Tag: identité


J’ai beaucoup de craintes à faire vivre mon côté féminin, ...

Bonjour j'ai écris quelque paragraphe dans le but de vous mettre dans mon contexte de vie. J'espère que vous vous perdrez pas. Merci. J'ai beaucoup de plaisir sexuel seul quand je me masturbe en portant certain vetement de femme la plupart du temps des bas de nylon et des souliers de femmes. Pour le moment je m'identifie pas comme une femme mais plutot comme un homme qui aime faire vivre son alter égo féminin. Le cadre de normalité sociales me pousse a me mettre de la pressions sur moi même car je me sens pas ''normal'' et je n'assume pas ce que je suis etant moi même remplis a pleine capacité de préjugé forgé sur le courant social même si on dit qu'on est en 2020 et que tout est accepté, Je n'arrive pas a assumer ma sexuallité de facon saine. J'ai souvens voulu repartir a zéro et refaire ma vie sexuelle ''plus saine'' en jettant mes vetement de femme. C'est un méchanisme de defense qui me revenais souvent et qui commencais a me couter cher et m'apportais beaucoup de découragement dans ma vie personelle. J'ai peur, j'ai beaucoup de crainte de devenir moi... de faire vivre mon moi féminin autan sexuellement que socialement, j'ai envie de le faire vivre graduellement sans foncer la tete baisser. Je veux expérimenter mais j'ai peur. Je cherche des ressources. Je ne sais pas quelle étiquette me coller encore la ca me donne encore de la pression. Dans la vie de tout les jours c'est pas toujours facile d'etre un homme car encore la j'ai des préjuger sur ce que devrait etre un homme et son role... de même pour la femme. Je veux me retrouver et faire une meilleur route que ce que j'ai parcouru jusqu'a maintenant. J'ai eu du support étant jeune mais j'ai toujours cru qu'on pouvais avoir l'espoir d'en guérir et même une sexologue de l'époque qui n'en était pas une au finale mais pluto une psychologue m'a dit que lorsque que je vais avoir une copine et que vais me sentir à l'aise avec elle, tout ces pulsions que tu as prendront moins d'importance dans ma vie sexuel. Donc j'ai vécu longtemps avec cette idée la qu'on pouvais en guérir mais les pulsions revenais...Je sentais alors beaucoup de desaroi et de solitude face a cette situation. Je me suis énormément jugé au point que je démonisais les bas de nylons... lorsque j'en voyais sur les femme qui en portait et je perdais mes moyen je devenais paralysé, je me sens comme si tout le monde voyait que j'aime ca et que ca m'excite sexuellement et c'est souvent le cas aujourd'hui. j'ai l'impression qu'une persone ayant sur elle un objet de mon désir sexuel causait en moi la peur de me faire manipuler de me faire révéler par mon intéret pour les bas de nylons. J'ai des problème de discrétion avec ma situation: soit je la refoule en dedans de moi et je reste seul soit que lorsque je décide d'en parler je devient comme un robinet qui fuit et qui ne peu plus se controler sur la gêne. Je veux arriver a gérer une certain discrétion dans ma vie privé afin de me protéger de certaines cas de discrimination inutie. ( par exemplle en parler a ma famille sur ma vie sexuelle) j'ai tendance a soit rien dire ou tout dire. Je veux apprendre a dévellopper ma zone grise. Je veux apprendre faire la différence entre quelqu'un qui me pose une question sur ma vie pour m'aider et quelqu'un qui me questionne en m'attaquant, je veux savoir a quelle moment c'est une attaque .... a quelle moment on veux simpllement m'aider. Car je suis une personne qui est toujours sur la défensive. Merci de me lire.


Je ne suis pas entièrement certain que je ressens un ...

Merci infiniment pour ta réponse! Je pense en effet que mes soins sont de vivre en région plutôt qu'en ville pour plusieurs raisons! Ultimement je crois que je vais m'inscrire sur des apps de rencontre puisque je crois sincèrement que c'est une excellente méthode de rencontrer des gens hors de son milieu mais également avec des intérêts diversifiés! Je suis simplement gêné un peu et c'est toujours un peu intimidant de rencontrer une personne qui justement n'a aucun lien d'attache avec ton milieu et qui sort d'un peu nulle part le temps de créer soi-même les liens! Tu as soulevé un point concernant en quelque sorte l'identification à la communauté LGBTQ+. Euhm je ne suis pas entièrement certain que je ressens un certain attachement à une communauté du moins pas si fort que cela... Est-ce normal? Peut-être que c'est ma définition par rapport (a l'intensité) de l'attachement/identification qui erronée? Je me vois tout simplement comme un être humain qui a une préférence sexuelle et amoureuse pour les hommes un peu comme une question de goût (ne pas aimer les tomates par exemple?).


J’ai peur d’être “devenu” bi ou homo… j’arrive plus à ...

Bonjour Alterhéros, je vous écrit aujourd'hui parce que je suis au fond du gouffre et désespéré. Depuis un an maintenant j'enchaîne crises d'angoisse sans arriver à m'en sortir. Depuis 6 ans j'ai des rapports sexuels avec un pote à moi et ça m'a toujours excité. Je me masturbe le plus souvent en pensant à ces rapports et j'ai des fantasmes par rapport à ça. (j'ai eu aussi des fantasmes avec des filles genre toucher les seins les fesses etc...) D'un autre côté je suis tombé amoureux de beaucoup de filles et je me suis toujours vu en couple avec une fille. Mais depuis un an je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle : je me suis dit "si j'ai eu des rapports avec un gars c'est que je suis gay" et j'ai commencé à m'inventer tout un tas d'attirance pour des gars alors qu'un gars ne m'a jamais attiré avant (à part mon pote) En ce moment je doute de ma capacité à être excité par une fille alors qu'un simple câlin peut me faire bander. Quand je suis avec ma copine ces pensées vont généralement s'en aller. Maintenant je me sens mal à l'aise avec quelqu'un de gay alors qu'avant ça ne m'était jamais arrivé je m'en foutais Je sens que mes rapports sexuels avec ma copine sont iminents et j'ai peur de ne pas être moi-même par rapport à ces doutes. Je tiens à préciser que par exemple un simple "soulève-moi" d'une fille peut m'exciter à fond et que je peux me masturber juste avec ça sans images. Une fille de mon bahut m'a énormément excité aussi la semaine dernière. Une autre fille m'a énormément excité il y a quelque mois car elle a pris ma main et l'a mise sur son entre jambe et j'ai bandé comme jamais. La semaine dernière une fille m'a juste dis soulève moi et j'ai eu la plus forte éjaculation de ma vie. Ce que qui me fait douter c'est que je n'arrive pas à me faire d'images de mes rapports avec une filles puisque j'en ai jamais eu... (est-ce que c'est normal ?) et que je me suis mis dans la tête que je ne me vois en rapport qu'avec des mecs et rien que ça alors qu'avant nan... Je n'arrive pas à me masturber sur des files sans stimulation (messages, photos, Je tiens aussi à préciser qu'inconsciemment, quand je n'ai pas d'angoisses, je regarde les filles je cherche à plaire aux filles et que je drague que des filles Quand j'étais plus jeune je fantasmais sur des filles et c'est à partir du moment où on a commencé à faire ces "jeux" avec mon pote que j'ai commencé à fantasmer principalement sur ça. J'ai peur d'être "devenu" bi ou homo... (en dehors de mon pote AUCUN mec ne m'a jamais attiré à part certains dans des vidéos pornos et je suis même pas sûr) Avant quand je regardais du porno gay je me mettais juste à la place du passif et maintenant que j'ai mes doutes je commence à regarder les mecs et je me demande si ils m'attirent J'aime ma copine, j'adore quand elle me fait des bisous dans le cou, quand elle m'embrasse et quand on se fait des câlins. Quand je lui faisais des bisous dans le cou j'avais qu'une envie c'était de descendre sur ses seins... mais je me persuade que ce n'est pas de l'attirance sexuelle donc s'il vous plaît dîtes moi ce que vous en pensez Voilà je ne sais pas si je suis hétéro, bi, gay mais je cherche juste à me rassurer parce que là ça fait trois jours que j'arrive plus à contrôler mes crises de panique et que j'ai tout simplement passé une année "merdique" à cause de ça... merci d'avance :)'' Baptiste



En découvrant mon identité non-binaire, je découvre que je ne ...

Bonjour ! Je découvre mon identité non-binaire et je pose beaucoup de question par rapport à mes attirances. En fait je crois que je n'ai pas d'attirance émotionel ou sexuelle pour les personnes Cisgenre. ( Il est un peu tard pour s'en rendre compte à 28 ans mais bon !! life is life ! ) Je suis donc attiré par les homme trans , les femmes trans et les personnes non-binaire. Je suis en période de découverte alors l'acceptation de ma propre identité est nouvelle pour moi ! Je lis un peu sur la communauté Trans et j'ai entendu parlé des Trans Chaser , est-ce que je suis un.e trans chaser parce que je ne suis pas attiré et ne veux pas de personne cis dans ma vie ? Comment être adéquat.e dans ma recherche de partenaire ? Je ne sais pas si ma question faut du sens mais bon je ne veux vraiment pas être inadéquat.e ! Merci pour votre aide Zi


Je me pose de plus en plus de questions, sur ...

Bonjour. Assigné fille a la naissance , je me pose de plus en plus de questions , sur mon genre , mon orientation , mon expression de genre . D'abord , je me suis pensé garçon trans et gay car je me sentais bien en garçon et que je les aimais aussi . Puis , j'ai douté . Jetait peut être une lesbienne ? Tout simplement ? En effet , je trouve certaines filles très jolies , et j'arrive parfois a apprécier mon physique féminin . Alors , je me suis pensé bi , sans savoir si jetait homme , femme ou autre . Ça m'obsède . J'ai de la dysphorie , mais parfois j'ai l'impression de ne pas en avoir assez . Mais elle augmente . Elle a beaucoup évolué ces derniers temps , c'est très désagréable . Je n'arrive même pas a me peindre les ongles parce que ça me fait me sentir comme une fille (pas que ce soit un défaut , mais ce n'est pas une sensation que j'apprécie). Je panique beaucoup quand j'apprécie mon corps , mais de toute façon la plupart du temps , je ne le supporte pas ,ça me fait piquer des crises . Donc je ne sais pas ce que je suis . Je ne sais pas comment réagir , comment analyser tout ça . Du côté de mon orientation , je me rends compte que le fait que j'ai peur d'aimer des hommes , c'est parce que je suis intimidé par le sexe masculin (pénis si vous préférez , bien que je sache que tout les hommes n'ont pas forcément un pénis , et certaines femmes peuvent en avoir un bien sûr . ) Et de plus , j'ai toujours eu la croyance que les femmes hereros ou bi accepterais mieux ma condition (possiblement un homme trans , donc ...) Et pour ce qui est de mon identité de genre , j'aime beaucoup être nommé par des prénoms masculins , être pris pour un homme , etc ... Mais les simples faits que j'ai nommé au dessus me font douter . J'aimerais réussir à me définir pour enfin me faire mon coming out a moi même , puis a mes proches pour pouvoir avancer dans une voie qui me convient et qui me rende heureux . Merci d'avance , Colin


Je sais pas si je suis trans ou cis, perso ...

bonjour je m'adresse à vous en ce jour parce que je me pose plein de question!!! déjà je sais pas si je suis hétéro/gay ou lesbiennne, je suis attiré que par les femmes lesbienne ou en devenir(lesbienne qui refusent de se l'avouer)!!! ensuite je ne sais pas si je suis un homme dans la mauvaise tête ou une femme dans le mauvais corp??? sachant que j'ai fait des études de mécanique agricole arrêter à cause d'un accident de scooter et ensuite j'ai obtenue un bac d'agriculteur mais à coté de sa je me sans mal quand je suis pas habiller en femmme!!! pour continuer je sais pas si je suis trans ou cis, perso je me pense trans même si j'ai peur du parcours!!! et pour finir je sais pas à quel âge me référer, adulte/adolescente/pré adolescente/enfant/enfant en bas âge/bébé??? Benjamin/Amelia



Femme trans? MtF? Travesti? Qui suis-je et comment bien l’accepter?

Qui suis-je et comment l'accepter ? Bonjour, Je ne serai par où commencer alors je vais me présenter. Alexis, 24 ans, sexe masculin, en couple depuis 3 ans avec une femme. Je viens récemment de finir mes études, trouver un emploi stable (que j'aime beaucoup) et je compte prochainement m'installer avec ma copine.(que j'aime évidemment beaucoup aussi). Il y a de ça quelques mois, j'ai commencé à me poser des questions sur mon identité après avoir vu plusieurs sujets traitant des transgenres. Il faut dire que je m'étais jamais réellement rendu compte que tout ça était "possible". Depuis, c'est Presque une obsession, je regarde tout les jours ou presque tout ce qui concerne le sujet vaste de la transidentité et plus précisément des Mtf. Un peu moins ces derniers temps car j'ai fais le tour mais quand même. J'ai également commencé à me travestir, petit à petit pour "voir" ce que ça faisait et aujourd'hui très souvent. Je dois avouer qu'au début ça m'exciter sexuellement, maintenant beaucoup moins. J'aime juste les vêtements féminin psk je me sens bien dedans . J'ai d'ailleurs récemment acheté une jolie robe et des talons magnifiques (mon dieu que c'est dur de marcher avec mais je les trouve tellement beau). D'un point de vue physique, j'aime beaucoup le corps féminin et pour reprendre l'analogie de la baguette magique, j'hésiterai pas une seconde si il n'y avait pas autant de conséquences. Avoir du vernis et des jolies ongles , me maquiller etc serais loin de me déplaire non plus... Cependant peut-être que cette attirance est dû à mon attirance sexuelle tout simplement ? Il faut dire que je regarde très souvent les femmes dans la rue, je les trouve magnifiques. Mais finalement j'ai pas non plus de problème avec mon corps actuel ni de mal être (quoi que sur le long terme faut voir). Ma situation sociale est loin de me déranger également alors pourquoi devrais je tout remettre en question du jour au lendemain. Cependant même si j'ai dû mal à m'imaginer, être considéré comme une femme serait loin de me déplaire.. Il faut dire qu'en plus de me poser mille questions sur tout et rien, j'ai parfois du mal à faire des choix de peur de regretter où de faire le mauvais. Évidemment il n'y a pas de mauvais choix mais j'ai tendance à penser que certains sont plus "avantageux" ou "intelligent". Je me dis également que c'est peut être que passager (ça fais seulement 3-4 mois que je me pose des questions). L'idée ne m'étais jamais venu avant et j'ai toujours été plus ou moins masculin. (comportement, attitude, posture etc) Que c'est peut être une peur de m'installer avec ma copine ou de m'engager encore un peu plus. J'ai également peur de lui en parler à cause des conséquences (et si c'était que passager ?). Je suis très amoureux (et elle aussi), je pense même après avoir "taté" le terrain qu'elle ne serait pas totalement réfractaire.(elle est ouverte d'esprit) Néanmoins j'ai pas non plus envie de me tromper et que ça se finisse.. Ma famille et mes amis j'en parle même pas. J'ai d'ailleurs prévu d'aller consulter un spécialiste. Finalement je ne sais pas trop où je vais et ce que je veux réellement et ça me perturbe de plus en plus . Merci de m'avoir lu et désolé pour les éventuelles fautes. Alexis





Je vais bientôt voir ma famille transphobe et homophobe… ...

Je quitte en voyage bientôt voir de la famille transphobic et homophobic. Je dois m’habiller très féminin et aucun binding. Je suis pas out a aucun membre de ma famille. Ma dysphorie est vraiment horrible au point que sa nuit a ma santé mentale et capacité de socialiser. J’aimerais savoir si vous aurez des bonnes resources ou trucs qui pourrait m’aider en tant que jeune queer et avec ma dysphorie. C’est un peut urgent pour que je puisse avoir des ressources lorsque je quitte. Will