tu le mentionnes, les personnes qui ont ce fétiche ou ce fantasme n’ont pas nécessairement l’envie de se faire circoncire en réalité. 

 

Donc, pour répéter, il n’est pas anormal d’avoir ce genre de fantasmes!  Tu peux te permettre d’imaginer ce que tu veux et, si jamais c’est quelque chose qui te tente, tu peux essayer le role play. Si jamais tu veux rejoindre des communautés qui ont le même fantasme, discuter avec ces personnes, en apprendre plus sur les pratiques, tu peux toujours aller sur Fetlife, ou bien sur Reddit!

 

J’espère avoir pu te rassurer avec ma réponse. N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions!

 

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

 


About Émilie Grandmont

Émilie (elle/she) est une femme bisexuelle et polyamoureuse. Elle possède un baccalauréat en sexologie de l’UQAM. Elle est entrée dans ce programme avec le but d’en apprendre davantage sur la diversité sexuelle et de genre, sur la santé sexuelle et sur l’éducation sexuelle intersectionnelle. Aujourd’hui, elle souhaite venir en aide aux survivant.es d’agressions sexuelles et offrir une écoute inclusive et sécuritaire à toute personne faisant partie de la communauté LGBTQIA2S+. Ses ami.e.s la décriraient comme passionnée des animaux, effrayée par les papillons et difficile à réveiller aux petites heures du matin.

Leave a comment