Pourquoi ça semble correct dans le milieu gay de valoriser les différences d’âge dans les relations?


Allô Marie-Édith, bon voyage. Merci de m’avoir répondue. Je suis mélangé. Je sais un peu d’ou ca vient que j’ai des doutes mais je sais pas si c’est legit. Je suis protecteur c’est vrai. Pis je sais pas si mes idées se vallent ou si je suis en train de préjugé le gars. Je veux pas dire de l’homophobie mais je trouve ca vraiment weird à date que pour plein de monde (mettons les gars au festival à Montréal, le gars qui parle à mon ami sur internet, des inconnus sur la rue multicolore au plafond) ca aille l’air correcte de tripper sur des gars vraiment plus jeunes qui ont l’air plus petit pis pas rendus à la même place dans la vie. Pis de comme vraiment insister sur les “compliments” physique et valorser full la jeunesse et des traits comme pas de barbe et un corps slim. Que des préférances c’est juste des préférances. que les gouts ca se discute pas. Me semble que si un gars de comme 25-30-35-40-45 etc. focus juste sur des filles de 15-16 ans qui ont pas l’air d’avoir fini leur adolescence, on trouverait ca creep pis on se poserait mm pas la question. sa serait clair! Je trouve pas ca nice que ca passe entre des gars comme comportement sa me rend inquièt, je trouve ca creep. Je sais pas si c’est homophobic ce que je dis, mais c’est juste wrong comme habitude pis je vois pas pk ca serait correcte de baver sur des petits gars, juste pcq c’est pas des petites filles. je trouve ca weird que le monde disent que c’est juste la “culture gay” pis que je peux pas comprendre ou juger.
Mon bro parle beaucoup avec un gars sur internet. Peut être qu’il est vrm nice pis c’est cool qu’il y alle qqn pour parler avec. Des fois c’est plus facile de parler avec qqn qui vie des affaires qui te ressemblent. Ca se peut que des fois je me sente un peu jaloux qu’ils ont un bond que j’aurai jamais et qu’ils se parlent plus. Mais c’est plus que sa. Je trouve weird que le gars se dise 24 ans et se fasse full ami avec un gars de genre 15… Je me dis Sont ou ses amis de son âge? pourquoi il a autant de temps pour un ado qu’il a jamais vu, qu’il a pas d’ami ou de famille en commun et cest pas sa job comme vous ni rien? Je trouve sa weird aussi que le gars veule jamais nous rencontrer avec plusieurs autres dans un lieu public. Soit sa adonne pas bien ou il dit qu’il va etre là mais tjr à la dernière minute il faut qu’il annule. J’ai peur que ca soit un catfish de qqn qui est vraiment pas qui il dit etre. Si mon autre bro se serait fait apporcher par une “fille de 24 ans” sur internet pis qu’elle veut être amie pis toujours se parler, mais jamais se voir en public pis dire des compliments qu’on sait jamais si elle est vraiment fine ou si elle crouse,ça serait weird pareil… je pense pas que c’est anti gay mon affaire?
Je sais pas si cest parano mais j’ai peur aussi que ca soit des trolls homophobics qui veulent juste achaler des gays pis les lure dans des pièges. Et meme si c’est le bon âge et un vrai gars gay, 24 c’est deja trop vieux je trouve. Ils parlent beaucoup et se donnent des conseils mais le gars a l’aire aussi de donner des compliments “subtiles” weird. C’est pas des commentaires aussi trash et intenses que le monde de l’été à montréal mais c’est awkward pareil. Genre de vraiment souvent dire sans le dire qu’il est cute, qu’il devrait se trouver beau et attirant, confiant, qu’il est dont mature pour son âge (oui… mais aussi ca peut avoir l’aire de vouloir dire que la différence d’âge est pas grave), que c’est cute qu’il soit comme “baby gay” naïf et pure (wtf? seriously, qui de normal dit sa à du monde “c’est nice que tu soyes pure”)

Je sais pas à qui en parler pcq c’est pas ok de dire à qqn qu’une personne ait gay sans qu’elle dise qu’on peut le dire. Je veux pas non plus être rabas joie avec mon ami et tout de suite m’opposer à qqn de nouveau dans sa vie qui a l’air de lui faire du bien pareil. j’ai juste peur de ce que e gars peut vouloir pis que mon bro le rencontre dans un setting pas safe. 🙁 

Bye bye, Anton
Rebonjour Anton,
merci pour tes bons mots et ça me fait plaisir que tu nous réécrive ! Contente d’en savoir plus sur la situation pour pouvoir mieux t’outiller.
Tu es inconfortable face au fait que plusieurs hommes plus vieux “tournent autour” de ton ami actuellement, surtout un homme à qui il parle online. Tu es protecteur et tu as peur qu’il se fasse avoir par des gens qui veulent profiter de lui. Tu te demandes si tu as raison de t’inquiéter et si tes réflexes sont homophobes.
Effectivement, quelqu’un qui veut rencontrer ton ami seul à seul absolument et qui annule à la dernière minute quand il sait qu’il y aura d’autre monde, c’est un peu louche. La situation serait la même si c’était une fille plus vieille ou encore un gars plus vieux qui veut rencontrer une fille plus jeune ! Je ne pense pas que tes réflexes de protection ou que ton instinct soit basé sur l’homophobie. Je crois plutôt que tu es réellement inquiet pour ton ami. Par contre, est-ce qu’on peut dire que cette situation et les événements que vous avez vécus à Montréal représentent la culture gaie? Je ne crois pas. Je crois qu’il y a plusieurs “sous-cultures” et que cette valorisation des aspects liés à la jeunesse font partie d’une de ces sous-cultures. Encore une fois, je rappelle que c’est correct d’apprécier certains traits associés aux hommes plus jeunes, mais que lorsqu’on tombe dans une dynamique de pouvoir, par exemple entre une personne majeure et une personne mineure qui ont plusieurs années de différence, il n’y a rien à célébrer… Il est vrai dans une certaine mesure que les relations entre personnes où la différence d’âge est importante reçoit un regard particulier de la part de la société. Ce regard peut parfois être différent dans les communautés LGBTQ+ que dans les milieux hétérosexuels. Je ne m’aventurerai pas dans des hypothèses à ce sujet, mais l’absence de modèles positifs LGBTQ+ peut parfois encourager certain.e.s jeunes à se tourner vers des personnes qui ont une plus grande expérience dans les milieux LGBTQ+. Il est toutefois possible d’ouvrir une discussion franche avec ton ami sur ses propres perceptions de ce type de relations où la différence d’âge est importante, sur comment il se sentirait au quotidien d’être dans ce type de relation, sur ce qu’il recherche ou ce qu’il l’attire précisément chez des garçons plus âgés que lui, etc. L’âge légal pour le consentement sexuel au Québec est basé à 16 ans. Conséquemment, si ton ami est âgé de 16 ans ou plus et que la relation en question n’est pas influencée par un rapport d’autorité, cette relation est théoriquement autorisée par la loi uniquement si le consentement sexuel de base est respecté entre chacun des partenaires. Il est donc important ici d’inviter ton ami à respecter ses limites et à demeurer à l’écoute de son rythme personnel.
Concernant les préférences, c’est un sujet vraiment intéressant. Sur plusieurs applications de dating, on peut voir certaines personnes qui veulent seulement rencontrer des personnes plus jeunes ou plus vieilles. Tant que ces personnes sont majeures et consentantes, ça va… mais lorsqu’il est question de personnes mineures ou quand il y a un autre rapport de pouvoir important, c’est inquiétant. Il y a aussi beaucoup d’enjeux concernant le poids et la pilosité comme tu l’as nommé et aussi concernant l’origine ethnoculturelle et la situation de handicap ou non. Il y a bien sûr une question de préférences dans tout ça, mais on peut se demander d’où viennent ces préférences et s’il n’y aurait pas des préjugés ou phobies derrière ces préférences (ex: une personne blanche qui ne veut pas dater une personne asiatique, racisme ou réelle préférence?). Je te laisse lire cette réponse de Guillaume au sujet du online dating chez les hommes qui aiment les hommes si la réflexion t’intéresse ! Bien que le online dating peut emmener son lot de questionnements et de craintes -valides- pour notre sécurité, il faut aussi préciser certains points positifs. Selon notre contexte géographique ou social, le online dating est parfois le seul moyen pour certaines personnes de rencontrer des gens ayant un parcours de vie similaires aux leurs. C’est encore plus vrai pour les jeunes LGBTQ+ vivant à l’extérieur d’un grand centre urbain où les applications de rencontre permettent dans certains cas une première forme de réseautage et de découverte de la sexualité.
Maintenant, qu’est-ce que tu peux faire pour aider ton ami dans cette situation sans le outer (tu as vraiment raison, merci de le mentionner) ? Tu peux lui dire que tu es vraiment content qu’il ait quelqu’un à qui parler, quelqu’un qui a probablement vécu des situations similaires à la sienne, tout en mentionnant que tu es inquiet de savoir que cette personne veut le rencontrer en seul à seul et que tu aurais cette même inquiétude avec n’importe quel.le ami.e. Tu peux lui proposer que vous passiez du temps ensemble et lui parler de la façon dont tu te sens, sans l’accuser, en utilisant le je et tes propres émotions. Tu peux lui rappeler qu’il peut compter sur toi et que tu tiens beaucoup à lui. Si ton ami prend la décision de rencontrer cet homme seul à seul, tu peux lui proposer qu’ils se rencontre pour une première fois dans un endroit public, comme dans un café. C’est après tout beaucoup plus sécuritaire pour une première rencontre, puisque d’autres client.e.s se trouvent dans l’établissement. Si ton ami prend la décision de le rencontrer dans un endroit privé, tu peux lui suggérer qu’il te communique l’adresse à laquelle ils se rencontreront. C’est après tout  un réflexe très prudent de communiquer à une personne de confiance l’adresse chez qui nous allons. Qu’en penses-tu?
En terminant, je veux te dire que c’est valide de ressentir de la jalousie en raison du lien qui unit ton ami à cet homme. Il y a effectivement des situations dont ils discutent qu’il t’est plus difficile de comprendre. Par contre, tu as de la chance de connaître ton ami depuis plus longtemps et probablement d’une manière différente et plus riche… 😉
N’hésite surtout pas à nous réécrire, okay? On est là pour toi, Anton.
Bonne semaine,
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.


Leave a comment

One thought on “Pourquoi ça semble correct dans le milieu gay de valoriser les différences d’âge dans les relations?