Pourquoi AlterHéros a-t-il retiré les forums de son site internet?


Bonjour,
j’ai remarqué en me promenant sur votre site internet que vous aviez changé certaines choses. Avant ce que j’aimais bien, c’est que c’était une sorte de réseau social LGBTQ / forum avec lequel on pouvait rentrer en contact avec différents acteurs de la communauté LGBTQ.
Est-ce que vous allez conserver l’idée du réseau social LGBTQ?
Merci de votre collaboration
Riopelle
 

Bonjour Riopelle!
Merci beaucoup, encore une fois, pour la confiance que tu portes envers AlterHéros! Je m’aperçois que tu connais notre organisation depuis un certain temps si tu as remarqué cette modification de notre offre de service ainsi que la modification de notre site internet. Ça me touche beaucoup de savoir que tu nous suis depuis un certain temps! 🙂
D’abord, j’aimerais simplement préciser que nous mettons présentement beaucoup d’efforts pour finaliser la mise à jour du site internet. Il est donc normal que tu remarques de nouvelles modifications dans les prochaines semaines!
Avant de répondre directement à ta question, j’aimerais te proposer une brève revue historique d’AlterHéros.
AlterHéros a initialement été fondé en 2002. À l’époque, c’était une organisation 100% bénévole qui se voulait un média bilingue sur les enjeux LGBT. Rapidement, AlterHéros a également désiré offrir à des jeunes LGBTQ+ la possibilité de réseauter ensemble. Puis, certain.e.s professionnel.le.s de la santé qui avaient une approche LGBT friendly proposaient également de répondre aux questions des jeunes sous l’onglet ”Parlez-en aux experts”.
Or, AlterHéros et le contexte québécois entre 2002 et 2020 ont bien changé! Par exemple, Facebook et Instagram ont été créés, des applications de rencontre LGBT ont aussi été créées et les jeunes se sont mis à déserter de plus en plus les forums de discussions modérés par un.e employé.e d’AlterHéros pour s’orienter vers des tribunes ou des environnements virtuels qui correspondaient à leur zone géographique, à leur identité précise ou à leurs objectifs particuliers. Cette tâche de modération de forums demandait également beaucoup d’énergie, car une bonne partie des interactions sur ces forums étaient en fait des trolls ou des personnes malveillantes. Nous devions alors constamment supprimer certains messages de ces forums. De plus, puisque ces forums étaient plutôt inactifs, nous avons préféré orienter les jeunes vers des ressources plus dynamiques, comme certains groupes Facebook ou certains autres forums plus spécifiques. C’est pourquoi les forums de discussions ont été officiellement fermés il y a déjà plus d’un an. Je tiens à souligner que ces forums ont été pertinents pendant de plusieurs années. Malheureusement, il n’y avait plus suffisamment d’activités pour justifier leur maintien.
De plus, le programme ”Parlez-en aux experts” a également changé de nom pour le programme ”Pose ta question!”. Pourquoi? Simplement parce que, avec le temps, les bénévoles et les employé.e.s impliqué.e.s à AlterHéros se sont mis à émettre un malaise sur le terme expert. En effet, est-ce que nous devons absolument avoir une formation académique en psychologie pour répondre à des jeunes qui se questionnent sur leur orientation sexuelle? Ou serait-ce possible de mettre en valeur les trajectoires personnelles des bénévoles et leur vécu expérimentiel? C’est pourquoi nous avons retiré le terme experts, tout d’abord parce que ce terme est uniquement genré au masculin, mais également pour critiquer le concept d’expertise. En effet, une personne trans sera toujours la mieux placée pour répondre à une question qui provient d’un.e jeune se questionnant sur son genre, et ce peu importe si cette personne a une scolarité universitaire ou non! C’est ce qu’on appelle l’approche par et pour qui vise à valoriser les expériences des personnes concernées. De plus, cette approche favorise également un lien de confiance avec les jeunes avec qui on travaille. Par exemple, qui de mieux placé qu’une bénévole polyamoureuse pour répondre à une question sur la non-monogamie consensuelle? Qui de mieux placé qu’un gars homo pour conseiller un jeune garçon sur la façon de faire son coming-out gai à ses parents? Qui de mieux qu’un travailleur du sexe pour discuter des échanges de services sexuels? Qui de mieux qu’une personne non-binaire pour répondre à une question sur la non-binarité? Je pourrais énumérer des centaines d’exemples comme ceux-ci! Simplement, l’équipe d’intervention d’AlterHéros est aujourd’hui extrêmement diversifiée, tant en termes de parcours scolaires qu’en termes d’expériences de vie personnelle.
De cette façon, le programme Pose ta question se veut une façon de rejoindre des jeunes et des moins jeunes habitant aux quatre coins du Québec ayant des questions particulières concernant leur orientation sexuelle, leur identité de genre, leur(s) relation(s) amoureuse(s) ou leur santé sexuelle. Conséquemment, AlterHéros offre encore aujourd’hui la possibilité de rentrer en contact avec une diversité d’acteurs et d’actrices des communautés LGBTQ+ tout en ayant la possibilité d’obtenir des références ou des informations sur les groupes LGBTQ+ présents dans les diverses régions du Québec.
J’espère que cette réponse sera satisfaisante pour toi! N’hésite pas à suivre AlterHéros sur les médias sociaux, comme Instagram ou Facebook, afin de demeuré informé de nos actualités. 🙂
Et, si tu as de futures questions, tu sais où les poser. 🙂
Solidairement,
Guillaume, coordonnateur de l’intervention à AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment