Où rencontrer d’autres personnes trans au Burkina Faso?


Bonjour je suis trangenr ftm et. Je vie a lombre .je Soufre beacou j aimerai savoir si je peut trouvé des personnes comme moi pouvoir atamé des coseri au Burkina Faso.

A. 
Salut A!
Merci pour la confiance que tu portes envers AlterHéros. Tu habites au Burkina Faso et tu aimerais pouvoir rencontrer d’autres personnes trans avec qui échanger. Tu nommes vivre dans l’ombre et cela t’emmène beaucoup de souffrance.
Est-ce que tu connais l’Association REVS+ (Responsabilité Espoir Vie Solidarité)? Il s’agit d’une association burkinabé de lutte contre le VIH/SIDA. Toutefois, l’organisme soutient également les personnes LGBTQ+. Tu peux les contacter à cette adresse courriel pour leur partager ta situation : revs@hotmail.fr
Il y a également l’organisme Queer African Youth Network basé au Burkina Faso qui est très actif dans la cartographie des différentes ressources LGBTQ+ en Afrique de l’Ouest. Cet organisme pourra certainement t’éclairer plus en précision que moi, étant basé au Canada. Voici leur courriel : contact@qayn.org
Je te souhaite bon courage pour la suite des choses. Je suis conscient que tu peux faire face à plusieurs défis présentement, mais je suis aussi conscient que tu nous écris afin de mettre ton bien-être et ta sécurité au coeur de tes préoccupations. C’est tout en ton honneur.
Sens-toi confortable de nous écrire à nouveau si tu en ressens le besoin. Même de l’autre côté de l’Océan, nous demeurons disponibles pour te soutenir. La solidarité des personnes LGBTQ+ n’a pas de frontières!
Solidairement,
Guillaume pour AlterHéros

About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment