Mon conjoint et moi expérimentons des difficultés relationnelles et sexuelles depuis qu’on a mis fin à la cigarette.


Bonjour à tous,
Alors voilà j’ai quelques questions que je me pose depuis un bon bout de temps mais je ne trouve pas de réponses. Je suis gay en couple marié depuis quelques années. Bien évidement j’aime mon mari la question ne ce pose même pas. Mais parfois je ne ressent pas l’envie de faire l’amour et je ne sais pas pourquoi, j’ai été un grand fumeur 11 ans exactement et du jour au lendemain j’ai tout arrêter ( fumeur de tabac seulement ) et mon mari a également arrêter cela fait 3 mois maintenant et ont a l’a sensation de ce faire chier. Ont partager nos clopes nos moments pour fumer ont discuter avant et maintenant plus rien. La libido devrais revenir avec l’arrêt du tabac mais non je ne sais pas, qu’avez vous comme réponse à me donner ? C’est la première fois que je pose une question sur un site qu’importe le nom. Alors merci à vous pour vos réponses.
Justin

Bonjour Justin,

Merci de prendre le temps d’écrire à AlterHéros. Je vais tenter de t’aider du mieux que je le peux.

Si je comprends bien, tu te demandes pourquoi ta libido et celle de ton mari sont basses malgré votre arrêt de consommation de tabac. Tu parles également d’un sentiment d’ennui vécu par vous deux, car vos moments cigarettes vous permettaient de partager des moments ensemble.

Tout d’abord, je vous félicite pour votre arrêt de tabac à tous les deux. Ce n’est jamais facile d’arrêter quelque chose que l’on consomme depuis aussi longtemps. Vous pouvez être fiers de vous!

Je vais me permettre de copier la réponse claire et pertinente de Tabacs-Infos, une référence sur le tabagisme pour la France, à une personne qui demandait si un arrêt de consommation de tabac pouvait être associé à une baisse de libido : “La baisse de la libido peut être un symptôme du sevrage physique. Cela peut se corriger, dans une certaine mesure, par un apport de nicotine de substitution. Il en existe sous tant de formes différentes, (comme patchs, gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray), que vous en trouverez bien une qui vous conviendra. Si vous en utilisez déjà, il se peut que le dosage soit insuffisant. D’autre part, le fait de fumer et de consommer de la nicotine provoque, par une réaction en chaîne dans notre cerveau la libération de dopamine, qui est l’hormone du plaisir. À l’arrêt, votre cerveau doit se débrouiller tout seul pour provoquer cette libération et c’est parfois un peu difficile. Mais rassurez-vous, il va très bien s’en sortir ! Alors pour répondre à votre question, oui, le temps permet de régler ça” (Source).

Donc si cela peut te rassurer, votre arrêt de consommation peut donc avoir amené une baisse de libido. Cela ne veut pas dire qu’elle ne va pas revenir! Laisse le temps à ton corps de se réadapter à sa nouvelle vie et découvrir de nouveaux plaisirs!

Par contre, un arrêt de libido, ce n’est pas automatiquement une fatalité en soi. On met tellement d’emphase sur l’importance d’avoir envie de faire l’amour dans notre société qu’on vient parfois s’ajouter une pression supplémentaire sur les épaules. C’est correct si toi et ton mari vous avez moins envie de l’autre en ce moment.

La libido, ça dépend de plein de choses! Si vous êtes fatigués, déprimés ou encore stréssés, cela peut également influencer votre libido. Je ne pense pas que tu devrais t’inquiéter pour le moment, c’est correct si vos envies sont différentes. La libido, ça fluctue, laisse lui le temps de revenir te chercher!

Ensuite, prenez-vous quand même le temps de partager une intimité ensemble ? De vous faire des câlins, des bisous, des petites attentions qui vous font plaisir ?

Est-ce que vous avez déjà parlé de votre baisse de libido ensemble ? Si oui, quelles sont les conclusions que vous avez pu amener ? Est-ce que cela te réconforte ?
Tu dis que vous profitiez de vos moments clopes pour partager des moments ensemble, est-ce qu’il y a une autre activité accessible que vous pourriez faire ensemble pour vous redécouvrir ? Par exemple, faire de la cuisine ensemble, un mini-club de lectures entre vous, des quizz sur l’un et sur l’autre, une activité sportive, une série télé à écouter ensemble, des échanges de massage ? Je ne pense pas que ce soit la clope qui soit important dans cette situation mais plutôt les moments agréables que vous partagiez ensemble.

Si vous êtes confinés comme nous au Québec en ce moment, c’est l’occasion de faire quelques petites activités ensemble : des jeux de carte, du ménage, du bricolage, de la cuisine. C’est l’occasion de prendre le temps de vous asseoir ensemble et de discuter de vos envies.

Enfin, il peut également être le temps de discuter ensemble des ajustements à faire dans votre relation en ce moment. Par exemple, serait-ce possible d’essayer de trouver des moments de plaisir dans d’autres types d’activités? Ou une autre forme de routine? Prenez le temps de réapprendre à vous connaître en faisant des activités cool à deux!

Puis, si un jour vous vous rendez compte tous les deux que votre relation ne fonctionne plus, vous aviserez à ce moment-là, en attendant, pas de panique, la flamme peut renaître si vous prenez le temps de la rallumer.

J’espère que ma réponse te rassurera un peu et te permettra de prendre cette situation avec moins d’appréhension. Merci d’avoir pris le temps de nous écrire. N’hésite pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin,

Prends soin de toi,

Em

 


About Em

Em est un.e militant.e qui s'identifie comme queer, lesbienne et non-binaire. Iel travaille dans le communautaire, étudie en sexualité à l'UDEM et fait du militantisme dans son temps libre. Em est passionné.e par les études genre, la déconstruction des normes sociales et la sexualité.

Leave a comment