Peut-on guérir de l’épilepsie en entamant une transition?


bonjour
je voudrait savoir si on peut avec une simple transition guérir de la maladie épileptique , car dans un document j’ai lus que cette hormone est un hormone interrupteur pour cette maladie et que c’est la femme qui en produit le plus donc un hormone féminin.
donc vue que dans une transition de homme à femme on nous en donne de cette hormone je voudrais savoir si il peut soigner?
Vue que j’aime bien être une femme habiller comporter etc… et là j’aurai une bonne raison de vouloir me trans.
Donc merci pour la réponse d’avance.
Maxou
Bonjour Maxou,
merci de nous faire confiance.
Tu te demandes si le fait d’entamer une transition pourrait t’aider à surmonter l’épilepsie.
L’épilepsie est une condition neurologique et non une maladie. Ses origines sont souvent nébuleuses. Toutefois, comme tu l’expliques, certaines études rapportent que les hormones auraient quelque chose à voir avec la fréquence des crises, entre autres. La meilleure façon de faire serait d’en parler avec ton ou ta neurologue.
Est-ce que, dans la vie de tous les jours, tu aimerais être reconnu.e comme femme? Est-ce que tu aimerais que les gens autour de toi t’interpellent par des pronoms comme “elle” ? Est-ce que tu as l’impression que les médecins se sont trompé.e.s lorsqu’ils/elles t’ont assigné.e homme à la naissance? Si c’est le cas, il est possible que tu sois trans.
Cependant, une transition n’est pas chose simple, pour employer tes mots. Si tu veux te procurer des hormones légalement, il te faudra consulter des professionnel.le.s de la santé qui évalueront ta condition. Il serait extrêmement étonnant que la possibilité de pouvoir apaiser les crises d’épilepsie constitue une “bonne raison” pour les professionnel.le.s de la santé pour te permettre d’entamer une transition.
Tu peux continuer de porter des vêtements traditionnellement associés aux femmes et à adopter un “comportement plus féminin” (selon ce que cela signifie pour toi) sans prendre d’hormones ou entamer une transition, si tu es heureux.se d’être considéré.e comme homme dans la vie de tous les jours.
Quoiqu’il en soit, je te propose de parler de la situation avec ton.ta médecin ou neurologue.
Prend soin de toi et n’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu en ressens le besoin.
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment